Sussex Spaniel

Le Sussex Spaniel est un petit chien qui tient ses origines d’Angleterre. On dit de lui que c’est un épagneul aux allures de basset. C’est à l’origine un chien de chasse servant à lever le gibier. Il est plus petit et plus lent que les autres épagneuls, et c’est justement un des critères qui poussent les familles à le choisir comme chien de compagnie. Pour son inscription au Livre des Origines Française, il sera obligatoire de lui faire passer une épreuve de travail.

Sa fiche d'identité

Noms : Sussex Spaniel, Epagneul du Sussex.

Groupe : Groupe n°8 : Chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier, chiens d’eau. – Section n°2 : Chiens leveurs de gibier. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 38 cm et 41 cm.

Poids : environ 23 kg.

Couleur : le Sussex Spaniel est d’une couleur foie doré intense. Le doré devient plus intense aux extrémités. Le marron foncé n’est pas accepté.

Poil : il est abondant mais plat. Il ne doit pas boucler. Il doit également posséder un sous-poil fourni qui lui est nécessaire pour résister aux intempéries.

Entretien du poil : le poil doit être entretenu régulièrement pour éviter des bourres de poils.

Corps : massif, fort et solide. L’épagneul du Sussex développe une très belle musculature.

Tête : possédant un stop bien prononcé, la tête est large. La truffe doit être de couleur marron et les narines doivent être bien développées.

Yeux : ils sont de couleur marron noisette, assez grands, mais sans être proéminents. Les yeux doivent avoir une expression douce.

Oreilles : les oreilles du Sussex Spaniel sont épaisses et assez grandes. Disposées contre la tête, elles sont en forme de lobe.

Queue : la queue du Sussex Spaniel est couverte d’un poil dense mais sans frange. Elle est assez forte et peut être écourtée dans certains pays. Au naturel, elle est attachée bas et de longueur moyenne.

Espérance de vie : environ 12 ans.

Besoin de dépenses : modéré.

Note : le Sussex Spaniel est un petit chien actif. Il a un besoin de dépense régulière. Si ce n’est pas un grand sportif, il a néanmoins une capacité d’énergie à exploiter. Si ce n’est pas le cas, cette race aura tendance à avoir de mauvais comportements, très gênant pour le maître. Il faudra qu’il soit stimulé mentalement et physiquement.

Activités possibles : le Sussex Spaniel peut faire beaucoup d’activités avec ses maîtres. Il fait un merveilleux agilitiste. Il adore faire des activités de pistage et de recherche. Il s’adonne aux activités de rapport d’objet. Il peut également faire des activités d’obéissance et d’obérythmée. Il suivra ses maîtres dans les randonnées et même en course à pied (cani cross).

Vie en appartement : possible.

Note : le Sussex Spaniel est un super chien de compagnie. Il saura donc s’adapter sans problème à une vie en appartement, du moment que son maître est conscient de ses besoins de sortie. Il ne faut pas oublier en revanche que c’est un chien qui aboie facilement. Ce qui pourrait être un défaut pour une vie en appartement. Il faudra donc faire en sorte de répondre à tous ses besoins et lui apprendre à rester seul.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Sussex Spaniel est un compagnon affectueux qui pourra très bien s’entendre avec de jeunes enfants. Il est naturellement gentil avec les humains y compris les enfants. Mais, il ne faut pas oublier qu’il faudra lui mettre une zone de sécurité dans la maison, où l’enfant sera en zone interdite. De même, il ne faudra pas le laisser seul avec un enfant pour éviter tout problème. Pour simplifier la cohabitation chien/enfant, des règles de vie devront être mises en place. Si les enfants apprennent à respecter le chien, il n’y a aucune raison que cela se passe mal avec lui.

Coût d'acquisition : le prix est compris entre 650 euro et 800 euro.

Budget mensuel : environ 30 euros / mois en moyenne.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Sussex Spaniel est avant tout un chasseur de petits gibiers. Il faut donc le prendre en compte quand on veut le faire cohabiter avec d’autres espèces. Pour autant, on peut lui apprendre à tolérer, voire à apprécier d’autres espèces, surtout si on l’éduque et le socialise de manière positive le plus tôt possible.

Robustesse : c’est un petit chien qui peut parfois être fragile.

Son histoire

L’histoire de cette race venant du comté de Sussex est assez vieille. Le Sussex Spaniel est le premier épagneul à être reconnu comme une race en Angleterre au XVIIIème siècle. Elle fait partie des plus anciennes races de spaniel mais aussi d'une des plus rares. Malheureusement la race a failli disparaître après la seconde guerre mondiale. C’était sans compter sur le travail de passionnés de la race. Sa reconnaissance ne sera officielle qu’en 1885. Malgré les gros efforts fournis par les passionnés de la race, la population de la race demeure assez faible. D’ailleurs, en 2003, le Kennel Club Britannique a déclaré que la race était en voie de disparition. Pour contribuer à préserver la race, une association a été créée.

Son caractère

Le Sussex Spaniel est un chien au tempérament calme. On dit de lui qu’il a un air pensif lorsqu’il n’est pas à la chasse, car il se laisse facilement oublier dans un coin. Il est pourtant très actif une fois au travail, c’est un chien de chasse énergique qui aime travailler. C’est un chien qui aboie facilement et énormément si on le laisse faire. C’est un bon pisteur.

Son éducation

Le Sussex Spaniel est un chien docile et facile à éduquer si on s’en donne la peine. Il est intelligent et prendra plaisir à apprendre. Il lui faut un apprentissage ludique et motivant pour ne pas qu’il s’éparpille. Son éducation devra se faire de façon bienveillante pour ne pas le braquer ou le rendre peureux. S’il est éduqué dès chiot, cela sera encore plus facile. Il faudra être cohérent dans l’apprentissage au niveau des mots et des gestes choisis.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Sussex Spaniel a des prédispositions à certaines maladies comme l’Ossification incomplète du condyle huméral (IOHC), l'insuffisance mitrale, l’Hernie discale, une éversion de la paupière, ou encore la surdité.

Crédit photo : CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1489604



Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

9a0136844a01ea02e5f7128e305468bevvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv