Le Bullmastiff est un chien très agréable, avec une grande loyauté envers son groupe social (sa famille) qu’il saura protéger grâce notamment à son impressionnante allure.

Sa fiche d’identité

Nom : Bullmastiff.

Groupe : Groupe n°2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes – Chiens de montagne et de bouvier suisses. – Section n°2.1 : Molossoïdes, type Dogue. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 64 et 69 cm pour les mâles et entre 61 et 66 cm pour les femelles.

Poids : entre 50 et 59 kg pour les mâles et entre 41 et 50 kg pour les femelles.

Couleur : le Bullmastiff peut être de différentes couleurs (bringé, fauve ou rouge) avec parfois une marque blanche sur le poitrail. On remarquera également un museau très foncé et de légères nuances plus foncées également sur les oreilles.

Poil : le poil du Bullmastiff est court, voire ras, et assez dur.

Entretien du poil : le Bullmastiff n’aura pas besoin d’un entretien particulier, si ce n’est le brossage de son poil régulier afin d’éliminer toutes agressions cutanées éventuelles.

Corps : dégage une impression de puissance et de force. Ce chien très imposant et tout en muscle ne souffre d’aucune lourdeur dans sa silhouette.

Tête : le Bullmastiff a une tête de forme carrée, large et haute. Son museau est également carré et plus foncé que le reste de son pelage. La tête du Bullmastiff a une allure particulière due notamment à ses babines tombantes.

Yeux : les yeux du Bullmastiff sont de couleur sombre (souvent noisette).

Oreilles : les oreilles du Bullmastiff sont de couleur légèrement plus foncée que le reste de son pelage. Ses oreilles sont souples et tombantes, et relevées au niveau des yeux lorsque le chien est intrigué.

Queue : la queue du Bullmastiff est portée droite, épaisse à la base et fine à l’extrémité.

Espérance de vie : environ 9 ans en moyenne.

Besoin de dépenses : modéré.

Note : de par sa grande taille, les articulations du Bullmastiff sont très fragiles. Il est donc recommandé de le sortir quotidiennement, minimum 30 minutes par jour, en dehors de son jardin bien entendu, mais sans le solliciter davantage pour des activités plus sportives. De simples balades en extérieur et des séances de jeu régulières dans le jardin seront suffisantes.

De plus, à la maison, le Bullmastiff appréciera des jouets d’occupation pour le stimuler mentalement.

Activités possibles : balades, séances de jeu, pistage.

Vie en appartement : possible.

Note : tous les chiens peuvent vivre en appartement, tant qu’ils sont promenés plusieurs fois par jour et stimulé et dépensé quotidiennement. Il est d’ailleurs recommandé de promener son chien tous les jours, même s’il a accès à un jardin.

Toutefois, le Bullmastiff étant un chien de la catégorie des géants, son accueil dans un petit appartement semble compliqué, pour d’évidentes raisons d’espace. Il appréciera davantage l’accès régulier à un jardin pour se dépenser librement.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Bullmastiff, malgré ses allures impressionnantes, appréciera beaucoup la compagnie d’enfants. Attention tout de même, son côté très gardien et protecteur pourrait être renforcé par la présence de petits humains dans le groupe social ! Veillez à contrôler son instinct pour ne pas vous laisser envahir.

Les enfants devront également respecter le chien et des règles de vie, que ce soit pour le chien ou pour les enfants, devront être imposées.

Cout d’acquisition : entre 1200 et 1500 euros.

Budget mensuel : entre 60 et 70 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : tout est possible, surtout si le Bullmastiff a été habitué positivement dès son plus jeune âge à la présence d’autres espèces. Attention tout de même à sécuriser les premières rencontres car le Bullmastiff reste un grand et puissant chien, pas forcément conscient de sa force et des conséquences de celle-ci. 

Robustesse : le Bullmastiff est un chien robuste qui peut cependant être vite fatigué physiquement de par sa grande taille et ses articulations fragiles.

Son histoire

Le Bullmastiff fut officiellement reconnu en 1924, mais il existait depuis plus longtemps que cela. En effet, le Bullmastiff, tout droit venu de Grande Bretagne, est le fruit de croisements entre des chiens de type Mastiff et des chiens de type Bulldog. Les Bullmastiffs étaient notamment utiliser pour éviter et lutter contre le braconnage, dans les grandes propriétés, grâce à son allure impressionnante.

Son caractère

Le Bullmastiff, malgré son air imposant, est un vrai nounours : il est joueur et plutôt actif ! De par ses instincts naturels, il fera un excellent chien de garde, il saura être protecteur envers son groupe social (sa famille).

Son éducation

De par sa grande taille et donc sa grande puissance, le Bullmastiff ne doit pas être mis entre les mains de n’importe qui. Uniquement des personnes connaisseuses de la race et surtout conscientes de la responsabilité qu’implique l’acquisition d’un tel chien.

Ayant un instinct de garde très prononcé (il fut sélectionné spécifiquement pour cet aspect), un grand travail de socialisation intra et inter spécifique (c’est à dire autant avec ses congénères qu’avec les humains ou toutes autres espèces) sera à mettre en place dès son plus jeune âge pour limer (et non supprimer, car c’est impossible) son instinct.

Malgré son caractère en or, le Bullmastiff pourrait vite devenir une machine incontrôlable si ses maîtres ne lui apprennent pas les règles de base à respecter, que ce soit à la maison ou en balade. L’éducation devra alors être à la fois ferme et cohérente sans avoir recours à la violence ou n’importe quelle méthode coercitive.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Bullmastiff étant un chien de grande taille, il pourrait être sujet aux dysplasies de la hanche. De plus, le surpoids étant fréquent pour cette race, il faudra donc veiller à lui donner une alimentation équilibrée et rythmée (pas de libre service). Comme tous les chiens de grande taille, le Bullmastiff est sensible au dilatation-torsion de l’estomac.