Pinscher

Fiche d’identité

Noms : Pinscher, Pinscher nain, Pinscher moyen, Zwergpinscher.

Taille :  entre 25 et 50 cm. On distingue le pinscher nain qui mesure entre 25 et 30 cm et le pinscher moyen qui mesure entre 45 et 50 cm.

Poids : le pinscher nain pèse entre 4 et 6 kg et le pinscher moyen entre 15 et 20 kg.

Couleur : la robe peut prendre plusieurs teintes rouge cerf, rouge brun, brun foncé ou noir et feu.

Corps : affiche des proportions harmonieuses. C’est un chien très élégant.

Poil : absence de sous-poil. Le poil est quant à lui doux et court.

Tête : le crâne est est imposant et de forme allongée. Le stop est peu marqué mais bien visible.

Oreilles : en forme de « V », elles sont portées droites, repliées et orientées vers l’avant. L’attache est haute.

Queue : l’attache est haute.

Espérance de vie : entre 12 et 13 ans.

Un peu d’histoire

Le Pinscher nain et le Pinscher moyen ont pour ancêtre le doberman. Le Pinscher nain a fait une première apparition remarquée à Stuttgart en 1900. La race a été importée en France au début des années 1950.

Comportement et capacités

Les pinschers sont des concentrés d’énergie qui débordent d’affection. Cette race est très protectrice mais recherche aussi à être rassurée et protégée.

C’est un chien qui possède un caractère inversement proportionnel à sa taille (très fort, il peut même devenir une vraie tête de mule). Son éducation devra donc se faire avec fermeté et patience.

Le Pinscher s’accommode parfaitement de la vie en appartement à condition d’être sorti plusieurs fois par jours et que l’on prenne le temps de jouer avec lui (ou de l’occuper) pour qu’il puisse se défouler. On peut le laisser jouer avec des enfants.

Problèmes de santé

Cette race peut souffrir de :

  • Syndrome de malformation occipitale : il s’agit d’une malformation de la partie arrière du crâne. Le chien souffre alors de violentes douleurs au niveau du cou. Des traitements médicaux existent.
  • Syndrome de tremblements répondant à l’administration de corticoïdes. La maladie apparait avant la 5e année du chien. Le chien souffre alors de tremblements voire de crises d’épilepsie. Des traitements médicaux existent.
  • Mucopolysaccharidose de type VI : cette pathologie se traduit par une malformation du squelette, des problèmes oculaires et cardiaques. Seul un test génétique existe.
  • Dystrophie cornéenne stromale
  • Entropion : défaut de la paupière.
  • Luxation du cristallin.

Crédit photo : Par marabuchi @ Flickr (Riley on FlickrUploaded by Gikü) [CC BY-SA 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

0821a32a1eb5baa866efcb9e28a9cced~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~