Le Mâtin de Naples est un chien avec une allure aussi impressionnante que noble. Il fera un parfait compagnon si ses besoins sont respectés et qu’une éducation ferme et cohérente est mise en place dans le respect de la nature de Mâtin de Naples. Son instinct de garde fera de lui un grand protecteur de son groupe social (sa famille).

Sa fiche d’identité

Noms : Mâtin de Naples, Mâtin Napolitain et Neapolitan Mastiff.

Groupe : Groupe n°2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes – Chiens de montagne et de bouvier suisses. – Section n°2.1 : Molossoïdes, type Dogue. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 65 et 75 cm pour les mâles et entre 60 et 68 cm pour les femelles.

Poids : entre 60 et 70 kg pour les mâles et entre 50 et 60 kg pour les femelles.

Couleur : le Mâtin de Naples possède plusieurs robes différentes : grise, grise plombée, noire, brune, ou fauve. Toutes peuvent être bringées. Le Mâtin de Naples peut posséder des taches blanches au niveau du poitrail et sur le bout de ses pattes.

Poil : le poil du Mâtin de Naples est court, dur et de longueur égale sur tout son corps.

Entretien du poil : le Mâtin de Naples n’aura pas besoin d’un entretien particulier, si ce n’est le brossage de son poil régulier afin d’éliminer toutes agressions cutanées éventuelles ou toutes autres maladies de peau.

Corps : le tronc est robuste, solide, de forme rectangulaire. Le thorax est développé et le dos est relevé. La croupe est arrondie et musclée, l’abdomen est légèrement rentré. La musculature est puissante et apparente.

Tête : le Mâtin de Naples a une tête très massive avec une peau très souple qui « pend » et donne un aspect tombant de part les nombreux plis qui se forment.

Yeux : ses yeux sont écartés et enfoncés, de couleur foncée.

Oreilles : les oreilles du Mâtin de Naples sont souples et couchées, elles sont finalement assez petites proportionnellement au reste de son corps.

Queue : sa queue est épaisse à la base et s’amincit à l’extrémité. Sa queue est portée basse lorsque le chien est au repos mais peut aller jusqu’à l’horizontale, voire plus, si elle est en mouvement.

Espérance de vie : environ 9 ans en moyenne.

Besoin de dépenses : modéré.

Note : le Mâtin de Naples n’a pas besoin de grandes dépenses physiques quotidiennes à travers des activités canines sportives. Des balades quotidiennes riches en stimulations olfactives et environnementales pourront lui suffire, notamment pour éviter de trop forcer sur ses articulations fragiles, dû à sa grande taille.

Activités possibles : balades, séances de jeu, pistage.

Vie en appartement : possible.

Note : tout est possible. Néanmoins, si vous êtes en appartement, il vaut mieux qu’il soit suffisamment grand. Le Mâtin de Naples fait partie des chiens de la catégorie des géants, il a donc besoin de suffisamment d’espace pour se mouvoir correctement. Un accès régulier à un grand jardin sera donc conseillé.

Par ailleurs, que le chien soit en appartement ou en maison avec jardin, il faudra le sortir tous les jours pendant minimum 30 minutes pour qu’il puisse se dépenser de manière olfactive, physique et sociale.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Mâtin de Naples est un chien malgré tout très doux et affectueux. Soyez néanmoins vigilant à d’éventuels mouvements brusques que le chien ne pourrait pas contrôler de par sa grande taille.

Dans tous les cas, que ce soit avec n’importe quel chien, n’importe quelle race, on ne laisse jamais un chien et des enfants seuls sans surveillance ! Des règles doivent être mises en place, que ce soit pour le chien ou pour les enfants pour que la cohabitation soit harmonieuse, saine et équilibrée.

Cout d’acquisition : entre 1500 et 2000 euros.

Budget mensuel : entre 70 et 80 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si le Mâtin de Naples a été correctement socialisé pendant sa période de développement et qu’il a toujours plus ou moins rencontré régulièrement d’autres chiens, d’autres espèces, il n’y aura aucun souci.

Toutefois, le Mâtin de Naples a tout de même un caractère assez affirmé, ce qui ne pourrait pas convenir à tous les animaux. Il faudra donc veiller à la compatibilité de chaque individu au cas par cas.

Robustesse : le Mâtin de Naples est un grand chien plutôt robuste et solide, néanmoins, sa grande taille ne lui permet pas de pouvoir être très endurant.

Son histoire

Le Mâtin de Naples, d’origine Italienne, est le descendant de grands molosses qui accompagnaient les légions romaines pour la garde ou le combat et s’est donc exporté petit à petit dans les pays d’Europe où l’Empire Romain passait. Le Mâtin de Naples a connu ensuite une « chute » de popularité et ne sera reconnu officiellement qu’en 1956.

Son caractère

Le Mâtin de Naples est très impressionnant, et son caractère ne diffère pas beaucoup de sa carrure : il est de nature vigilante et ne se laissera pas approcher facilement par un inconnu. Il est très loyale et protègera donc à tout prix son domaine, son groupe, quitte parfois à prendre des initiatives malheureuses : ce sera alors au maître d’être à l’initiative des contacts de son chien pour ne pas risquer d’éventuels débordements.

Son éducation

Le Mâtin de Naples sera un chien adorable, seulement si des règles et limites sont clairement définies dès le plus jeune âge du chiot pour ne pas se laisser envahir et dépassé lorsqu’il aura atteint sa taille adulte. Son fort instinct de garde le poussera à protéger son maître, quoiqu’il arrive. Il faudra donc lui apprendre à ne pas vouloir vous protéger de toutes les personnes que vous rencontrez ! Il faudra de la fermeté, de la cohérence et de l’assiduité pour parvenir à limer le fort instinct de garde du Mâtin de Naples.

De plus, le très grand gabarit du Mâtin de Naples implique qu’il ne peut pas être laissé entre les mains de n’importe qui. Son maître devra pouvoir gérer une telle masse, en mettant en place notamment une éducation ferme, juste et cohérente dès le début.

Ses éventuels problèmes de santé

De par sa grande taille, le Mâtin de Naples peut être sujet aux dysplasies de la hanche. Des troubles oculaires (entropion, ectropion, cataracte), des affections de la peau et des problèmes d’ordre cardiaques peuvent également apparaitre.