Chien courant slovaque

Le Chien courant slovaque est un chien de chasse mais aussi de garde. Contre toute attente, il n’a pas les mêmes capacités et compétences que ses semblables chiens courants. Il est dit qu’il chasse davantage comme un berger que comme un chien courant. Particulièrement réputé pour son mordant ferme, il est utilisé pour la chasse aux petits comme aux gros gibiers. Endurant, courageux, téméraire mais particulièrement sensible, ce chien ne supporte pas les brusqueries et une mauvaise communication avec son maître peut complètement anéantir leur relation.

Sa fiche d'identité

Noms : Chien courant slovaque, Chien courant de montagne slovène, Slovensky kopov, Kopov.

Groupe : Groupe n° 6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées. – Section n°1.2 : Chiens courants de taille moyenne. Avec épreuve de travail.

Taille : entre 45 et 50 cm pour les mâles et entre 40 et 45 cm pour les femelles.

Poids : entre 15 et 20 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : ce chien courant a toujours une robe noire marquée de feu (du brun à l’acajou).

Corps : de forme allongée. Chien très robuste malgré son apparente légèreté.

Poil : le poil est court, voire ras, dense et bien couché sur le corps du chien. Le sous-poil est lui aussi dense et s’intensifie en hiver.

Entretien du poil : le poil court, voire ras, de ce chien courant ne nécessite pas de toilettage. Il suffit de le brosser à chaque retour de balades/séances de chasse pour éliminer les éventuelles saletés, inspecter sa peau et retirer les épines de ses coussinets.

Tête : son crâne est légèrement arrondi, de forme rectangulaire, plus long que large. Son stop est moyennement marqué.

Yeux : en forme d’amande, ils sont de couleur sombre.

Oreilles : de taille moyennes, les oreilles du chien courant Slovaque retombent le long des joues du chien et sont légèrement arrondies à leur extrémité.

Queue : elle est attachée bas, forte de sa base à son extrémité (qui se termine en pointe). La queue est pendante lorsque le chien est au repas et est portée en sabre lorsqu’il est actif.

Espérance de vie : environ 12 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : très endurant, le chien courant Slovaque se distingue par sa capacité à suivre des pistes pendant plusieurs heures sans jamais montrer aucun signe de faiblesse. Compte tenu de cela, ce n’est pas un chien fait pour rester dans un jardin en ne sortant que quelques fois par semaine.

Il a besoin de beaucoup d’espace et d’exercice pour se sentir bien dans ses pattes. Il ne faut donc pas négliger son besoin de dépense, qu’elle soit physique (balades, chasse), mentale (exercices de réflexion) ou olfactive (chasse ou jeux de pistage).

Activités possibles : balades, chasse, pistage, obé-rythmée, agility, etc.

Vie en appartement : déconseillé.

Note : ce chien n’est pas fait pour la vie citadine, et encore moins en appartement. Très dynamique, il ne pourra supporter de rester enfermé toute la journée et pourrait d’ailleurs se montrer très aboyeur pour faire comprendre son mécontentement et son ennui.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Chien courant slovaque est le chien d’un seul maître. Même s’il fait partie d’un groupe social composé de plusieurs adultes et d’enfants, il n’aura d’yeux que pour son référent, celui qui le promène, lui donne à manger et le fait travailler.

De fait, la présence d’enfants n’est pas impossible ni interdite mais il ne faut pas chercher à obtenir un véritable chien de famille qui joue avec les enfants par exemple.

Cout d'acquisition : aucune information fiable n’est disponible concernant le prix d’achat d’un Chien courant slovaque.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 40€/mois pour subvenir aux besoins du Chien courant slovaque.

Cohabitation avec les autres animaux : déconseillé.

Note : à la chasse, le Kapov n’est pas fait pour travailler en équipe. C’est un chien plutôt indépendant et solitaire qui préfère suivre une piste seul qu’à plusieurs.

Par ailleurs, son instinct de prédation très marqué rend compliquée la cohabitation avec d’autres animaux de compagnie de petite taille. Toutefois, s’il y est habitué dès son plus jeune âge, il peut éventuellement tolérer leur présence, mais une grande vigilance sera de mise.

Robustesse : plutôt rustique, ce chien a une santé de fer.

Son histoire

Le Chien courant slovaque, dit Kopov, est un chien autochtone de Slovaquie. Ses origines sont inconnues mais il semblerait qu’elles remontent à une centaine d’années. Chien de chasse polyvalent, qui peut poursuivre tant les lapins que les sangliers, il est très apprécié dans le milieu grâce à sa grande endurance, son impressionnant mordant et son courage.

La FCI reconnaît officiellement la race à la fin de la Seconde Guerre Mondiale et ce n’est que dans les années 90 qu’il arrive en France, notamment à cause de l’explosion démographique des sangliers dans tout le pays.

Son caractère

Le Chien courant slovaque n’est pas un chien à mettre entre les mains de tous. Bien qu’il soit affectueux, le rôle de chien de compagnie ne lui sciait pas à ravir. C’est un chien exclusivement de travail, attaché uniquement à son maître, qui est pourvu d’un tempérament très vif, d’une forte indépendance et d’un caractère affirmé.

Son éducation

L’éducation de ce chien au fort caractère nécessite une certaine rigueur et surtout de la fermeté pour éviter de se laisser dépasser. Toutefois, ce chien somme toute assez sensible n’acceptera aucune violence, qu’elle soit physique ou psychologique. Il convient donc de rester sûr de soi, patient et cohérent dans toutes les interactions inter-spécifiques.

Ses éventuels problèmes de santé

Aucun problème majeur n’est reconnu pour cette race très rustique et solide. Toutefois, pour les plus sportifs d’entre eux, il convient de mettre en place un suivi vétérinaire.


Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

53b15fae92dc9c0fae8d4c77788e4447SSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS