Dogo Canario

Le Dogue des Canaries est un chien molossoïde, s’imposant de par sa très grande taille et son allure massive bien évidemment, mais aussi de part son tempérament calme et équilibré qui en fait un chien de famille très dévoué et agréable à vivre au quotidien.

Sa fiche d'identité

Noms : Dogue des Canaries, Mâtin de Majorque, Mallorquin Mastiff, Perro de Presca Canario, Canary Mastiff, Dogo Canario.

Groupe : Groupe n°2 : Pinscher et Schnauzer- Molossoïdes – Chiens de Montagne et Bouviers suisses. - Section n°2.1 : Molossoïdes de type dogue. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 60 et 66 cm pour les mâles et entre 56 et 62 cm pour les femelles.

Poids : entre 50 et 65 kg pour les mâles et entre 40 et 55 kg pour les femelles.

Couleur : le Dogue des Canaries peut avoir une robe bringée ou fauve avec diverses nuances. On pourra retrouver des marques blanches sur le poitrail et à la base du cou. Le masque sera toujours noir.

Poil : le poil du Dogue des Canaries est court. Sa texture est rude et il n’a presque pas de sous-poil.

Entretien du poil : ayant le poil court, l’entretien du Dogue des Canaries ne sera pas exigeant. La qualité de son poil sera davantage renforcée par une bonne alimentation. Un brossage hebdomadaire est tout de même recommandé.

Corps : chien molossoïde aux proportions moyennes mais harmonieuses.

Tête : la tête du Dogo Canario est massive avec des mâchoires très puissantes. Le stop est bien marqué.

Yeux : les yeux du Dogue des Canaries sont de forme ovale, de taille moyenne et de couleur marron foncé.

Oreilles : les oreilles du Dogo Canario sont à la base tombantes, de taille moyenne et bien écartées. On observera beaucoup de chiens ayant les oreilles coupées en petites pointes dressées sur la tête.

Queue : la queue du Dogue des Canaries est de taille moyenne, très forte à la base et s’affinant jusqu’à l’extrémité.

Espérance de vie : environ 10 ans.

Besoin de dépenses : modéré.

Note : le Dogue des Canaries étant un grand chien, il faudra le préserver d’exercices physiques trop intenses. Toutefois, il aura besoin, comme tout bon chien initialement utilisé comme chien de travail, d’être stimulé quotidiennement, à la fois physiquement et mentalement.

Activités possibles : grandes balades, exercices de réflexion, pistage, obé-rythmée (adaptée à sa grande taille), etc.

Vie en appartement : possible.

Note : il est tout à fait possible d’avoir un Dogue des Canaries en appartement, mais il faudra toutefois le promener très régulièrement et lui permettre d’exprimer tout son potentiel au quotidien.

De plus, le Dogue des Canaries étant considéré comme un chien « géant », les petits appartements pourraient l’empêcher d’être physiquement à l’aise.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Dogue des Canaries étant un chien plutôt calme, la présence d’enfants au sein du foyer peut être compatible.

Toutefois, il faudra être très vigilant, mettre en place et surtout respecter des règles de vie à la maison pour que la cohabitation soit saine et sécurisée.

Coût d'acquisition : il faudra compter en moyenne 1000€ pour adopter un Dogue des Canaries en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 70€/mois pour subvenir aux besoins du Dogue des Canaries, notamment en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Dogue des Canaries n’est pas réputé comme étant le chien le plus sociable du monde, mais avec une bonne socialisation dès le plus jeune âge, tout est possible. Pour se faire, les rencontres doivent être régulières, contrôlées et positives.

Robustesse : le Dogue des Canaries est un chien rustique, et donc très robuste.

Son histoire

Le Dogue des Canaries, originaire d’Espagne, est un chien molossoïde provenant des îles de Térénife et de la Grande Canarie. Il serait le fruit de croisements entre le Majorero, qui est un chien de bétail, et de divers chiens molossoïdes arrivés dans l’archipel des Canaries. Initialement, le Dogue des Canaries est utilisé pour garder et conduire les troupeaux de bovins. Sa race est officiellement reconnue par la FCI en 2011 (reconnue à titre provisoire en 2001).

Son caractère

Le Dogue des Canaries est un chien aussi grand que calme et sûr de lui. D’un naturel très gardien, il aura à cœur de protéger son groupe social d’éventuels intrus et sera donc naturellement méfiant des étrangers. C’est un chien très équilibré, très attentif et proche de son groupe.

Son éducation

Le Dogue des Canaries ne devra pas être « mis » entre les mains de n’importe quel maître, notamment les maîtres novices car une éducation à la fois ferme et cohérente sera nécessaire dès l’arrivée du chien dans la famille afin d’éviter d’éventuels débordements pouvant être très difficile à gérer, notamment lorsqu’il aura atteint sa taille et son poids adulte.

Toutefois, en restant cohérent, ferme mais surtout bienveillant et en respectant les principes de l’éducation positive, le Dogue des Canaries ne sera pas un chien difficile à éduquer. Une forte relation et des méthodes adaptées parviendront à créer une coopération suffisante pour une éducation réussie.

De plus, le Dogo Canario étant un chien plutôt gourmand et joueur, il sera aisé de trouver des techniques positives pour parvenir aux résultats souhaités.

Ses éventuels problèmes de santé

Malgré sa robustesse, son absence de sous-poil engendre une surveillance particulière notamment lors des conditions climatiques extrêmes (intempéries et froid). On notera également, comme pour beaucoup de chiens de grande taille, des prédispositions à la dysplasie de la hanche. Le Dogue des Canaries peut également rencontrer des maladies telles que la gale démodécique, l’ostéoporose ou encore souffrir d’épilepsie.




 

a60632b758b78566ee418028327a42c0nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn