Chien d’arrêt portugais

Le Chien d'arrêt Portugais est un chien de type braccoïde de taille moyenne. Affectueux, doux mais surtout très endurant, c’est un chien de chasse polyvalent qui peut évoluer sur de nombreux terrains. Sociable bien que parfois hautain avec ses semblables, c’est également un très bon chien de compagnie si ses besoins sont comblés.

Sa fiche d'identité

Noms : Chien d’arrêt portugais, Braque portugais, Perdigueiro portugues.

Groupe : Groupe n° 7 : Chiens d’arrêt. – Section n°1.1 : Chiens d’arrêt continentaux, Type braque. Avec épreuve de travail.

Taille : le mâle peut mesurer entre 52 et 60 cm au garrot et la femelle entre 48 et 56 cm au garrot.

Poids : le mâle pèse entre 20 et 27 kg et la femelle entre 16 et 22 kg.

Couleur : ce chien d’arrêt peut avoir une robe jaune (nuances pâles) ou marron unicolore ou avec des marques blanches.

Corps : très élégant, puissant et de taille intermédiaire.

Poil : le poil est court, dur au toucher, serré et dense. Il n’a pas de sous-poil.

Entretien du poil : le poil court et serré de ce chien ne nécessite pas de toilettage, seulement des brossages hebdomadaires pour éliminer les saletés ainsi que les poils morts.

Tête : de face, le crâne est carré, de profil, il est légèrement bombé. Le stop est bien marqué.

Yeux : de couleur marron foncé, ses yeux sont de forme ovale, voire ronde.

Oreilles : tombantes, elles sont attachées au-dessus de la ligne des yeux et sont portées légèrement vers l’arrière. Elles sont de forme triangulaire, minces, souples, larges à la base et arrondies à leur extrémité. Elles semblent plates mais quelques plis se forment lorsque le chien est en éveil.

Queue : de taille moyenne, la queue du chien d'arrêt portugais ne dépasse pas le jarret. Elle est portée droite, attachée à mi-hauteur, forte à sa base et plus fine à son extrémité. A la chasse, le chien la porte droite également mais avec des mouvements latéraux.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : cest un chien très endurant, tenace, vif et rapide qui a besoin de courir et se dépenser quotidiennement. C’est surtout son odorat qu’il faut stimuler pour qu’il soit pleinement comblé.

C’est le chien parfait pour un chasseur, naturellement, mais également pour un maître sportif et dynamique qui chercherait un chien pour l’accompagner dans ses diverses activités (jogging par exemple).

Activités possibles : la chasse bien entendu, le pistage, le cani-cross, le cani-VTT, etc.

Vie en appartement : déconseillé.

Note : chien de travail par excellence, la vie citadine, qui plus est en appartement, pourrait ne pas convenir à ce chien qui a besoin d’espace et d’exercices pour s’épanouir pleinement.

Toutefois, s’il vit dans un appartement mais qu’il est promené plusieurs fois par jour, longuement, dans de vastes espaces et que tous ses besoins sont respectueusement comblés, il peut s’adapter à ce cadre de vie, même si ce n’est pas l’idéal.

Mieux vaut lui offrir une vie à la campagne, dans une maison avec un jardin clôturé (pour éviter les fugues). Mais attention, le jardin ne justifie pas de supprimer les balades !

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : plutôt calme, il est possible de faire cohabiter un Chien d’arrêt portugais avec des enfants mais ces derniers devront être particulièrement respectueux et connaître les règles de sécurité inhérentes à une cohabitation harmonieuse.

Cout d'acquisition : aucune information fiable n’est disponible concernant le prix d’achat d’un Chien d’arrêt portugais, notamment en raison de sa faible représentation en dehors de son pays d’origine.

Budget mensuel : il faut compter en moyenne 40€/mois pour subvenir aux besoins d’un chien de ce gabarit.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : de nature, le Chien d’arrêt portugais est un chien sociable mais qui peut se montrer quelquefois brusque avec ses congénères. S’il est bien socialisé dès son plus jeune âge, il pourra s’entendre avec ses semblables et apprendre à communiquer avec les bons codes canins.

Pour les petits animaux de compagnie, il est préférable qu’il ait grandi à leurs côtés pour éviter qu’il ne les considère comme des proies.

Robustesse : c’est un chien robuste qui supporte très bien la chaleur mais qui, en revanche, peut souffrir du froid en raison de son absence de sous-poil.

Son histoire

Ses origines sont un peu floues mais ce qui est certain c’est que le Chien d’arrêt Portugais descend de l’ancien Braque Péninsulaire et que son existence peut être retracée jusqu’au 12ème siècle minimum. C’est donc une race ancienne mais qui a gardé ses caractéristiques physiques et de travail jusqu’alors. Au 14ème siècle, on le connaît sous le nom de “Podengo de Mostra”. En 1939, un standard rédigé par le Professeur Manuel Fernandes Marques est considéré comme le standard officiel. Le Club Français du Perdigueiro Portugais est créé en 1999.

Son caractère

Extrêmement affectueux et docile, il travaille en étroite collaboration avec son maître lorsqu’il est sur un terrain de chasse. Calme et plutôt sociable, en plus d’être un excellent chien de travail, il est également un très bon compagnon de vie au quotidien.

Son éducation

Ce chien d’arrêt a la réputation d’être plutôt “facile” à éduquer, notamment à la chasse. En revanche, cette docilité ne pourra s’exprimer que si les bases éducatives sont amorcées tôt, de manière à la fois douce et ferme et avec une attitude cohérente.

Ses éventuels problèmes de santé

Ce chien rustique ne connaît pas de prédispositions particulières à certaines maladies. Toutefois, ses oreilles tombantes sont à surveiller et nettoyer régulièrement.


371d002b2d2f511c6a341e8ff86bee72:::::