Terrier Irlandais

Chien de race peu connu en France, le Terrier Irlandais est très apprécié dans son pays d’origine, l’Irlande, grâce à ses capacités polyvalentes. Il peut être tout aussi bien chien de famille, que chien de ferme, ou encore chien de garde. C’est un chien vif et actif, fait pour la chasse à courre et à tir.

Sa fiche d'identité

Noms : Terrier Irlandais, Irish Terrier.

Groupe : Groupe n°3 : Terriers. – Section n°1 : Terriers de grande et moyenne taille. Sans épreuve de travail..

Hauteur au garrot : environ 45 cm.

Poids : environ 12.25 kg pour les mâles et 11.4 kg pour les femelles.

Couleur : totalement unicolore. Sa robe peut varier du rouge, au froment rouge et rouge jaune. On peut constater du poil blanc au niveau du poitrail.

Poil : le poil est court, dru et dense. Son poil est comparé à du fil de fer. Le poil doit être serré au point de ne pas pouvoir voir la peau en dessous. Il ne doit pas y avoir de boucle.

Entretien du poil : le poil ne demande pas beaucoup d'entretien au quotidien. Malgré tout, une vérification permettra de s’assurer que le chien n’est pas blessé.

Corps : proportions harmonieuses pour ce chien élégant et aux muscles saillants.

Tête : elle est longue, plate et plutôt étroite entre les deux oreilles. Vers le devant de la tête, elle est légèrement plus étroite entre les yeux. La truffe est obligatoirement noire.

Yeux : ils doivent être petits et non proéminent. Aucune couleur claire n’est admise, puisque c’est considéré comme un défaut grave !

Oreilles : elles sont petites et en forme de “v” et sont tombantes au niveau des joues, légèrement épaisses.

Queue : attachée assez haut au niveau de la croupe. Elle ne doit pas se retrouver trop sur le dos ou enroulée. Elle est longue et forte. Les poils de la queue sont courts. La tradition est de couper (dans les pays où la caudectomie n'est pas interdite par la loi) la queue en laissant deux tiers de la queue d’origine.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Terrier Irlandais est un chien très actif. Sa polyvalence est à la fois sa plus grande qualité et son plus grand défaut si on n’est pas un maître averti. Il peut courir à la chasse pendant des heures. En alerte et vif, il prendra plaisir à bouger toute la journée. Son besoin de dépense est donc à prendre en considération pour les 365 jours de l’année et ça pendant toute sa vie.

Activités possibles : le Terrier Irlandais est un chien d’une grande polyvalence. Il prendra plaisir dans beaucoup d’activités, s’il est accompagné de son maître. Vif et agile, il peut faire de l’agility, du flyball, du treibball. Il fait un excellent chien de chasse à courre ou à tir. Le canirun peut également combler ses instincts de chasse. Il suivra volontiers dans des randonnées et balades quotidiennes. Il fera un très bon chien de pistage.

Vie en appartement : possible.

Note : le Terrier Irlandais peut tout à fait vivre dans un appartement. Mais pour ça il convient de respecter ses besoins. C’est indispensable, si on ne veut pas se retrouver avec un Terrier Irlandais au caractère difficile couplé à des problèmes de comportement, comme des destructions (objet du maître, mur de l’appartement, meubles, etc.), des souillures ou encore des vocalises (chien qui aboie toute la journée). Il faut donc pouvoir le faire dépenser tous les jours à raison d’au moins une heure par jour (sauf chiot il se contentera d’environs 20 à 30 minutes de balades jusqu’à ses 6 mois), autant physiquement que mentalement.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Terrier Irlandais est connu pour être patient et gentil avec les enfants. Malgré tout, il faut pour que cela marche, mettre des règles de vie en place au cœur de la famille, et surtout entre les enfants et le chien. On ne doit pas oublier par exemple, de ne pas laisser les enfants seuls avec le chien et les enfants ne doivent pas non plus l’embêter.

Coût d'acquisition : en moyenne 900 euros.

Budget mensuel : environ 45 euros / mois en moyenne.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Terrier Irlandais est un chien sociable de nature car il a un caractère plutôt doux. Malgré tout, pour le rendre sociable avec d’autres animaux, il convient de l’y habituer le plus tôt possible pour éviter d’éventuel accident. Il ne faut pas oublier qu’il reste un chien de chasse.

Robustesse : race de chien robuste.

Son histoire

Les origines de cette race venant d’Irlande, sont très anciennes. Il est possible que le Terrier Irlandais soit la plus ancienne des races d’Irlande, mais il n’y a pas de preuves authentiques attestant celà.

Avant les années 1900, la couleur du terrier n’était pas fixée. On pouvait donc y retrouver des robes tricolores, noirs et feu et même bringées ! A la fin du 19ème siècle, on s'est efforcé d'éliminer de l'élevage les noir et feu ainsi que les bringés. C’est ainsi qu’au 20ème siècle, tous les Terriers Irlandais avait une robe rouge. Leur apparition à la CRUFT en Angleterre fit sensation. Mais, la race tient sa réputation de la première guerre mondiale, durant laquelle, cette race fût utilisée pour transmettre des messages d’une tranchée à une autre. C’est pendant cette période que l’on découvrit que cette race était très intelligente et courageuse. Le club de race vit le jour en 1879. Ce fût le premier Terrier Irlandais à être reconnu des instances anglaises.

Son caractère

Le standard précise que c’est un chien vif et d’une fidélité remarquable. Il a un bon caractère. Mais on dit aussi dire de lui, qu’il est courageux comme un lion. Il a la mauvaise réputation de ne pas s’entendre avec ses congénères. Cela est faux. S’il ne s’entend pas avec ses congénères, c’est qu’il n’a pas été assez socialisé ou a vécu de mauvaises expériences. Il peut être têtu.

Son éducation

L’éducation du Terrier Irlandais n’est pas faite pour tous les maîtres. Il a besoin d’un bon cadre rassurant et bien délimité, pour ne pas avoir un caractère qui se durcit. La méthode d’éducation qui lui siéra le plus, sera une éducation bienveillante, sans coup ni cri. C’est un chien qui a besoin de respect, si l'on ne veut pas qu’il en vienne à devenir agressif. Éducation bienveillante et positive ne signifie pas éducation sans limite !

Ses éventuels problèmes de santé

Certains éléments de la race sont sujets aux pyodermites et aux otites.




Crédit photo : Par Anne Sollerud - Mail from Anne Sollerud to info-no OTRS queue, CC BY 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3470031

Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

bc42ffd77fd275c526909824e0f2e8dcpppppppppppppppppppppppppppppp