Chien courant espagnol

Peu répandu en France mais particulièrement apprécié dans son pays d’origine, le Chien courant espagnol est un excellent chien de chasse polyvalent, pouvant chasser à la fois les petits comme les plus gros gibiers (lièvre, chevreuil ou sanglier par exemple). Affectueux et fidèle en famille, ce chien se montre toutefois indépendant et obstiné, ce qui nécessite une éducation ferme et cohérente.

Sa fiche d'identité

Noms : Chien courant espagnol, Sabueso Espanol.

Groupe : Groupe n° 6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées. – Section n°1.2 : Chiens courants de taille moyenne. Avec épreuve de travail.

Taille : le dimorphisme sexuel est très marqué chez cette race, les mâles mesurent entre 52 et 57 cm au garrot et les femelles entre 48 et 53 cm au garrot.

Poids : selon son sexe, le Chien courant espagnol oscille entre 20 et 25 kg.

Couleur : la robe est blanche et orange avec une possible variation de l’orangé en ton plus clair (citron) ou plus foncé (roux-marron).

Corps : de taille intermédiaire, de forme allongée, et harmonieux. Les membres sont musclés.

Poil : court, le poil est serré, fin et couché sur tout le corps.

Entretien du poil : très simple, l’entretien du Chien courant espagnol nécessite seulement quelques brossages hebdomadaires pour garantir la beauté et la qualité de son pelage. Pas besoin de le toiletter mais une inspection de sa peau après chaque sortie permet de prévenir d’éventuels problèmes cutanés.

Tête : harmonieuse, la tête du Chien courant espagnol est longue et bien proportionnée. Le crâne est de taille moyenne et légèrement plus large chez les mâles. Son stop est peu marqué.

Yeux : de taille moyenne, en forme d’amande, les yeux sont assez foncés, de couleur noisette.

Oreilles : très grandes, les oreilles sont longues et tombantes. Souples, de forme triangulaire, elles sont attachées sous la ligne des yeux et pendent en tire-bouchon.

Queue : attachée à mi-hauteur, la queue du Chien courant espagnol est forte à la base et forme un petit pinceau à son extrémité. Portée légèrement courbée au repos, elle dépasse le jarret. Lorsque le chien est en action, elle est portée en sabre mais sans excès avec un mouvement latéral de va-et-vient continu.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : ce chien a besoin d’espace et de beaucoup d’exercices pour être bien dans ses pattes. Il faudra lui proposer plusieurs longues balades par jour pour subvenir à ses nombreux besoins de dépense. Des activités olfactives seront également les bienvenues pour permettre à ce chien de stimuler son incroyable odorat.

Activités possibles : chasse, pistage, cani-cross, grandes balades, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : la vie en appartement est possible pour ce chien de chasse car il reste calme et doux en famille. Cependant, cela ne pourra se faire que sous condition de le promener plusieurs fois par jour, et pas seulement pour qu’il fasse ses besoins.

De longues balades devront lui être proposées, de préférence dans de vastes espaces pour qu’il puisse s’exprimer pleinement.

L’environnement idéal de ce chien reste tout de même la campagne, dans une maison avec jardin clôturé. Attention toutefois, le jardin ne doit pas justifier une diminution, voire la suppression des promenades.

Compatibilité avec les enfants : déconseillé.

Note : ce chien de chasse peut parfois se montrer instable malgré son tempérament calme à la maison. La présence d’enfants en bas-âge n’est pas conseillée.

En revanche, si les enfants sont respectueux envers l’animal, une cohabitation sera possible mais toutefois à surveiller. Des règles de vie strictes devront être instaurées pour garantir la sécurité de tous.

Cout d'acquisition : aucune information fiable n’est disponible concernant le prix d’achat d’un Chien courant espagnol, notamment à cause de sa faible représentation hors de la péninsule ibérique.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 40€/mois pour subvenir aux besoins d’un chien courant de ce gabarit.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si une socialisation précoce et de qualité est proposée au Chien courant espagnol lorsqu’il est chiot (de préférence avant ses 3 mois), cela lui permettra d’acquérir et de renforcer ses codes canins et pouvoir communiquer sereinement avec ses congénères.

En revanche, l’entente sera plus difficile avec des petits animaux de compagnie comme des chats par exemple. L’idéal étant qu’ils aient grandi ensemble.

Robustesse : le Chien courant espagnol est particulièrement solide et robuste. Il ne craint pas les intempéries et peut même vivre en extérieur.

Son histoire

Peu d’informations existent sur cette race peu répandue sur l’hexagone. Ce qui est sûr en revanche, c’est que la race est très ancienne puisque ce chien espagnol est décrit dans différents ouvrages du 16ème siècle. Certaines hypothèses font part d’ancêtres comme le Talbot blanc (race disparue aujourd’hui) ainsi que des ancêtres communs avec le Saint-Hubert.

Son caractère

Ce chien est décrit par son standard officiel comme étant calme et affectueux. En revanche, lorsqu’il travaille, il se transforme et devient un chien incroyablement brave et vaillant. Polyvalent et endurant, ce chien de chasse peut poursuivre plusieurs gibiers, du lièvre au sanglier notamment grâce à sa grande détermination. En plus d’être un bon chien de compagnie et un excellent chien de chasse, le Chien courant espagnol montre également une belle aptitude à la garde.

Son éducation

Considéré comme indépendant et obstiné, ce n’est pas un chien de compagnie pour les novices. Véritable passionné de chasse, ce chien a besoin d’une main ferme pour s’intégrer à la vie du groupe social, notamment s’il ne travaille pas. Très gardien et potentiellement méfiant avec les inconnus, un travail de socialisation devra être mis en place de manière précoce. Les méthodes éducatives devront certes être fermes mais jamais brutales.

Ses éventuels problèmes de santé

A part quelques problèmes liés à ses oreilles tombantes si elles ne sont pas régulièrement surveillées et nettoyées, le Chien courant espagnol ne connait pas de prédispositions particulières à certaines maladies.


Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

937a0d6999812a61de1bf69b313cf8ceNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN