Léonberg

Le Leonberg est un chien à l’allure majestueuse, digne du lion. C’est un chien aussi puissant qu’agréable et il répond en tous points aux exigences de la vie moderne. Il s’adapte à de nombreux modes de vie et apprécie tout particulièrement la présence des enfants. Courage, assurance, équilibre, intelligence, docilité et patience sont les traits principaux de son caractère.

Sa fiche d'identité

Noms : Leonberger, Chien de Leonberg, Léo, Leonberger.

Groupe : Groupe n°2 : Pinscher et Schnauzer - molossoïdes - Chiens de bouvier et de montagne suisses. - Section n°2.2 : Molossoïdes, type montagne. Sans épreuve de travail.

Taille (hauteur au garrot) : entre 72 et 80 cm pour les mâles et entre 65 et 75 cm pour les femelles.

Poids : entre 60 et 80 kg pour les mâles et 55 et 70 kg pour les femelles.

Couleur : le Leonberg peut avoir une robe jaune lion (fauve clair), fauve rouge, fauve foncé, sable ou tout autre couleur avec les nuances citées précédemment. Un masque noir est recherché mais cette couleur ne doit en aucun cas dominer.

Corps : allongé, le dos est horizontal, la croupe est musclée et le ventre relevé.

Poil : le poil est long, couché sur tout le corps du chien sans formation de raie. La texture du poil est tantôt douce, tantôt rude au toucher. Le poil est droit mais de légères ondulations sont tolérées.

Entretien du poil : le Leonberg est sujet à des pertes de poils abondantes, notamment lors des deux mues annuelles, au printemps et à l’automne. Le reste de l’année, la perte est modérée mais néanmoins continue. Un brossage hebdomadaire est alors nécessaire pour éliminer les poils morts.

Tête : sa tête est plus haute que large, plus allongée que ramassée. Le crâne est légèrement bombé et son stop est visible sans pour autant être marqué de manière exagérée.

Yeux : les yeux de ce chien lion sont de couleur brun clair à foncé. Ils sont de taille moyenne et de forme ovale.

Oreilles : ses oreilles sont attachées haut, tombantes et de taille moyenne. Elles sont portées bien à plat le long des joues du chien.

Queue : bien fournie en poils, la queue du Leonberg est portée basse et tombante. Il est très rare qu’elle soit recourbée. Elle ne doit pas être portée au dessus de la ligne du dos.

Espérance de vie : entre 8 et 11 ans.

Besoin de dépenses : modéré.

Note : comme de nombreux chiens de grandes tailles, le Leonberg n’est pas le plus endurant ni le plus sportif. Toutefois, il nécessite tout de même une attention particulière pour être pleinement comblé et épanoui.

Des balades quotidiennes devront lui être proposées, sans pour autant qu’elles nécessitent pour lui une stimulation physique intense.

Par ailleurs, outre l’aspect physique des dépenses, des exercices stimulant son intellect et son odorat seront les bienvenus.

Activités possibles : balades, obé-rythmée, mantrailing, pistage, etc.

Vie en appartement : déconseillé.

Note : la vie en appartement pour ce chien géant est possible mais toutefois déconseillée, au vu notamment de son grand gabarit et de son besoin d’espace.

Le Leonberg, malgré son calme et sa douceur, ne supportera pas de se sentir trop à l’étroit. Ainsi, une maison sera pour lui l’idéal.

Une vie en appartement ne sera envisageable que si le logement est suffisant spacieux et que ses maîtres sont disponibles et présents pour répondre à ses besoins.

Dans tous les cas, qu’ils vivent en appartement ou en maison avec jardin, des sorties quotidiennes sont à privilégier. Un Leonberg n’est pas fait pour rester enfermé, même dans un jardin.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : ce grand chien adore les enfants et appréciera par dessus tout passer du temps avec eux. Attention toutefois à ce que les règles de vie soient bien comprises par les enfants pour garantir la tranquillité de ce chien lorsqu’il en a besoin.

Par ailleurs, attention à la brusquerie dont peut faire preuve ce grand chien qui n’a parfois pas conscience ni de sa taille, ni de sa force.

Cout d'acquisition : il faut compter entre 1300 et 1400€ pour adopter un Leonberg LOF.

Budget mensuel : qui dit gros chien dit gros budget, il faudra compter en moyenne 70€/mois pour subvenir aux besoins du Chien de Leonberg.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : sil est bien socialisé dès son plus jeune âge, le Leonberg pourra côtoyer d’autres animaux, qu’ils soient de son espèce ou non. Attention cependant aux animaux de petite taille, le Leonberg n’a parfois pas conscience de sa force et peut se montrer maladroit.

Robustesse : le Leonberg est un chien particulièrement résistant qui possède un pelage qui lui confère une bonne protection contre les intempéries.

Son histoire

D’origine Allemande, le Leonberg serait le fruit de divers croisements, notamment entre une chienne Terre-Neuve noir et blanc et un mâle St-Bernard puis avec un chien de montagne des Pyrénées. Son fondateur, Heinrich Essig, conseiller municipal à Leonberg, d’où le chien tient son nom, avait pour but de créer un chien de type léonin (qui s’apparente au lion) puisque cet animal est l’emblème de la ville. C’est au milieu du 19ème siècle que les premiers chiens Leonberg sont reconnus. Ils étaient notamment utilisés dans les fermes, comme chien de garde ou de trait. De nos jours, ce chien lion est principalement adopté pour ses grandes qualités de chien de famille et/ou d’exposition.

Son caractère

Le Chien de Leonberg est un très bon compagnon de vie, et ce pour tous les membres de la famille, notamment les enfants. D’un naturel gardien et protecteur, il est très loyal envers son groupe social, il saura s’interposer s’il estime que cela est nécessaire. Par ailleurs, il ne montre aucune crainte ni agressivité envers les inconnus. Affectueux, doux, patient et d’un tempérament assez calme, ce chien lion est très équilibré.

Son éducation

Le Leonberg est un chien docile, assuré, intelligent et courageux, ce qui fait de lui un chien très agréable à éduquer. Il se montre très coopératif dès lors que les commandements qu’il reçoit font sens et que les interactions qu’il a avec son maîtres sont respectueuses.

Malgré la facilité de l’éducation de ce grand chien, elle ne doit toutefois pas être négligée car une fois adulte, ce chien peut rapidement prendre le dessus et devenir une vraie contrainte au quotidien.

Ainsi, la marche en laisse sans tirer sera un apprentissage à privilégier pour rendre les balades agréables, même lorsqu’il avoisinera les 80 kg. Par ailleurs, l’éducation devra être accompagnée d’une socialisation de qualité pour pouvoir emmener son grand Leonberg partout, sans encombres.

Ses éventuels problèmes de santé

Ce grand chien ne tombe que très rarement malade, toutefois, comme tous les chiens de grande taille, il est important de surveiller l’apparition du syndrome de dilatation-torsion de l’estomac s’il est stimulé physiquement après son repas.

Par ailleurs, il peut souffrir de dysplasie de la hanche ou encore de paralysie laryngée qui est un trouble respiratoire. Attention également aux mises bas des femelles qui peuvent s’avérer délicates.

D’autres pathologies peuvent également apparaître comme la cardiomyopathie dilatée, la polyneuropathie du Leonberg ou encore l’ostéosarcome. Toutefois pour la plupart des maladies génétiques, des dépistages sont possibles pour favoriser une meilleure sélection.


Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

bb39910459776f5c20a90e0b4418b695]]]]