Chow-chow

chow-chow

Le Chow-Chow, ce chien aux allures de petit ours est de plus en plus populaire en France. Pourtant sous tous ces poils peut se cacher un chien difficile à gérer, surtout si son éducation n’est pas adaptée. Le Chow-Chow est un chien calme mais qui peut se montrer caractériel avec ses congénères notamment, surtout s’il n’est pas assez socialisé. De plus, son éducation devra être équilibrée et adaptée au cas par cas et le rappel devra être travaillé très jeune pour garantir la bonne réussite de cette indication essentielle.

Sa fiche d’identité

Noms : Chow-Chow, Choo.

Groupe : Groupe n° 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif. – Section n°5 : Spitz asiatiques et races apparentées. Sans épreuve de travail.

Taille : entre 48 et 56 cm pour les mâles et entre 46 et 51 cm pour les femelles.

Poids : entre 20 et 30 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : toujours de teinte unie, le Chow-Chow peut être noir, roux, bleu, fauve, crème ou encore blanc.

Corps : trapu, le thorax est large et profond, descend assez bas mais il n’est pas très arrondi; les reins sont solides et musclés. Son ossature est robuste et sa musculature puissante.

Poil : long et épais avec un sous poil dense et laineux. Il existe aussi une variété de poil court peu connue. Dans tous les cas, les poils du Chow-Chow ne doivent pas entraver le chien.

Entretien du poil : important car ses poils longs demandent un brossage très régulier.

Tête : large, avec une tête ressemblant à celle d’un ours, le Chow-Chow a la particularité d’avoir la langue bleue, ainsi que le palais, les gencives et les lèvres.

Yeux : les yeux du Chow-Chow sont de couleur sombre.

Oreilles : triangulaires, avec le bout arrondi et légèrement tournées vers l’avant.

Queue : la queue du Chow-Chow est très fournie en poils et enroulée sur le dos.

Espérance de vie : environ 10 ans.

Besoin de dépenses : modéré à important.

Note : Le Chow-Chow est un chien qui demandera une activité physique et mentale importante car il reste à l’origine un chien d’utilité. Peu endurant et pouvant être sensible en cas de fortes chaleurs, il convient donc d’adapter ses activités à ses caractéristiques physiques et son tempérament.

Activités possibles : activités de loisirs canins, pistage, obé rythmée, activités sportives, etc.

Vie en appartement : possible.

Note :  le Chow-Chow peut vivre en appartement à condition d’être baladé suffisamment tous les jours. De plus, c’est un chien qui aura besoin d’une bonne socialisation afin d’éviter les comportements agressifs. Donc, même si vous possédez un jardin il sera absolument indispensable de le sortir afin de lui proposer des rencontres avec d’autres chiens et dans différents environnements.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note :  Le Chow-Chow peut vivre avec des enfants à condition de garder certaines règles de prévention en mémoire, comme ne jamais laisser chien et enfant sans surveillance. De plus, le Chow-Chow aura besoin d’un cadre de vie à la maison et il devra avoir son espace à lui que les enfants devront apprendre à respecter. En somme, le Chow-Chow peut cohabiter avec des enfants à condition d’être respecté et canalisé.

Cout d’acquisition : entre 1200 et 2000 euros.

Budget mensuel : entre 40 et 60 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : Attention néanmoins, pour que cette cohabitation se passe au mieux il faudra  habituer votre Chow-Chow dès ses 8 semaines à vivre en présence d’autres animaux et ce positivement, sans quoi son instinct de prédateur peut rendre la cohabitation compliquée.

Robustesse : le Chow-Chow est un chien plutôt robuste physiquement.

Son histoire

Le Chow-Chow est originaire de Chine où il était utilisé pour la garde et la chasse. Cette race de chien est très ancienne car elle est connue en Chine depuis plus de 2000 ans. Le Chow-Chow arriva en Angleterre à la fin du 18ème siècle, mais c’est en 1920 que cette race de chien commença à se faire remarquer en exposition.

Son caractère

Le Chow-Chow n’est pas un chien à mettre entre les mains de tout le monde. Son caractère parfois marqué et son besoin d’équilibre dans son éducation demandent une éducation équilibrée. Très attaché à ses maîtres, il peut se montrer très indépendant, comme beaucoup de races asiatiques. De plus, ses comportements avec ses congénères peuvent être difficiles, notamment s’il manque de socialisation.

Son éducation

L’éducation du Chow-Chow doit être équilibrée, il ne faudra pas être laxiste, ni brutal. Un juste milieu, en fonction du caractère de votre chien, devra donc être à trouver. Parfois difficile à maîtriser pour des indications de rappel, son éducation doit donc limiter ses instincts de prédation. De plus, il sera nécessaire d’être un maître cohérent et de renforcer les contacts positifs et réguliers avec d’autres chiens.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Chow-Chow ne présente pas de problème de santé majeur.



  1. Barbara a dit:

    Trop belle cette race ! J’adorais avoir un chow chow mais malheureusement je manque de temps…donc autant ne pas en prendre un si c’est pour qu’il soit malheureux

  2. Dimitri a dit:

    Pour ma part j’ai choisi le chow chow car je voulais que mon chien ne soit pas un pot de colle et il faut dire que le chow chow n’est vraiment pas un chien très câlin ni très joueur non plus. cela me va parfaitement.

  3. Martine a dit:

    certains propriétaires choisissent le chow chow pour son côté peluche mais il n’en reste pas moins qu’un chien avec des besoins/ Donc svp réfléchissez bien avant d’adopter un chien peu importe sa race. Je travaille dans un refuge et vous n’imaginez pas le nombre de chiens que l’on voit passer…ça fait peur

  4. Nadège a dit:

    Le chow chow c’est ma race de chien préférée. J’en suis à mon deuxième maintenant, mon petit dernier c’est un chiot de 6 mois. Pour l’instant tout se passe bien, il a vite appris la propreté et écoute bien en promenade. Par contre, mon chow chow précédent avait beaucoup de mal avec les chiens mâles.

  5. Janice a dit:

    au début quand on a eu notre chow chow il y a 4 ans maintenant on a été très déstabilisé les premiers mois car on imaginait pas que le chow chow avait ce genre de caractère. Il faut savoir que c’est un chien qui n’a qu’un seul maître, chez nous il obéit uniquement à mon mari qui est la personne qui s’en occupe le plus et on trouve qu’il a le comportement d’un chat, c’est à dire qu’il est très indépendant et n’est pas sans cesse à la recherche d’affection. Il fait sa vie tranquillement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

56d704b7af64b15d8cc33db35b9d3d39OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO