Le Chesapeake Bay Retriever est un chien de chasse très performant et donc particulièrement apprécié des chasseurs. C’est un chien résistant pouvant travailler dans de nombreuses situations climatiques, parfois extrêmes. Il est, de plus, doux affectueux et joueur ce qui fait de lui un parfait chien de famille.

Sa fiche d’identité

Noms : Chesapeake Bay Retriever, Retriever de la Baie de Chesapeake, Chessie.

Groupe : Groupe n°8 : Chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier et chiens d’eau. – Section n°1 : Chiens rapporteurs de gibier. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 58 et 66 cm pour les mâles et entre 53 et 61 cm pour les femelles.

Poids : entre 29.5 et 36.5 kg pour les mâles et entre 25 et 32 kg pour les femelles.

Couleur : le Chesapeake Bay Retriever a une robe de préférence unicolore, proche de toutes les nuances de marron.

Poil : le poil du Chesapeake Bay Retriever est court et serré, de texture rêche, avec un sous-poil dense, de texture fine et laineuse.

Entretien du poil : le poil du Chesapeake Bay Retriever ne sera pas difficile à entretenir mais il faudra veiller à maintenir les qualités protectrices de sa robe en la brossant au moins une fois par semaine.

Corps : de taille intermédiaire, ce chien est solidement taillé. Il dégage une impression de force et de puissance.

Tête : la tête du Chesapeake Bay Retriever est proportionnelle à sa taille, son crâne est large et arrondi et son stop est moyennement marqué.

Yeux : les yeux du Chesapeake Bay Retriever sont de taille moyenne, clairs et de couleur jaunâtre à ambre.

Oreilles : les oreilles du Chesapeake Bay Retriever sont assez petites, attachées haut et tombantes sans être collées aux joues du chien.

Queue : la queue du Chesapeake Bay Retriever est de taille et grosseur moyenne, elle est portée droite ou légèrement incurvée à l’extrémité sans jamais être enroulée sur le dos.

Espérance de vie : environ 11 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Chesapeake Bay Retriever est un chien de travail qui aura énormément besoin de sorties et d’exercices stimulants pour être bien dans ses pattes. Né pour le travail, il aura besoin de se sentir utile pour s’épanouir.

Activités possibles : grandes balades, pistage, chasse, baignades, cani-cross, cani-vtt, obé-rythmée, agility, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Chesapeake Bay Retriever pourra tout à fait s’adapter à une vie citadine, en appartement, mais seulement s’il a la possibilité, le plus régulièrement possible, de courir et nager dans de vastes espaces où il pourra se dépenser et se défouler pleinement.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Chesapeake Bay Retriever s’entendra très bien avec des enfants et sera un parfait compagnon de jeu. Toutefois, les enfants devront respecter les règles de sécurité mais aussi la tranquillité du chien pour que la cohabitation soit harmonieuse.

Coût d’acquisition : il faudra compter en moyenne 1000€ pour adopter un Chesapeake Bay Retriever en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 50€/mois pour subvenir aux besoins du Chesapeake Bay Retriever tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si une socialisation est proposée de manière qualitative et précoce, le Chesapeake Bay Retriever pourra tout à fait s’entendre et cohabiter avec d’autres animaux ainsi que ses congénères. Vigilance particulière cependant concernant les sujets mâles entiers qui pourraient avoir des difficultés à s’entendre et cohabiter sereinement.

Robustesse : conçu pour résister aux conditions climatiques extrêmes, le Chesapeake Bay Retriever est un chien particulièrement robuste.

Son histoire

Originaire des États-Unis, les origines du Chesapeake Bay Retriever sont assez floues mais il semblerait que la race soit issue, dès le début du 19ème siècle, du croisement entre le Terre-Neuve et d’autres chiens Retrievers américains à poils plats ou bouclés (de l’État du Maryland plus précisément).

Son caractère

Le Chesapeake Bay Retriever est un chien très intelligent, vif et joueur. Il est d’un naturel calme et s’adapte à de nombreuses situations et modes de vie. Très affectueux et attaché à son groupe social, peu craintif ou agressif envers autrui, il saura toutefois protéger son groupe et son territoire en cas de besoin. Au travail, le Chesapeake Bay Retriever est un chien courageux, enthousiaste et très performant.

Son éducation

Le Chesapeake Bay Retriever est un chien calme et affectueux mais qui a aussi un caractère plutôt affirmé. Son éducation ne sera pas difficile si elle est amorcée dès le plus jeune âge du chien. La méthode éducative devra être cohérente, ferme, sans jamais aucune brutalité et surtout respectueuse des principes de l’éducation positive.

Ses éventuels problèmes de santé

Cette race peut être touchée par :

  • Le collapsus induit par l’exercice : cette maladie résulte d’un effort trop important (voire violent) réalisé par le chien. Les symptômes sont des problèmes d’équilibre voire la paralysie. Après une courte pause, les symptômes se dissipent et le chien peut reprendre une activité (modérée cette fois). Le chien atteint de cette maladie peut vivre avec (à condition de ne pas lui faire faire trop d’exercice). Un test génétique existe.
  • La mucopolysaccharidose de type VI : cette maladie se traduit par des déformations du squelette, une insuffisance cardiaque, … Il n’existe pour l’heure qu’un test génétique.
  • Myélopathie dégénérative : les symptômes (trouble de l’équilibre, voire paralysie) apparaissent vers l’âge de 9 ans. Aucun traitement n’existe. Seul un test génétique est disponible.