Jack Russel

Le Jack Russell, chien de petite taille, souvent confondu avec le Parson Russell pourtant plus haut au garrot, est un chien très à la mode. Cependant, cette race de chien de plus en plus répandue (grâce notamment à certains films populaires) n’en reste pas moins un chien de chasse, par conséquent énergique, dynamique et vif. A l’origine destiné à la chasse au renard, le Jack Russell est un terrier qui peut aussi être utilisé pour la chasse au gros gibier, ce qui vous laisse imaginer la capacité de détermination de cette race de chien. En somme, adopter un chien Jack Russell comme chien de compagnie n’est pas impossible, mais cela demandera un investissement pour répondre à ses besoins de dépenses physique et mental.

Sa fiche d’identité

Noms : Jack Russel ou Jack Russell Terrier.

Groupe : Groupe n° 3 : Terriers. Section n°2 : Terriers de petite taille.

Utilité : Chien de chasse / Terrier.

Taille (hauteur au garrot) : entre 25 et 30 cm.

Poids : entre 5 et 8 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : la robe du Jack Russell doit être principalement blanche. Le Jack Russel peut être tricolore avec une robe à dominance blanche et des taches noir et feu ou bicolore avec du blanc et des taches noir ou feu. La couleur feu peut aussi être plus ou moins foncée.

Corps : s’inscrit dans un rectangle, assez long et souple.

Poil : très résistant aux intempéries, le poil de Jack Russell peut être de plusieurs sortes : lisse, dure ou un mélange de poils lisses et de poils durs appelé le poil “fil de fer” ou “broken”.

Entretien du poil : peu d’entretien, un brossage hebdomadaire régulier est recommandé. Le Jack Russell n’est très pas compliqué à entretenir. Une épilation à la main par un toiletteur peut être envisagée pour les Jack Russell à poils durs. En revanche, il sera important de ne jamais tondre son Jack Russell s’il a le poil dur ou “fil de fer”.

Note : L’épilation d’un chien n’est pas du tout comme celle des humains, ce n’est pas douloureux pour le chien. Il s’agit simplement d’arracher (et non de couper), souvent à l’aide d’une brosse spéciale, le poil en fin de vie.

Tête : de largeur moyenne, le Jack Russell doit avoir le crâne plat.

Yeux : brun, plutôt foncés. Par ailleurs, le Jack Russel à une pigmentation noire au bord des paupières.

Oreilles : tombantes ou arrondies. Le Jack Russell étant un terrier, ses oreilles doivent donc retomber à cause du travail sous terre.

Queue : la queue du Jack Russell doit être dressée quand ce dernier est en action. Elle peut aussi être écourtée et dans ce cas elle doit être de même niveau que les oreilles lorsqu’elle est dressée.

Espérance de vie : environ 14 ans.

Besoin de dépenses : important à très important.

Note : Le Jack Russell est une race qui a été sélectionnée pour la chasse, c’est pourquoi son besoin de dépense est important. Un Jack Russell avec une dépense insuffisante peut devenir particulièrement difficile à vivre. Il peut se mettre à fuguer, à sauter excessivement sur les gens, à s’occuper par lui-même en cherchant un moyen de voler de la nourriture par exemple, etc. Alors attention, cette race souvent adoptée pour sa petite taille n’en reste pas moins un chien avec un besoin de dépense particulièrement important.

Activités possibles : la chasse bien entendu mais aussi toutes les activités sportives, comme l’agility, la course à pied, etc. C’est un chien qui aime se servir de sa truffe, donc les activités de pistage sont aussi souvent appréciées par cette race. De plus, si vous avez un Jack Russell de compagnie soyez vigilant à ne pas le rendre trop endurant et valorisez des dépenses mentales au détriment de dépenses exclusivement physiques, en somme faites-le réfléchir et se concentrer.

Vie en appartement : possible.

Note : Si vous vivez en appartement, vous vous êtes peut être intéressé à cette race de chien car c’est un chien de petite taille. Cependant, même si le Jack Russell peut sans difficulté s’adapter à la vie en appartement, son énergie débordante vous obligera à le sortir suffisamment. De même, si vous avez un jardin, peu importe sa taille, votre jack Russel aura besoin de sortir et de se dépenser sinon il risquera de fuguer et / ou de faire des trous.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : Comme pour tous les chiens, il est important de respecter certaines règles de sécurité, comme ne jamais laisser un chien et un enfant seuls sans surveillance. De plus, attention, à cause de sa petite taille, les enfants sont souvent trop confiants et peuvent vite être irritants pour le chien en essayant de le porter par exemple. Donc habituez votre chien aux enfants dès que possible et apprenez aux enfants à respecter leur chien.

