Le Cavalier King Charles Spaniel, ce chien de petite taille, adorable et calme, fera sûrement le bonheur des maîtres recherchant un chien de compagnie. Cette race de chien qui fut très populaire en 2010 reste néanmoins un chien qui aura besoin d’une dépense journalière pour se sentir bien. Par ailleurs, son caractère tempéré nécessitera une éducation douce et accompagnante qui devra commencer tôt afin de partir sur de bonnes bases !

Sa fiche d’identité

Noms : Cavalier King Charles Spaniel, Épagneul Cavalier King Charles, English Toy Spaniel.

Groupe : Groupe n°9 : chiens d’agrément et de compagnie – Section n°7 : Épagneuls anglais d’agrément. Sans épreuve de travail.

Utilité : Chien de compagnie.

Taille : entre 32 et 36 cm.

Poids : entre 5,5 et 8 kg.

Couleur : le Cavalier King Charles Spaniel peut avoir plusieurs couleurs de robes. Il peut être Noir et Feu, Rubis, Blenheim (autrement dit chataing), ou encore tricolore (noir, blanc et feu).

Corps : court et bien proportionné avec des membres droits et parallèles.

Poil : le poil du Cavalier King Charles Spaniel est lisse (ou éventuellement légèrement ondulé) et long.

Entretien du poil : il doit être brossé régulièrement. De plus, les oreilles et les yeux de cette race de chien demandent un entretien régulier pour son bien-être.

Tête : il a une petite tête harmonieuse, la particularité est que le haut de sa tête, entre les oreilles, est presque plat. Le stop est profond.

Yeux : de couleur foncée.

Oreilles : longues et tombantes. Le point d’attache est haut.

Queue : la queue du Cavalier King Charles Spaniel est longue et harmonieuse avec le reste de son corps.

Espérance de vie : environ 12 ans.

Besoin de dépenses : modéré.

Note : Le Cavalier King Charles Spaniel est un chien de compagnie, cela signifie que son énergie ne sera pas celle d’un Malinois ou encore d’un Jack Russel. Cependant, même si le Cavalier King Charles Spaniel n’est pas la définition même du chien travail, cela ne signifie pas pour autant qu’il ne faille jamais le promener ! En effet, ce chien aura besoin d’une balade journalière, même s’il possède un jardin. Cela lui permettra de sentir toutes les odeurs extérieures et de passer un bon moment avec son maître.

Activités possibles : toutes les activités de loisirs, le pistage ou encore certains sports canins (agility, jeux d’eau, etc.)

Vie en appartement : possible.

Note : Le Cavalier King Charles Spaniel peut sans problème vivre en appartement, son besoin modéré de dépense et sa petite taille le rendent très adaptable à la vie en appartement.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : Le Cavalier King Charles Spaniel est un chien relativement calme et facile à vivre, à condition qu’il soit éduqué correctement et suffisamment dépensé. La cohabitation avec les enfants est donc tout à fait envisageable. Il faudra malgré tout rester vigilant, les enfants peuvent avoir tendance à vouloir porter leur chien, étant de petite taille, il faudra donc les informer de ce qu’ils peuvent faire ou non avec leur chien afin de garder une belle complicité et éviter tout risque d’irritation de la part du chien.

Cout d’acquisition : entre 700 et 1400 euros.

Budget mensuel : entre 15 et 45 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : Le Cavalier King Charles Spaniel peut s’entendre avec d’autres animaux, à condition d’avoir été habitué jeune et positivement à leur présence.

Robustesse : Le Cavalier King Charles Spaniel a beau être un chien de compagnie et de petite taille, il n’en reste pas moins un chien relativement résistant. Certes, il sera sensible à l’humidité et aux températures extrêmes et il peut être sujet à certains problèmes de santé, néanmoins c’est un chien qui peut très bien s’adapter.

Son histoire

Le Cavalier King Charles Spaniel vient d’Angleterre, cette race serait apparue au 16ème siècle. De plus, c’est sous le règne de Charles II d’Angleterre que le Cavalier King Charles Spaniel acquit son statut de chien noble et réputé. Pour l’anecdote, cette race de chien particulièrement appréciée par la noblesse Anglaise, était même recommandée en traitement par les médecins afin d’aider les Dames à se réchauffer. Elles plaçaient alors leurs chiens sur leurs genoux lors de leurs voyages notamment.

Son caractère

Le Cavalier King Charles Spaniel est un chien docile, calme et adaptable. Cependant, ce chien de compagnie par excellence n’en reste pas moins un chien qui aura besoin d’éducation et de dépense physique et mentale, sans quoi il pourra se montrer trop dynamique. Son éducation et sa socialisation doivent donc commencer jeune et devront être adaptées à son caractère.

Son éducation

Le Cavalier King Charles Spaniel n’est pas une race de chien très compliquée à éduquer, à condition de respecter son caractère, ses besoins et de se montrer cohérent. Son éducation peut commencer dès son adoption et pourra être orientée principalement sur des exercices simples et pratiques comme le rappel, la marche en laisse et les positions d’attentes. Capable d’apprendre beaucoup de choses, le Cavalier King Charles Spaniel, ne sera pas limité et vous pourrez lui proposer une multitude d’exercices et de tours. Le plus important sera de respecter les étapes d’apprentissage et d’être avant tout dans une relation positive avec son chien.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Cavalier King Charles Spaniel est un chien qui peut être sujet à un certain nombre de problèmes de santé. Normalement, les élevages doivent s’assurer de la bonne santé des parents afin de limiter le risque de transmission de ces pathologies :

  • Souffle au coeur.
  • La luxation du fémure.
  • La dysplasie des rotules.
  • Problème oculaire.
  • Otites (souvent liées au oreilles tombantes).
  • Problème de digestion.
  • Problèmes cardiaques.