chien loup tchèque

Le chien loup Tchécoslovaque, un chien aux allures de loup ! Cette race de chien si unique descend bien du croisement d’un chien, le Berger Allemand et d’un Loup. Mais attention ! Si vous craquez pour cette race de chien, il sera nécessaire de vous informer rigoureusement avant d’adopter un chien loup Tchécoslovaque. Il ne faudra jamais faire le choix de cette race en vous basant sur des critères physiques exclusivement. Alors oui, c’est chien magnifique, mais c’est aussi une race qui demande une activité importante, ainsi qu’une connaissance et attention particulières.

Sa fiche d’identité

Noms : Chien-loup tchèque, Chien-loup Tchécoslovaque ou encore Ceskoslovenský Vlciak.

Groupe : Groupe n°1 : Chiens de berger et de bouvier, sauf chiens bouvier suisses. – Section n°1 : Chiens de berger. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : la taille minimum du chien-loup tchécoslovaque pour les femelles est de 60 cm et pour les mâles de 65 cm. Il y a pas de taille maximum définie.

Poids : le poids minimum du chien-loup tchèque pour les femelles est de 20 kg et pour les mâles de 26 kg. Il y a pas de poids maximum défini.

Couleur : le chien-loup tchécoslovaque peut avoir une robe de couleur gris argenté à gris jaune. Son masque est quant à lui clair et des poils clairs sont également présent à niveau du poitrail et de la base du cou. A savoir qu’il est possible d’avoir un chien loup tchèque de couleur gris foncé avec un masque clair.

Poil : le poil du chien-loup Tchécoslovaque est droit et avec un sous poil dense. De plus, le poil change en fonction de la saison afin de s’adapter aux différences de températures.

Entretien du poil : un brossage régulier et plus important durant la mue sera conseillé pour l’entretien du poil du chien-loup tchèque.

Corps : il ressemble énormément à un loup. De taille légèrement supérieure à la moyenne, il possède un squelette solide.

Tête : le chien-loup tchécoslovaque a une tête bien musclée et symétrique.

Yeux : ses yeux sont très souvent de couleur ambre.

Oreilles : les oreilles du chien-loup tchécoslovaque sont droites, triangulaires et plutôt fines.

Queue : sa queue est longue et portée en faucille quand il est en éveil, sinon elle sera tombante.

Espérance de vie : environ 14 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le chien-loup tchécoslovaque est une race de chien certes magnifique à regarder mais difficile à vivre si elle n’est pas assez dépensée. Il sera donc nécessaire de promener son chien-loup tchèque tous les jours et de lui présenter d’autres chiens afin qu’il joue et se dépenser régulièrement.

Activités possibles : activités de loisirs canins, balades, sport canins, pistage, agility, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : à condition d’être suffisamment dépensé. De plus, sachez qu’un chien-loup tchécoslovaque “enfermé” dans son jardin toute la journée ou même toute la semaine ne sera pas heureux et que les risques de fugues sont présents. Donc que votre chien-loup tchèque soit en appartement ou en maison, il faudra le balader suffisamment tous les jours en extérieur.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le chien-loup tchécoslovaque peut vivre avec des enfants à condition que quelques règles de sécurité soient respectées. Comme pour toutes les races de chien, il sera nécessaire de ne jamais laisser chien et enfants sans surveillance. De plus, les enfants devront apprendre à respecter leur chien et les zones comme le canapé ou les lits doivent être réglementées pour le chien. Pour finir, le panier de votre chien devra être interdit à vos enfants, afin de permettre à votre chien de s’y installer quand il aura envie ou besoin d’être au calme.

Cout d’acquisition : environ 1300 euros.

Budget mensuel : entre 35 et 65 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : mais attention à l’instinct de prédation ! Votre chien-loup tchèque devra être habitué dès son plus jeune âge à la présence d’autres espèces et à les considérer comme familières sans quoi la cohabitation pourra être difficile.

Robustesse : le chien-loup tchécoslovaque est un chien assez robuste et résistant.

Son histoire

Le chien-loup tchèque comme son nom l’indique est issu d’un croisement de chien et de loup. Plus précisément, le chien loup Tchécoslovaque descend d’un Berger Allemand et d’un Loup des Carpates. C’est en 1955 que les premiers tests montraient qu’il était possible de croiser chien et loup, afin d’obtenir une nouvelle race alliant les qualités du loup et les capacités du chien. Pour finir, la race chien-loup tchécoslovaque fut officiellement reconnue en 1982.

Son caractère

Le chien-loup tchèque est une race fascinante, moins sensible que son cousin le chien loup de Saarloos. Le chien-loup tchécoslovaque reste une race de chien qui peut se montrer sensible et craintive vis à vis des étrangers, mais qui sera en revanche très proche de ses maîtres. Son tempérament parfois affirmé devra être canalisé et un juste milieu devra être trouvé afin de vivre au mieux avec un chien-loup tchèque. Chien de travail polyvalent, si vous adoptez un chien-loup tchécoslovaque, vous devez lui proposer une activité suffisante et si possible le laisser vivre avec plusieurs chiens dans le foyers car son besoin de contact avec ses congénères est important.

Son éducation

Le chien-loup tchécoslovaque demande une éducation très adaptée à sa race, à son tempérament et sa sensibilité. Ce n’est pas une race de chien à mettre entre les mains de tout le monde et son éducation ne devra jamais être trop rigide et encore moins violente. Sans tomber dans un extrême, il faudra de la justesse pour éduquer un chien-loup tchèque. Le dépenser suffisamment et lui proposer une activité de travail seront également les clés d’une bonne relation avec ce chien aux allures de loup.

Ses éventuels problèmes de santé

Le chien-loup tchécoslovaque est un chien ne présentant pas de pathologies particulières.