Porcelaine

Fiche d’identité

Noms : Porcelaine, Chien de Franche-Comté, Chien de Lunéville.

Taille :  entre 55 à 58 cm pour les mâles et entre 53 et 56 cm pour les femelles.

Poids : entre 20 et 28 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : la robe est de couleur blanche avec des marques orangées.

Corps : le porcelaine dégage beaucoup de noblesse. C’est un chien de taille intermédiaire.

Poil : très court, abondant et luisant.

Tête : de forme allongée, toute en finesse et sèche. Le stop est marqué.

Oreilles : d’une belle longueur mais menues, elles vrillent légèrement.

Queue : effilée, elle est portée légèrement recourbée.

Espérance de vie : entre 12 et 13 ans.

Un peu d’histoire

Aucun document ne permet de retracer précisément les origines de cette race. Cependant, le porcelaine est la plus ancienne race de Franche-Comté. L’extinction de la race a été proche lors de la révolution française. Il faut attendre le milieu du XVIIIe siècle pour que voir les élevages redémarrer en Suisse notamment.

Comportement et capacités

Le porcelaine est principalement un chien de chasse dont la proie préférée est le lièvre même s’il peut chasser tous les gibiers qui croisent sa route. Il est véloce et sait s’adapter aux terrains difficiles. Sa robe blanche est un avantage précieux puisqu’elle permet à son maître de le repérer rapidement en forêt. Son flair est très sensible et son aboiement est très particulier.

Utilisé comme chien de compagnie, il est gentil, affectueux, social et s’entend à merveille avec les enfants. C’est un chien qui ne supporte pas d’être seul et qui doit courir énormément. La vie en appartement est très fortement déconseillée à moins de lui proposer quotidiennement des promenades sportives.

Problèmes de santé

Le porcelaine est sensible aux otites.

Crédit photo : Par Pleple2000 (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 4.0-3.0-2.5-2.0-1.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0-3.0-2.5-2.0-1.0)], via Wikimedia Commons

29dc12cba9fe9ea459ff0fd70413201cnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn