Labrador

Le Labrador est l’un des chiens les plus populaires. Son image de chien de famille, gourmand et adorable avec les enfants lui colle à la peau. Pourtant, le Labrador reste un chien et en tant que tel, il ne naît pas gentil ni sociable, cela sera le résultat de son éducation et de sa socialisation. Donc si vous adoptez un Labrador en pensant adopter un chien qui s’intégrera tout seul dans votre foyer et qui se contentera de votre jardin, vous faites une erreur. Le Labrador est un chien dynamique, qui aura besoin de balades et d’activités. Il devra être socialisé aux enfants et devra surtout être respecté et éduqué intelligemment afin de vraiment devenir un “bon chien de famille”.

Sa fiche d’identité

Noms : Labrador, Labrador retriever ou Retriever du labrador.

Groupe : Groupe n° 8 : Chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier, chiens d’eau. – Section n°1 : Chiens rapporteurs de gibier. Avec épreuve de travail.

Taille : entre 56 et 57 cm pour les mâles et entre 54 et 56 cm pour les femelles.

Poids : entre 30 et 35 kg pour les mâles et entre 30 et 33 kg pour les femelles.

Couleur : noir, chocolat ou encore blanc / crème / roux. Le Labrador peut aussi avoir une tache blanche au niveau du poitrail.

Corps : solidement bâti, court, rustique, fort et puissant.

Poil : le poil du Labrador est court et dense.

Entretien du poil : un brossage régulier sera nécessaire.

Tête : la tête du Labrador est large et harmonieuse.

Yeux : les yeux du Labrador sont de couleur marron ou encore noisette.

Oreilles : attachées en arrière, tombantes contre la tête.

Queue : de longueur moyenne, la queue du Labrador est épaisse au niveau de l’attache et plus fine à l’extrémité.

Espérance de vie : environ 12 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : Le Labrador, même s’il représente le chien de famille depuis des années, reste un chien au besoin de dépense important. Il faut savoir qu’il existe plusieurs lignées et le Labrador de travail, à l’inverse du Labrador de beauté, sera encore plus demandeur d’activité. Il faut donc être vigilant concernant le choix de l’élevage en fonction de vos attentes. A l’inverse, tous les Labrador, peu importe leur lignée, devront être baladés tous les jours, même si vous possédez un jardin. Pour finir, il est fortement recommandé de lui proposer une activité de loisir et/ou sportive, ainsi que des rencontres régulières avec ses congénères afin d’être assuré de répondre correctement à ses besoins.

Activités possibles : pistage, activités de loisirs canins, jeux d’eau, obé-rythmée, activités de rapport, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : La Labrador peut vivre en appartement, comme la plupart des chiens. Il sera d’ailleurs préférable d’avoir un Labrador en appartement promené tous les jours, qu’un Labrador qui reste toute la semaine dans son jardin sans en sortir.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : Là encore, comme tous les chiens, le Labrador peut vivre avec des enfants mais attention, il sera nécessaire de respecter certaines règles de sécurité afin d’éviter les accidents.  Beaucoup de personnes adoptent un Labrador comme chien de famille car il est populaire et on pense qu’il est “gentil” par nature. Cela est faux. Le Labrador reste un chien comme les autres, donc s’il n’est pas correctement socialisé ou si les enfants ne sont pas respectueux avec leur chien, des accidents pourraient arriver. Pour réussir la cohabitation chien / enfant, voici 4 grandes règles de prévention :

1- Ne jamais laisser le chien et les enfants sans la surveillance d’un adulte.

2- Ne pas autoriser le canapé au chien quand les enfants sont présents.

3- Ne pas autoriser à vos enfants d’aller déranger le chien quand il est dans son panier ou encore le réveiller brusquement ou lui faire mal.

4- La chambre des enfants devrait être une zone interdite pour le chien.

En somme, le Labrador peut vivre avec des enfants mais cela ne se passera bien que si certaines règles de prévention sont appliquées.

Cout d’acquisition : entre 500 et 1100 euros.

Budget mensuel : entre 40 et 65 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : Le Labrador, s’il est socialisé dès ses 2 mois positivement aux autres animaux, pourra sans difficulté cohabiter avec eux.

Robustesse : le Labrador est un chien plutôt robuste en général.

Son histoire

L’ancêtre du Labrador viendrait de la région de Terre-Neuve où il était utilisé pour rapporter les poissons. La race Labrador fut fixée en Angleterre et est issue d’un croisement entre des chiens de chasse Britanniques et les chiens de Terre-Neuve, utilisés principalement comme chiens de rapport. La race fut officiellement fixée au début du 20ème siècle et c’est en 1896 que les premiers Labrador arrivent en France.

Son caractère

Le Labrador est un chien gourmand, dynamique et costaud. Il a la particularité d’être mature mentalement assez tard et il faut bien le dire, son côté “pataud” peut le rendre brusque dans ses prises de contact. Il sera donc important, si vous adoptez un Labrador, de l’éduquer et de lui apprendre à faire doucement afin de cohabiter au mieux avec cette race de chien.

