Setter irlandais rouge

Fiche d’identité

Nom : Setter irlandais rouge.

Taille :  entre 58 et 67 cm pour les mâles et entre 55 et 62 cm pour les femelles.

Poids : entre 23 et 30 kg.

Couleur : la robe la robe doit être de couleur châtaigne (rouge acajou).

Corps : athlétique et bien proportionné. Son ossature est légère. Le setter irlandais rouge dégage un mélange de puissance, légèreté et vitesse.

Poil : présence d’un sous poil. Le poil est d’une longueur de 6 cm environ. A noter la présence de très belles franges.

Tête : de forme allongée et sèche. Le crâne est de forme ovale. Le stop est net.

Oreilles : toute en finesse, elles sont pendantes. Elles sont pliées contre la tête. L’attache est basse.

Queue : effilée et bien proportionnée par rapport au reste du corps.

Espérance de vie : entre 12 et 13 ans.

Un peu d’histoire

Le setter irlandais rouge serait le descendant de l’ancien épagneul (braque des cailles ou chien d’oysel). En 1882, est fondé le club (Irish Red Setter Club). En 1885, le premier standard est rédigé.

Comportement et capacités

Le setter irlandais rouge est utilisé à la chasse comme chien d’arrêt (il débusque le petit gibier et indique où il se trouve). Il s’adapte parfaitement à tout type de terrain. Il est intraitable face au gibier à plumes (et plus particulièrement la bécassine).

Le setter irlandais rouge est plein de vitalité et très vigoureux (il est surnommé le diable roux). Au sein de la maisonnée, c’est un chien affectueux. Personne ne restera insensible au charme de sa belle robe rousse. Son éducation demandera de la fermeté mais elle sera facile. Des ballades plusieurs fois par jour sont à prévoir. Il est enfin très sociable avec ses congénères et complice avec les enfants.

Problèmes de santé

Le setter irlandais rouge peut souffrir de :

  • Cataracte.
  • Entropion : enroulement de la paupière
  • Ectropion.
  • Dermatite atopique.
  • Microphtalmie : anomalie oculaire
  • Abiotrophies corticales cérébelleuses : cette pathologie se caractérise par la destruction des cellules du cervelet ce qui occasionne des pertes de l’équilibre, des tremblements, des chutes… Aucun traitement n’existe. Mais un test génétique permet de détecter cette maladie.
aed171e6b7ced9abd52205672bc08ae1&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&