Cout d’acquisition : entre 400 euros et 1600 euros.

Budget mensuel : entre 10 et 30 euros en moyenne.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : Le Jack Russell est souvent apprécié des cavaliers car avec son endurance et son besoin de dépense important, il adorera passer des journées au centre équestre. En revanche, même si c’est un chien qui peut s’entendre avec tous types d’animaux, il faudra obligatoirement l’habituer positivement et dès petit à leur présence sans quoi il risquera d’en avoir peur ou d’être dans un comportement de prédation.

Robustesse : très robuste. Le Jack Russell étant un chien de chasse par excellence, cela fait de lui un chien robuste sur bien des aspects.

Son histoire

Le Jack Russell vient d’Angleterre et a été créé par un Homme, nommé comme la race qu’il a créée John “dit Jack” Russell. En effet, ce pasteur né en 1795 dans le Devon a commencé avec sa première femelle, nommée Trump, à s’intéresser à la sélection cynophile. Passionné de chasse, il voulait créer un chien capable de se faufiler dans les terriers. C’est dans cette logique qu’il commença à croiser des terriers d’utilités et c’est comme cela que le Jack Russell est apparu. Cette race de chien était à l’origine destinée à la chasse au renard. En France, il nous a fallu attendre 1991 pour que la race soit officiellement reconnue.

Son caractère

Le Jack Russell est un terrier, cela signifie qu’il a été sélectionné pour ne pas renoncer au moindre effort. Et cela induit donc un caractère que l’on pourrait considérer comme déterminé. Cette race de chien est par ailleurs particulièrement énergique. Ces deux caractéristiques en font un chien de petite taille dynamique et rapide. Néanmoins, c’est un chien particulièrement apprécié et c’est pour cela que l’on trouve aujourd’hui des lignées de beauté avec un instinct plus limé à l’inverse des lignées de travail. Ces lignées de beauté sont relativement plus calme et plus “facile à vivre” mais cela n’en reste pas moins des Jack Russell !

Son éducation

Éduquer un Jack Russell, c’est tout d’abord prendre conscience de ses particularités de chien de chasse. Le Jack Russell est un chien qu’il faudra dépenser et son instinct de chasse, s’il s’agit d’un chien de compagnie, ne devra pas être renforcé. Dans cette logique, il est recommandé d’éviter les jeux de lancer de balle, qui favorisent l’instinct de poursuite pour mettre l’accent sur des jeux de réflexion et de recherche.

Au niveau de son éducation, il ne faudra pas se laisser attendrir par sa petite taille et mettre en place dès son plus jeune âge des bases éducatives, comme la marche en laisse ou encore le rappel (qui peut être un exercice difficile mais pas impossible, comme pour tous les chiens de chasse). De plus, sa petite taille et sa popularité ne doivent pas vous faire penser que c’est un chien que l’on peut laisser entre les mains de tout le monde. Les personnes âgées ne seront donc pas forcément bien avisées d’adopter un Jack Russell car son besoin de dépense peut être trop important pour leurs capacités physiques. De même, les familles avec enfants qui n’auront pas le temps de dépenser suffisamment leur chien devraient s’orienter vers une race de chien moins demandeuse d’activités.

Ses éventuels problèmes de santé

La surdité

Le Jack Russel, peut souffrir de surdité congénitale due à un manque de pigments dans les cellules constitutives de l’oreille interne. Cette surdité peut être bilatérale (toucher les deux oreilles) ou unilatérale (une seule oreille touchée). Ce dernier cas peut passer longtemps inaperçu car les chiens s’adaptent très vite à ce handicap. Il n’existe à ce jour pas de traitement spécifique ni de test génétique chez les éleveurs pour dépister cette anomalie.

La luxation du cristallin

Cette maladie est due à une faiblesse des ligaments permettant de maintenir en place le cristallin, dans l’œil. Pas assez maintenue, cette sorte de lentille, jouant un rôle essentiel dans la vision, bouge et provoque une augmentation de la pression oculaire, des décollements de rétine ou bien encore des hémorragies. A terme, l’animal atteint de cette maladie génétique peut perdre totalement la vision.

La luxation de la rotule

Chez les chiens atteints de cette pathologie, la rotule se bloque au niveau du genou. Cela entraîne une boiterie souvent épisodique des pattes arrière qui peut avec le temps devenir permanente. Le traitement de cette anomalie est chirurgical. Il est à envisager si la boiterie est prononcée et très gênante pour l’animal.