Son besoin de dépense devra également être comblé sans quoi son éducation sera difficile à mettre en place. Appréciant l’eau et les activités de rapport, le Labrador sera un très bon chien pour vos activités sportives de façon générale. Attention simplement aux clichés véhiculés sur le Labrador laissant penser que c’est un chien de famille par nature. La Labrador peut être un très bon chien de famille mais il faudra l’éduquer en conséquence.

Son éducation

Le Labrador n’est pas un chien difficile à éduquer si vous avez les bonnes façons de faire. Son éducation peut commencer dès ses 2 mois et les exercices à travailler sont principalement la marche en laisse, le rappel, lui apprendre à faire doucement et à attendre. Votre chien, pour être dans un bon contexte d’apprentissage, devra rencontrer ses congénères régulièrement et devra être dépensé mentalement et physiquement régulièrement.

En somme, le Labrador est un très bon chien de travail qui peut devenir un excellent chien de compagnie à condition de respecter ses besoins, de le socialiser suffisamment et de l’éduquer intelligemment.

Ses éventuels problèmes de santé

Malheureusement, la liste des maladies génétiques du Labrador est longue. On connaît bien évidemment sa triste prédisposition pour la dysplasie de la hanche mais bien d’autres maladies héréditaires méconnues existent chez cette race de chien.

Parmi ces maladies méconnues, nous citerons par exemple le collapsus induit par l’exercice. Les symptômes de cette maladie s’expriment lorsque le chien est en période d’activité. Après un effort, le chien présente une paralysie pouvant s’étendre aux quatre pattes qui se résorbe après un quart d’heure à une demi-heure de repos. En dehors de ces « crises », le chien est tout à fait normal. Il convient cependant de limiter le temps et l’intensité des exercices.

La myotonie congénitale est une affection génétique qui touche également les Labradors. Les muscles des animaux atteints mettent davantage de temps à se relâcher après la contraction que chez des individus « normaux ». Chez les chiens touchés, on observe une masse musculaire plus développée que chez les autres ainsi qu’une raideur observable au levé et lors des déplacements. Certains animaux peuvent également avoir des difficultés à s’alimenter et à respirer. Il existe heureusement des traitements médicamenteux pour faire diminuer les symptômes.

Les méningiomes sont des tumeurs qui se développent dans le crâne des Labrador âgés. Ces tumeurs sont à l’origine de troubles du comportement et parfois même de crises d’épilepsie. Le traitement est chirurgical et la possibilité de sa mise en œuvre dépend beaucoup de la localisation de la tumeur.

Des crises d’épilepsie peuvent aussi avoir lieu chez le Labrador sans qu’il n’y ait de tumeur : on parle alors d’épilepsie essentielle. Le traitement médical est possible mais son efficacité dépend des individus, de la fréquence et de l’intensité des crises.

Il sera nécessaire de bien choisir son élevage et de s’assurer que les parents sont indemnes de ces tares physiques afin d’adopter un chiot en bonne santé. Il est donc peut être judicieux lorsque vous adoptez un Labrador de souscrire une mutuelle animaux pour votre chien afin de vous prémunir contre de mauvaises surprises. Vérifiez cependant quelles sont les exclusions de garantie avant de choisir votre contrat.

Les Labradors célèbres

Le Labrador est bien évidemment le chien de prédilection de pratiquement tous les Président de la République Française depuis le mandat de Valéry Giscard d’ Estaing. Citons par exemple Baltique, le Labrador noir de François Mitterrand. Il a été suivi par Estrie le labrador crème de Nicolas Sarkozy et de Philae, le Labrador femelle de François Hollande.

Même à l’international, les chefs d’Etats craquent pour le Labrador. C’est le cas notamment de Koni, chien de Vladimir Poutine et de Buddy, compagnon de Bill Clinton.



  1. Romuald a dit:

    Pour moi c’est le chien d’excellence pour la famille ! On emmène notre labrador partout avec tout tellement il est obéissant et calme mais attention quand il y a un point d’eau, il n’hésitera pas à aller se baigner !

  2. Odile a dit:

    Super chien, facile à éduquer et un vrai compagnon de jeu pour nos enfants.

  3. Martine a dit:

    Le chien par excellence pour une famille avec enfants; par contre un peu foufou les 2, 3 premières années.

  4. Karole a dit:

    Bonjour tout le monde j’ai un labrador depuis 4 mois maintenant. Je l’ai pris dans le cadre des programmes de chiens d’assistance pour chien guide d’aveugle. Je suis accompagné toutes les semaines pour l’éducation du chiot et cela se passe très bien. C’est un chien qui est facile à éduquer car il est très gourmand, il est quasiment prêt à faire tout ce que l’on veut contre une friandise. Il n’a que 6 mois mais il est déjà propre, très calme bien que joueur et très obéissant. Un super toutou d’une grande intelligence et rempli d’amour et de tendresse.

  5. Béatrice a dit:

    Las labradors sont des chiens parfait pour une famille (on a 4 enfants) au même titre que les golden retriever (on en a 1). Très patient avec les petits et très affectueux et très foufou au début.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fdae1c0bf6cd4169743f1657dc14b47a==============================