chien shar pei

Le Shar Pei est un chien originaire de Chine, caractérisé par ses plis de peau et son caractère souvent affirmé. Si vous décidez d’adopter un Shar Pei, vous devrez être vigilant et vous renseigner sur votre bonne compatibilité afin de mettre en place une éducation adaptée et surtout équilibrée dès son plus jeune âge.

Sa fiche d’identité

Noms : Shar Pei, chien de combat chinois.

Groupe : Groupe n°2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer, Molossoïdes et Chiens de montagne et de bouvier suisses. – Section n°2.1 : Molossoïdes, type dogue. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 44 cm et 51 cm.

Poids : entre 18 et 25 kg.

Couleur : toutes les couleurs sont acceptées chez le Shar Pei tant que cela reste une couleur unie et qu’elle ne soit pas blanche.

Poil : court et dépourvu de sous-poil.

Le shar pei peut présenter trois différents types de poils :

  • Horse coat (poil piquant et court),
  • Brush coat (poil hirsute et rêche mi-long ou long),
  • Bear coat (non confirmable, poil dépassant les 2.5 cm).

Entretien du poil : le Shar Pei ne demande pas un entretien de poil très important, mais cette race est souvent sujette aux problèmes de peau et demande donc une surveillance particulière à ce niveau.

Corps : compact. Le dos est court et robuste.

Tête : la tête du Shar Pei est plutôt large par rapport à son corps. De plus, elle est caractérisée par des plis de peau plus ou moins prononcés.

Yeux : de couleur plutôt foncée.

Oreilles : le Shar Pei possède de petites oreilles, plutôt épaisses et légèrement arrondies aux extrémités.

Queue : le Shar Pei possède une queue ronde très souvent portée en boule sur le dos.

Espérance de vie : environ 10 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Shar Pei reste un chien actif et demandeur d’activité. Assez déterminé au niveau de son caractère, une dépense insuffisante le rendra rapidement nerveux et ingérable. Votre Shar Pei devra donc se dépenser suffisamment, se socialiser aux autres chiens régulièrement et également avoir une activité mentale suffisante afin de garantir son bien-être.

Activités possibles : pistage, sport canin et loisirs, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Shar Pei peut vivre en appartement à condition d’être suffisamment dépensé et baladé au quotidien.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Shar Pei peut cohabiter avec des enfants, mais attention car cette race de chien reste particulière en termes de comportement. Vous devez être assuré de répondre à ses besoins, de l’éduquer correctement et de le socialiser suffisamment afin de garantir une bonne cohabitation avec vos enfants. De plus, comme avec toutes les races de chien, il faudra être attentif et respecter certaines règles comme par exemple ne jamais laisser chien et enfant seuls sans surveillance.

Cout d’acquisition : entre 750 et 1300 euros.

Budget mensuel : entre 40 et 65 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : possible si votre chien a été habitué tôt et positivement à leur présence, sinon l’instinct de prédation du Shar Pei pourra poser problème quant à sa cohabitation avec d’autres espèces.

Robustesse : le Shar Pei est un chien plutôt robuste physiquement, même s’il est sujet à de nombreux problèmes de peau principalement.

Son histoire

Le Shar Pei est une race de chien originaire de Chine. Littéralement “Shar Pei” signifie “peau de sable”, en lien avec la texture assez “rugueuse” de son poil. De plus, le Shar Pei était utilisé par les paysans chinois pour la garde et la chasse principalement, c’est donc une race de chien assez rustique.

Alors que la race a presque disparu au milieu des années 1900, une poignée de passionnés réussit à éviter cela et le Shar Pei est aujourd’hui une race assez populaire.

Son caractère

Le Shar Pei reste un chien attachant et capable de beaucoup de complicité avec son maître, mais c’est aussi une race “caractérielle” qui nécessite la mise en place d’un équilibre subtil dans son éducation. Son caractère parfois affirmé peut créer dans certains cas des problèmes d’agressivité, c’est pourquoi il est recommandé de s’assurer de la bonne compatibilité de cette race de chien avec votre mode de vie et votre caractère.

Son éducation

Le Shar Pei, comme toutes les races de chien, peut être éduqué à tout âge. En revanche, il faudra faire l’effort de mettre l’accent sur sa sociabilité dès son adoption. Il est également fortement conseillé de suivre des séances d’éducation dès son plus jeune âge afin de ne pas se laisser déborder et surtout vous permettre de partir sur de bonnes bases. Vous éviterez ainsi les mauvaises habitudes qui pourraient engendrer des problèmes de comportement par la suite.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Shar Pei est un chien assez robuste physiquement, mais sa plus grosse “faiblesse” reste sa peau. En effet, les plis de sa peau peuvent facilement accueillir des problèmes dermatologiques (démodécie généralisée, atopie…). C’est donc l’un des points à surveiller particulièrement chez votre Shar Pei.

Cette race est également sensible à :

  • la dysplasie de la hanche,
  • l’entropion.