L’ataxie cérébelleuse ou ataxie spino-cérébelleuse

Il s’agit d’une maladie dégénérative neurologique entraînant un manque de coordination des membres. Un Jack Roussel atteint de cette dégénérescence présente des troubles de la marche et de l’équilibre. Il aura même des difficultés à se tenir debout. Le pronostic est très réservé puisqu’il n’existe pas de traitement à l’heure actuelle pour cette maladie.

La nécrose aseptique de la tête fémorale

Aussi appelée Maladie de Calve-Perthes, Maladie de Legg- Perthes, nécrose avasculaire de la tête du fémur ou bien encore Coxa plana, cette maladie touche l’articulation de la hanche. Les chiens atteints ont un défaut de vascularisation de l’extrémité du fémur, os constitutif de la cuisse. En raison de ce défaut d’apport sanguin, l’extrémité du fémur se détruit (nécrose) petit à petit provoquant une inflammation au niveau de l’articulation de la hanche, de la douleur et une boiterie. Une prise en charge chirurgicale est possible.

La myasthénie grave

Les Jack Russel atteints de myasthénie grave présentent une faiblesse musculaire qui augmente à l’effort. L’animal a alors besoin d’un temps de récupération pour retrouver des forces et se déplacer normalement. Cette maladie peut toucher de nombreux groupes musculaires et entraîner des troubles de la déglutition, des modifications de la voix ou des anomalies au niveau de la face.
Cette maladie peut se manifester dès la naissance ou apparaître plus tard dans la vie du chien.

La dystrophie neuro-axonale

Cette maladie est liée à l’agglomération de substances diverses au sein des neurones du cervelet. L’animal atteint présente des troubles de l’équilibre, des chutes et des tremblements de la tête. Il n’existe malheureusement pas de traitement pour cette maladie à l’heure actuelle.

La hernie discale

On parle de hernie discale lorsque la moelle épinière est anormalement comprimée par un disque intervertébral. Le symptôme principal de cette ultime maladie est une paralysie des pattes arrière ou des 4 pattes selon la localisation de la hernie au niveau de la colonne vertébrale. Le traitement des hernies discales est d’ordre chirurgical.

Si vous constatez l’apparition de certains de ces symptômes évoquant une maladie héréditaire, consultez votre vétérinaire. Renseignez-vous également si vous souhaitez souscrire une assurance santé pour votre Jack Russel car la plupart des maladies héréditaires font partie des exclusions.



  1. Pascal a dit:

    Avant d’avoir mon Jack Russel, j’avais un labrador et je peux vous dire que le changement a été radical ! Quelle énergie, quelle besoin de dépense, quel caractère !!! Il faut être conscient de tout ça avant d’adopter un Jack Russel car on peut vite être surpris. Du coup, j’ai du suivre des cours d’éducation canine pour avoir les bases pour bien canaliser et bien dépenser mon chien. J’ai également appris à instaurer des règles de vie afin que mon Jack soit bien équilibré et trouve plus facilement sa place à la maison. Maintenant je peux le dire : ce n’est que du bonheur après quelques mois bien difficiles. Je tenais à « témoigner » car trop de gens comme moi au départ prennent un jack russel juste parce que c’est un beau chien. J’ai souvent entendu que le Jack russel était un gros chien dans le corps d’un petit chien et c’est tout à fait vrai. Pascal

  2. Camille a dit:

    Le jack russel est un super chien mais ce n’est pas un chien à mettre entre toutes les mains. Son futur maître doit soit avoir une première expérience avec les chiens soit avoir de l’autorité tout en faisant preuve d’une grande patience et douceur.

  3. Bruno a dit:

    J’ai eu deux Jack Rusell maintenant j’ai un malinois, plus rien à voir mais le Jack russel reste une de mes races favorites car ce chien a du caractère et c’est ce qui le rend encore plus affectueux et attachant.

  4. Fabien a dit:

    Très bon chien à condition d’être bien éduqué et de pouvoir se dépenser sinon le jack devient vite une tornade incontrôlable.

  5. mathias a dit:

    beaucoup de caractère, de tempérament et d’énergie chez le jack, ça peut surprendre au début surtout quand c’est notre premier chien

  6. Odile a dit:

    je partage les avis des commentaires précédents car après on s’étonne qu’il y a de nombreux jack russel abandonnés dans les refuges. renseignez vous sur la race avant d’en adopter un svp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

1c707794d0044b3a19b5e94f47a1ced1mmmmm