Le Samoyède, ce magnifique chien de traîneau blanc et au pelage dense, peut faire rêver par sa silhouette de nounours. Néanmoins, ce chien de travail est demandeur de beaucoup d’activités et ne sera pas heureux enfermé toute la journée dans son jardin. Il ne faut donc pas se laisser convaincre par sa beauté mais être attentif à ses besoins avant de décider d’adopter un Samoyède.

Sa fiche d’identité

Noms : Samoyède, Samoiedskaïa Sabaka.

Groupe : Groupe n° 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif. – Section n°1 : Chiens nordiques de traîneau. Sans épreuve de travail.

Taille : idéalement 57 cm pour les mâles (avec une tolérance de +/- 3 cm) et 53 cm pour les femelles (avec une tolérance de +/- 3 cm).

Poids : entre 20 et 30 kg selon la taille et le sexe.

Couleur : blanc ou encore crème.

Corps : de taille moyenne, le samoyède donne une impression d’élégance, de force.

Poil : le Samoyède a un poil double, avec un sous poil court et dense et un poil de couverture plus long.

Entretien du poil : un brossage régulier suffit à entretenir le poil du Samoyède et un brossage plus important en période de mue sera nécessaire.

Tête : cunéiforme, harmonieuse avec le reste de corps et forte.

Yeux : bruns foncés.

Oreilles : les oreilles du Samoyède sont droites, plutôt petites et triangulaires.

Queue : la queue du Samoyède est de taille moyenne et souvent portée sur le dos.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : très important.

Note : Le Samoyède est un chien de traineau, sélectionné depuis des générations pour parcourir des kilomètres en tirant des charges importantes et ce par des températures extrêmes. Le Samoyède devra donc être suffisamment dépensé pour être heureux.

Activités possibles : activités de loisirs canins, pistage, traîneaux, cani vtt, cani trottinette, cani paddle, sports canin, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : Le Samoyède peut vivre en appartement à condition d’avoir suffisamment de dépense chaque jour. D’ailleurs, cette race de chien sera plus heureuse en appartement avec un maître sportif que enfermée toute la semaine dans son jardin !

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Samoyède peut vivre avec des enfants, mais cette race de chien demande une attention particulière et si vous ne prenez pas le temps de le dépenser chaque jour, la cohabitation avec les enfants pourrait devenir difficile car votre chien sera difficile à calmer et à contrôler. De plus, les enfants devront apprendre à respecter leur chien et il ne faudra jamais laisser chien et enfants sans la surveillance d’un adulte responsable.

Cout d’acquisition : entre 900 et 1100 euros.

Budget mensuel : entre 40 et 75 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : mais attention ! Le Samoyède peut avoir un instinct de prédation très développé. Pour que la cohabitation avec d’autres animaux se passe au mieux, il faudra absolument les habituer dès l’adoption, à 8 semaines. Cette habituation devra être positive pour votre chien et il faudra qu’elle soit développée jusqu’au 12 semaines et plus généralement sur la première année.

Robustesse : le Samoyède est un chien très robuste de par ses caractéristiques de chien de traîneau.

Son histoire

Le Samoyède vient de Russie. Il existait deux principales utilisations de cette race de chien. Au nord, les Samoyède plutôt de couleur blanche servaient de chiens de traîneau et ne quittaient jamais leur maître, leur caractère étant plutôt doux. Au sud, le Samoyède était principalement utilisé pour la garde des troupeaux de rennes. Ces Samoyèdes au caractère donc plus affirmé pouvaient être de robe blanche, noire ou encore tachetée de marron.

La race fut développée en Europe par un zoologiste, Ernest Kilburn, qui emmena dès 1889 en Angleterre quelques chiens de différentes origines. Le premier standard de cette race de chien fut rédigé en 1909 en Angleterre.

Son caractère

Le Samoyède est un chien de travail par excellence, son caractère est donc celui d’un chien qui peut se montrer déterminé et énergique. Capable de fournir un effort intense sans difficulté, il sera demandeur d’activité et devra être éduqué afin d’être canalisé. Pour finir, le Samoyède peut se montrer aboyeur et peut également avoir des difficultés à se retrouver seul. Il faudra donc être vigilant quant à ces deux points si vous décidez d’adopter cette race de chien.

Son éducation

Le Samoyède est un chien primitif et par conséquent, son éducation est possible et nécessaire mais certains instincts pourront venir compliquer les choses. Un exemple des plus parlants est celui de son instinct de prédation, qui peut rendre certains exercices délicats, comme le rappel par exemple. Il faudra s’atteler dès l’adoption à l’éducation de cette race chien. De plus, des contacts avec d’autres chiens très régulièrement, en liberté et ce dès le plus jeune âge seront aussi indispensables pour éviter les problèmes de socialisation entre congénères par la suite. Une dépense physique et mentale devra obligatoirement lui être proposée quotidiennement pour son bien-être et le vôtre !

Ses éventuels problèmes de santé

Le Samoyède est une race de chien peu sujette aux problèmes de santé. Les quelques problèmes qui peuvent toucher cette race sont :

  • Les dysplasies (vice couvert dans l’attestation de vente).
  • L’atrophie rétinienne (vice couvert dans l’attestation de vente).
  • Les problèmes de peau.
  • Le diabète.
  • Des problèmes rénaux.

Témoignage de Lionel Dieterich, musher professionnel

“Pratiquant le musching depuis plus de 22 ans avec Husky, Malamutes, Groenlandais, depuis 11 ans j’ai inclus des samoyèdes dans la meute pour actuellement n’avoir que des samoyèdes (4 mâles 2 femelles).

Pour ne parler que des samoyèdes, ils sont moins performants que les husky mais très affectueux et moins indépendants. Leurs qualités sociables leur permettent une adaptation à une vie en tant que chiens de compagnie, mais il faut respecter leur côté chien de sport ! Leurs qualités sociables n’enlèvent rien à leur côté ancestral de prédation et de non-respect des consignes qui sommeille en eux ! Pour finir, ce sont des chiens qui vocalisent beaucoup mais qui sont tellement joviales !”