Chien finnois de Laponie

Le Chien finnois de Laponie est un chien nordique de taille moyenne, plein de vie et très agréable à vivre au quotidien. Il aura toutefois besoin de maîtres disponibles, actifs et présents pour s’épanouir pleinement à travers de nombreuses activités stimulantes physiquement mais aussi et surtout mentalement.

Sa fiche d'identité

Noms : Chien finnois de Laponie, Finsk Lapphund, Lapphound Suomenlapinkoira, Lapinkoira, Suomenlapinloira.

Groupe : Groupe n°5 : Chiens de type Spitz et de type primitif. – Section n°3 : Chiens nordiques de garde et de berger. Sans épreuve de travail.

Taille : entre 46 et 52 cm au garrot pour les mâles (taille idéale 49 cm) et entre 41 et 47 cm au garrot pour les femelles (taille idéale 44 cm).

Poids : le Chien finnois de Laponie, mâle ou femelle, pèse aux alentours de 20 kg.

Couleur : toutes les couleurs de robe sont admises mais la couleur de base doit prédominer.

Corps : de taille intermédiaire et de forme allongée. C’est un chien robuste qui possède une solide constitution.

Poil : il est abondant (beaucoup plus chez les mâles que chez les femelles), long, droit et de texture rêche. Le sous-poil est fin et serré.

Entretien du poil : au vu de son importante fourrure, ce chien nordique a besoin de brossages réguliers, principalement pendant les mues saisonnières. Autrement, c’est un chien rustique qui ne nécessite pas de toilettage particulier.

Tête : elle est large et solide ; le crâne est également large et le stop bien marqué.

Yeux : de couleur brun foncé, les yeux sont de forme ovale.

Oreilles : de taille moyenne, elles sont larges, de forme triangulaire et dressées sur la tête du chien ou semi-dressées.

Queue : elle est attachée haut, de taille moyenne et fournie d’un poil abondant et long. Lorsque le chien est en action, la queue est recourbée sur le dos ou sur le côté. Autrement, elle peut être portée pendante.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Chien finnois de Laponie a besoin d’espace et de faire beaucoup d’exercices pour être bien dans ses pattes. De longues balades quotidiennes sont bien entendu essentielles, mais n’hésitez pas à lui proposer des activités plus spécifiques régulièrement pour qu’il puisse exprimer tout son potentiel.

Activités possibles : c’est un chien qui peut facilement exceller dans de nombreuses disciplines canines, qu’elles aient une ambition physique (canicross, agility) ou de stimulation mentale (obé-rythmée, pistage).

Vie en appartement : déconseillé.

Note : cest avant tout un chien primitif, il est donc déconseillé de lui imposer un rythme de vie sédentaire.

S’il vit en appartement et surtout s’il reste enfermé dedans toute la journée ; le Chien finnois de Laponie pourrait rapidement s’ennuyer et développer de lourds troubles du comportement.

Idéalement, ce chien nordique a besoin de grands espaces, d’un jardin clos mais surtout de promenades quotidiennes riches en stimulations.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : son caractère est tout à fait compatible avec une cohabitation chien/enfants. Ces derniers doivent toutefois respecter les règles de sécurité instaurées pour éviter tout incident. Ces règles sont à mettre en place avec n’importe quelle race.

Cout d'acquisition : concernant le prix d’achat d’un Chien finnois de Laponie, il dépend souvent de ses origines, de son âge et de son sexe. En moyenne, comptez entre 900 et 1500€.

Budget mensuel : comptez en moyenne 40€/mois pour subvenir aux besoins du Chien finnois de Laponie tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : sa socialisation doit être précoce mais son naturel pacifique et son passé de chien de garde de troupeau rendent les démarches plutôt simples.

Le mieux étant de proposer au chiot Lapinkoira des rencontres intra et inter-spécifiques régulières, positives et contrôlées, de préférence entre ses 3 et 12 premières semaines de vie.

Robustesse : le Chien finnois de Laponie est de constitution robuste, notamment du fait de sa rusticité.

Son histoire

Le Chien finnois de Laponie, d’origine Finlandaise comme son nom l’indique, est une race somme toute assez récente. Le Chien finnois de Laponie était principalement utilisé par les Lapons pour la garde de troupeaux de rennes. Le premier standard de la race fut rédigé récemment, en 1945. La FCI reconnaît la race officiellement en 1955.

Son caractère

Le Chien finnois de Laponie, autrement appelé Lapinkoira, est un chien éveillé, courageux et particulièrement calme. C’est un compagnon fiable qui est de nature pacifique. Il est toutefois assez méfiant vis à vis des personnes qu’il ne connaît pas et peut donc aboyer facilement. En cela, c’est un bon chien d’alerte.

Son éducation

C’est un chien intelligent, docile et très éveillé. Ceci facilite grandement son éducation. Néanmoins, c’est un chien sensible qui ne fera preuve de coopération que s’il perçoit en son maître de la cohérence et surtout de la bienveillance.

Très loyal, c’est un chien qui a beaucoup de potentiel si les méthodes éducatives sont positives et respectueuses de ses besoins.

Ses éventuels problèmes de santé

C’est un chien qui a une santé générale plutôt solide mais qui peut toutefois souffrir de problèmes oculaires (atrophie progressive de la rétine et cataracte notamment).


Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

c6ae5029a41e871f0ac00fb41d585f78iiiii