Braque slovaque à poil dur

Le Braque slovaque à poil dur est un chien d’arrêt polyvalent, aussi à l’aise pour débusquer que pour rapporter le gibier. Chien calme, joueur et affectueux, il s’entendra avec tous les membres de la famille à condition que ces derniers respectent sa tranquillité qui lui est chère. Le Braque slovaque à poil dur est particulièrement reconnaissable grâce à sa moustache typique de la race, qui lui donne des allures de Griffon.

Sa fiche d'identité

Noms : Braque slovaque à poil dur, Griffon d’arrêt slovaque, Slovensky Hrubosrsty Stavac (Ohar).

Groupe : Groupe n°7 : Chiens d’arrêt. – Section n°1.1 : Chiens d’arrêt continentaux, type braque. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 62 et 68 cm pour les mâles et entre 57 et 64 cm pour les femelles.

Poids : en moyenne, le Braque slovaque à poil dur, mâle ou femelle, pèse 31 kg.

Couleur : la robe initiale du Braque slovaque à poil dur est de couleur sable ombré de marron (autrement appelé « gris »). Des variantes plus claires ou plus foncées, avec ou sans marques blanches sont acceptées. On rencontre également des sujets « gris » moucheté ou avec des taches.

Poil : le poil du Braque slovaque à poil dur est mi-long (4 cm), dur au touché, droit et couché sur tout le corps. Son sous-poil est constitué d’un duvet court et fin.

Entretien du poil : l’entretien du poil du Braque slovaque à poil dur ne sera pas compliqué ni difficile tant qu’un ou deux brossages par semaine sont proposés pour garantir la propreté et les qualités protectrices de son pelage.

Corps : haut, trapu, et harmonieux.

Tête : la tête du Braque slovaque à poil dur est longue, sèche et de taille moyenne, son crâne est rectangulaire et son stop est modérément marqué.

Yeux : les yeux du Braque slovaque à poil dur sont en forme d’amande, de taille moyenne et de couleur azur pour les chiots jusqu’à devenir ambrée.

Oreilles : les oreilles du Braque slovaque à poil dur sont de taille moyenne, larges et arrondies.

Queue : la queue du Braque slovaque à poil dur n’est pas très forte à la base, elle est attachée haut et portée vers le bas, sauf lorsque le chien est en action, la queue est alors portée horizontalement.

Espérance de vie : environ 12 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Braque slovaque à poil dur est un chien qui a besoin d’énormément se dépenser pour être pleinement épanoui, tant physiquement qu’intellectuellement. De simples balades hygiéniques ne pourront le satisfaire, il aura besoin de maîtres présents et disponibles pour garantir son équilibre physique et psychique.

Activités possibles : grandes balades, chasse, pistage, obé-rythmée, cani-cross, cani-vtt, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : la vie en appartement ne sera pas l’idéal que recherche le Braque slovaque à poil dur mais s’il est suffisamment dépensé et stimulé et qu’il ne reste pas enfermé toute la journée, il pourra tout à fait s’épanouir, même dans un environnement citadin.

Attention, même à la campagne, le Braque slovaque à poil dur ne pourra pas rester uniquement dans son jardin, il aura besoin de plusieurs sorties quotidiennes pour pouvoir explorer et se dépenser pleinement.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Braque slovaque à poil dur est un chien calme, affectueux et joueur, ces traits de caractère sont souvent en adéquation parfaite avec la présence d’enfants. Toutefois, le Braque slovaque à poil dur étant un chien plutôt solitaire, il faudra veiller à ce que les enfants respectent sa tranquillité.

Coût d'acquisition : il faudra compter environ 800€ pour adopter un Braque slovaque à poil dur en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 50€/mois pour subvenir aux besoins du Braque slovaque à poil dur en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si une bonne socialisation est proposée de manière précoce au Braque slovaque à poil dur, il pourra tout à fait cohabiter avec d’autres animaux.

Attention toutefois à ses instincts de chasse très développés qu’il faudra savoir contrôler et maîtriser.

Robustesse : le Braque slovaque à poil dur est un chien robuste et résistant, notamment grâce à son sous-poil qui lui confère une excellente protection contre les intempéries.

Son histoire

Bien que les origines du Braque slovaque à poil dur soient assez floues, il serait issu de croisements entre le Griffon Tchèque, le Braque Allemand et le Braque de Weimar. C’est une race plutôt récente qui fut créée à la fin du 20ème siècle. Elle est reconnue officiellement par la FCI en 1983.

Son caractère

Le Braque slovaque à poil dur est un chien courageux, travailleur et résistant. Polyvalent, il pourra satisfaire un maître chasseur de par ses capacités naturelles remarquables d’arrêt mais aussi de rapport de gibier. A la maison, c’est un chien calme et joueur mais qui appréciera tout de même son indépendance. Ce n’est pas un chien très démonstratif, malgré son attachement à son groupe social.

Son éducation

Le Braque slovaque à poil dur est un chien docile et joueur, ce qui participe à une éducation plutôt facile. Toutefois, le Braque slovaque à poil dur étant relativement indépendant, il faudra capter son attention et trouver des sources de motivation pour parvenir à interagir intelligemment.

Bien entendu, le rapport de force et la brutalité ne seront absolument pas des méthodes à privilégier, mais plutôt des techniques respectueuses des principes de l’éducation positive.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Braque slovaque à poil dur ne connait pas de prédispositions particulières à certaines maladies.




Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

a6b1df7a50d85a8fc1473fd4203ea6d7eeeeeeeeeee