race de chien schnauzer

Le Schnauzer, pouvant être nain, moyen ou géant est un chien élégant doté d’un air sévère pouvant parfois désarmer. C’est un chien naturellement prédisposé à la garde au vu de son tempérament bien affirmé et de sa méfiance naturelle vis à vis des étrangers. Il n’en reste pas moins un excellent chien de compagnie.

Sa fiche d’identité

Noms : Schnauzer nain, Schnauzer moyen et Schnauzer géant.

Groupe : Groupe n° 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer- Molossoïdes-Chiens de montagne et de bouvier suisses. – Section 1 : Pinscher et Schnauzer. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : pour le schnauzer nain entre 30 et 35 cm pour les mâles ainsi que les femelles. Pour le schnauzer de taille moyenne, entre 45 et 50 cm avec une tendance au maximum pour les mâles et au minimum pour les femelles. En ce qui concerne le schnauzer géant, entre 60 et 70 cm pour les mâles ainsi que les femelles.

Poids :

  • pour le schnauzer nain : entre 4 et 8 kg pour les mâles ainsi que les femelles.
  • pour le schnauzer moyen : entre 14 et 20 kg pour les mâles ainsi que les femelles.
  • pour le schnauzer géant : entre 35 et 47 kg pour les mâles ainsi que les femelles.

Couleurs : le Schnauzer pourra être unicolore (noir ou noir argenté), bicolore (poivre et sel) ou blanc.

Poil : le poil du Schnauzer est dur et bien fourni. Son sous-poil est dense et son poil de couverture est moyennement court, dur et couché.

Entretien du poil : le Schnauzer a l’avantage de ne pas muer. Toutefois un brossage quotidien est tout de même nécessaire pour garder la texture dure de sa robe. Par ailleurs, beaucoup de Schnauzers passent régulièrement chez le toiletteur pour tondre ou épiler certaines parties du corps (notamment pour les expositions).

Corps : son thorax n’est pas très large, il descend plus bas que le coude et présente un bréchet accentué dépassant le sternum à la partie supérieure. Son dos non rectiligne est légèrement incurvé et sa croupe est un peu arrondie.

Tête : le Schnauzer a une tête longue avec un front plat. Le stop est accentué par les sourcils.

Yeux : les yeux du Schnauzer sont souvent cachés par ses sourcils broussailleux. Ils sont de taille moyenne, de forme ovale et de couleur sombre.

Oreilles : les oreilles du Schnauzer sont en forme de V, elles sont pendantes, repliées, portées vers l’avant et attachées haut.

Queue : la queue du Schnauzer est en sabre ou en faucille.

Espérance de vie : entre 12 et 13 ans en moyenne.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Schnauzer est un chien très actif qui a besoin de beaucoup de dépense pour être bien dans ses pattes. Il est plutôt sportif et cherchera toujours une occupation car il a besoin d’être stimulé quotidiennement.

Activités possibles : de longues balades, pistage, cani-cross, cani-vtt, agility, apprentissage de tricks, chasse, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Schnauzer pourra tout à fait s’adapter à une vie en appartement, seulement si ses besoins sont comblés. De simples balades quotidiennes pourraient ne pas lui suffire.

Par ailleurs, pour le Schnauzer géant, la vie en appartement pourrait vite devenir oppressante.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : il peut tout à fait vivre dans un foyer avec enfants, tant que tout le monde respecte les règles de vie instaurées à la maison pour le bien-être et la sécurité de tous.

Cout d’acquisition : il faudra compter en moyenne 1000€ pour adopter un Schnauzer en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 30€/mois pour subvenir aux besoins du Schnauzer tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Schnauzer pourra évidemment évoluer entouré d’autres animaux, seulement si une bonne socialisation lui est proposée dès son plus jeune âge. Attention aux animaux type rongeurs car le Schnauzer a tout de même un instinct de chasse développé. Il faudra veiller à le canaliser.

Robustesse : le Schnauzer est un chien robuste et résistant qui ne craint pas les conditions climatiques extrêmes.

Son histoire

Originaire d’Allemagne (région de la Bavière), le Schnauzer était initialement un chien d’écurie qui appréciait la présence équine. Il était notamment réputé pour chasser les rongeurs, ce qui lui a valu le surnom de ratier. Le Schnauzer a longtemps porté le nom de Pinscher à poil dur. En 1955, la FCI le reconnait officiellement.

Son caractère

Le Schnauzer est un chien à ne pas mettre entre les mains de tout le monde car il a un caractère très affirmé (et ça se voit rien qu’en le regardant). Il est courageux et déterminé mais tout de même affectueux avec son maître et peut devenir très attaché à lui si une relation basée sur le respect est mise en place.

Son éducation

Le Schnauzer, ayant un caractère très affirmé, devra être éduqué fermement (mais attention sans violence et toujours avec des méthodes éducatives respectueuses). Le Schnauzer n’est donc pas à mettre entre les mains de n’importe quel maître : il faudra prendre le temps de créer une réelle relation basée sur la complicité et des méthodes éducatives adaptées pour que le Schnauzer accepte de coopérer.

Ses éventuels problèmes de santé

Il faudra surveiller l’apparition de certaines maladies comme des affections oculaires, de l’hypothyroïdie ou encore des maladies urinaires.