Terrier japonais

Le Terrier Japonais n’est absolument pas connu en France. C’est pourtant une race qui mériterait d’être connue, car elle possède de nombreuses qualités. Elle est à la fois un petit chien de terrier et un merveilleux chien de compagnie. Petit chien élégant, il possède un caractère enjoué, c’est un bon communiquant avec les enfants. Son caractère à la fois vif et posé séduit beaucoup de famille dans son pays d’origine. A l’heure actuelle, très peu de chiens de cette race sont inscrits au L.O.F français (environ 70). Il reste donc une race rare.

Sa fiche d'identité

Noms : Terrier Japonais, Terrier Nippon, Nihon Teria, Japanese Terrier.

Groupe : Groupe n°3 : Terriers. – Section n°2 : Terriers de petite taille. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 30 et 33 cm.

Poids : aux alentours des 4kg.

Couleur : le terrier japonais peut avoir une robe tricolore avec du noire, du feu et du blanc. Mais elle peut aussi être simplement noire et blanche.

Poil : le poil est court et lisse. Il doit être dense et brillant également.

Entretien du poil : ce poil court peut être brossé avec une brosse douce. Son entretien est facile.

Corps : compact. Ses proportions harmonieuses et équilibrées en font un chien élégant.

Tête : crâne plat et modéré, avec un stop pas trop marqué et une truffe entièrement noire.

Yeux : les yeux du Terrier Japonais doivent être de taille moyenne et toujours de couleur foncée. Ils doivent être de forme ovale.

Oreilles : attachées haut sur le crâne, elles sont en forme de “V” et modérément petites et minces, elles sont tombantes vers l’avant.

Queue : la queue du Terrier Japonais est fine, elle est recourbée vers la pointe quand elle est au naturel. Dans certains pays elle est écourtée.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : modéré.

Note :  le Terrier Japonais a un besoin de dépense modéré. Malgré ses vives capacités, ce n’est pas forcément un grand sportif. En revanche, il devra tout de même être dépensé tous les jours autant au niveau physique qu’au niveau mental. Si ce n’est pas le cas, le maître se risque à avoir un chien mal dans ses pattes, qui développera des problèmes de comportement, comme des aboiements, des destructions ou même des souillures au quotidien. Il lui faudra tout de même au moins une heure de balade par jour, tous les jours de la semaine, voir plus même si le maître possède un jardin.

Activités possibles : le Terrier Japonais est un petit chien polyvalent, qui prendra plaisir dans beaucoup d’activités, surtout s’il est avec son maître. C’est un merveilleux chien d’agility, sa petite taille le rend très habile dans cette activité. Il peut également faire du pistage, du treibball, du flyball, du canirun et de la randonnée. On ne fera pas des activités de traction qui ne sont pas du tout adaptées pour son gabarit.

Vie en appartement : possible.

Note : le Terrier Japonais est un très bon chien de compagnie, qui s’adaptera facilement à une vie en appartement.  C’est un chien docile qui se laisse oublier si on ne s’occupe pas de lui, et surtout si tous ses besoins du quotidien sont comblés. S’il peut vivre en appartement, il faudra lui apprendre à rester seul pour ne pas qu’il vocalise en l’absence du maître, et qu’il fasse des dégâts dans la maison. Il faudra également le sortir plusieurs fois par jour.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Terrier Japonais est un chien docile qui prendra plaisir à partager des moments de jeux avec les enfants. Mais pour cela, il faudra lui apprendre à associer les enfants de manière positive. Il faudra également, que les enfants respectent le chien, en le laissant seul lorsqu’il mange ou dort. Les enfants et le chien ne devront jamais être laissés seuls sans la surveillance d’un adulte pour éviter tout accident. Le mieux sera de réglementer ou d’interdire des zones comme la chambre des enfants et le canapé.

Coût d'acquisition : environ 1000 euros.

Budget mensuel : environ 40 euros / mois en moyenne.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Terrier Japonais peut cohabiter avec d’autres animaux, comme beaucoup d’autres races. Il faut simplement le socialiser de manière positive aux autres espèces, et cela le plus tôt possible, lorsque c’est possible. Toutefois, il reste un animal carnivore avec un instinct de chasse, cela pourrait donc l’amener à blesser ou à tuer un animal plus petit que lui, qu’il aurait pris pour une proie. Il faudra donc l’éduquer s’il est en présence d’autres animaux.

Robustesse : c’est un chien qui n’est pas fragile de nature.

Son histoire

C’est une race moderne datant du 17ème siècle. La race est le fruit d’un croisement entre un Fox-Terrier à poil lisse, un Toy Terrier anglais noir et feu et l’English White Terrier, qui est aujourd’hui une race disparue. Dans des villes portuaires comme Kobe ou Yokohama, ces races étaient très appréciées en tant que “chiens de dames". Les dames riches se pavanaient en leur compagnie. Au départ, la race n’avait pas d’apparence réellement définie, son standard fut alors inscrit en 1930 dans le kennel club japonais.

Son caractère

Son caractère à la fois vif et docile fait un parfait alliage pour un chien de compagnie. Il peut suivre ses maîtres partout car il est d’une bonne loyauté. Joueur et expressif, il sait se faire comprendre quand il a envie de contact et de jeux. Intelligent, il arrivera à faire tourner ses maîtres en bourrique pendant la période juvénile, avant de se poser naturellement en grandissant.

Son éducation

Le Terrier Japonais est un terrier facile à éduquer. Il devra être socialisé à son maximum, si on veut profiter de sa compagnie et surtout si on veut qu’il soit bien dans ses pattes. Cela facilite l’éducation. Celle-ci devra être bienveillante, et ne pas mener au conflit, au risque d’avoir un chien développant de l’agressivité ou de la peur. L’éducation par le jeu est une méthode parfaite pour cette race. Il aura besoin de motivation et d’encouragement pour apprendre le plus rapidement possible.

Ses éventuels problèmes de santé

Aucun problème de santé chez cette race.

Crédit photo : par Pleple2000 (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons




Réagissez aussi à cet article !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

6b32a944e0978ea6d13f03fbc327a93e{{{{{{{