Chien courant yougoslave tricolore

Le Chien courant yougoslave tricolore est un chien de chasse assez polyvalent. Endurant, résistant et sûr de lui, c’est un excellent auxiliaire de travail qui sait aussi se montrer doux en famille. En cela, c’est aussi un chien de compagnie agréable, mais seulement si ses besoins sont comblés.

Sa fiche d'identité

Noms : Chien courant yougoslave tricolore, Chien courant tricolore serbe, Serpski trobojni gonic

Groupe : Groupe n°6 : Chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées. – Section n°1.2 : Chiens courants de taille moyenne. Avec épreuve de travail.

Taille : le mâle mesure entre 45 et 55 cm au garrot et la femelle entre 44 et 54 cm.

Poids : entre 20 et 25 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : comme son nom l’indique, ce chien est tricolore : la base de sa robe est rouge intense ou couleur renard avec un manteau ou une selle noire. Du blanc est présent sur le museau et sous forme de collier autour du cou du chien.

Corps : de longueur intermédiaire, il est allongé, vigoureux et robuste.

Poil : le poil est court, abondant sans être épais, brillant et bien couché sur le corps du chien. Le sous-poil est bien développé.

Entretien du poil : le poil court de ce chien ne nécessite pas d’entretien particulier. Un brossage hebdomadaire suffit mais ne doit en aucun cas être négligé.

Tête : dite dolichocéphale, la tête est mince avec un crâne allongé et légèrement bombé. Le stop n’est que moyennement prononcé.

Yeux : ils sont en forme d’amande, de taille moyenne et de la couleur la plus foncée possible.

Oreilles : elles sont attachées haut, de taille moyenne, plutôt minces, pendantes et accolées aux joues du chien.

Queue : attachée haut, la queue s’amenuise jusqu’à son extrémité et est portée assez bas, bien qu’elle soit légèrement recourbée vers le haut.

Espérance de vie : environ 12 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : ce chien de chasse a une énergie débordante, tout comme de nombreux chiens courants. Il a besoin de beaucoup d’espace et d’exercice pour se sentir pleinement comblé à la fin de la journée.

Ce n’est pas un chien fait pour rester enfermé dans un appartement ni même dans un jardin. Il doit être promené tous les jours et des activités stimulantes doivent lui être proposées le plus régulièrement possible.

Activités possibles : toujours partant pour se dépenser et faire de l’exercice, ce chien est particulièrement apprécié des maîtres sportifs. Il peut pratiquer tous les sports canins, notamment de traction (cani-cross, cani-VTT, etc.) mais aussi toutes les activités en lien avec le pistage pour renforcer et stimuler son odorat remarquable. Il peut également exceller dans les activités d’obéissance et de concentration telles que l’agility ou l’obé-rythmée par exemple.

Vie en appartement : déconseillé.

Note : ce chien courant tricolore serbe n’est pas un chien d’intérieur. Il souffrira énormément de devoir rester enfermé dans un appartement à longueur de journée. Ce mode de vie ne pourra lui convenir que si ses maîtres sont constamment présents pour lui proposer des activités extérieures.

Autrement, son environnement idéal reste bien entendu la campagne, dans une maison avec jardin. Toutefois, il convient de bien clôturer le territoire pour éviter les fugues en cas de piste intéressante à suivre.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : ce chien est particulièrement à l’aise avec les enfants. Il apprécie leur compagnie mais ces derniers doivent tout de même le respecter pour que la cohabitation soit sereine et sécurisée.

Cout d'acquisition : aucune information fiable n’est disponible concernant le prix d’achat d’un Chien courant yougoslave tricolore, notamment à cause de sa rareté sur l’hexagone et au sein même de son pays d’origine.

Budget mensuel : pour subvenir aux besoins d’un chien de ce gabarit, il convient de prévoir entre 30 et 40€/mois.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : particulièrement sociable, ce chien adore passer du temps avec ses congénères, il s’entend généralement bien avec eux, d’autant plus s’il a vécu une socialisation de qualité dès les premiers mois de sa vie.

Attention toutefois aux petits animaux de compagnie (chats, NAC) qui pourraient attiser l’instinct de prédation de ce chien de chasse.

Robustesse : le Chien courant yougoslave tricolore est robuste, endurant et tenace.

Son histoire

Tout comme son cousin le Chien courant yougoslave de montagne, on sait peu de choses sur ce Chien courant tricolore serbe si ce n’est qu’il aurait les mêmes origines que le Chien courant des Balkans. Cette race fut présentée en tant que telle lors de l’exposition canine internationale de Belgrade en 1950. La FCI reconnaît à titre définitif la race en 1961.

Son caractère

Ce chien est très fidèle à son maître mais également doux, attentionné, calme et doté d’un caractère particulièrement équilibré. Vif et sûr de lui, c’est un chien de travail passionné qui se montre très tenace et dévoué.

Son éducation

De manière générale, ce chien est docile lorsque la relation maître/chien est basée sur le respect et la confiance mutuelle. Sans cela, il peut se montrer têtu, notamment s’il ne comprend pas l’intérêt de l’exercice proposé. L’éducation se doit d’être précoce, cohérente tout en étant douce et ferme à la fois.

Ses éventuels problèmes de santé

Il ne présente pas de maladies particulières mais il convient de bien vérifier ses oreilles car leur aspect tombant pourrait générer des otites. Par ailleurs, de même que pour beaucoup de chiens de chasse, il faut bien les inspecter après une séance de travail pour éviter de passer à côté d’une blessure qui pourrait s’infecter.


69d33a1a0ae9fc34cb4f73db1a64ced0""""""""""""""""""""""""""""""