Tosa

tosa

Le Tosa ou Tosa inu fait partie de ses bons gros géants. Chien peu connu en France, il est souvent comparé aux samouraïs par les connaisseurs.  Le Tosa est un chien de 2ème catégorie. C’est à-dire qu’il est sur la liste des chiens de garde et de défense selon la loi du 30 Avril 1999. Le Tosa reste un chien avant tout, il ne naît pas dangereux. Les comportements d’un chien sont le résultat de ses expériences, de l’éducation que peut lui donner son maître.

Sa fiche d'identité

Noms : Tosa, Tosa Inu, Dogue japonais, Chien de combat japonais.

Groupe : Groupe n°2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzers – Molossoïdes – Chiens de montagne et de bouvier suisses. - Section n°6 : Molossoïdes, type dogue. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : minimum 60 cm pour les mâles et 55 cm pour les femelles.

Poids : entre 40 et 70 kg pour les mâles et entre 30 et 50 kg pour les femelles.

Couleur : unicolore rouge, fauve, abricot, noir et bringé, des marques blanches ainsi que rouges peuvent être admises à condition qu'elles soient légères.

Poil : le poil du Tosa est court, dur et dense.

Entretien du poil : l'entretien du poil est assez facile, surtout si celui ci est brossé régulièrement.

Corps : chien imposant et solide.

Tête : la tête du Tosa Inu est large avec un stop marqué et un chanfrein droit.

Yeux : les yeux du Tosa sont petits et de couleur brun foncé.

Oreilles : petites et fines, attachées haut sur les côtés du crâne. Elles tombent contre les joues.

Queue : épaisse à la base, elle s’affine vers la pointe. Elle touchera le jarret une fois abaissée.

Espérance de vie : environ 11 ans.

Besoin de dépenses : modéré.

Note : en théorie, cette race nécessite une demande moyenne pour l'exercice. Le Tosa reste un chien énergique. Il a besoin d’une dépense peu intense mais régulière. Ce dont il a besoin avant tout c’est d’exploration en dehors de son jardin. Les chiens qui ne sortent pas régulièrement de chez eux seront plus susceptibles d’avoir des déviances comportementales.

Activités possibles : plutôt polyvalent. Il peut donc faire de l’agility, du jogging, du pistage, treibball. En revanche, il ne faut pas oublier que comme c’est un chien de catégorie, certaines disciplines comme le mordant sportif, le ring, lui sont totalement interdites. Mais ce qu’il semble aimer le plus, c'est de faire de grande promenade.

Vie en appartement : possible.

Note : il est préférable d'avoir un Tosa en appartement avec un maître disponible pour des sorties quotidiennes en extérieur, plutôt qu'un Tosa disposant d'un grand jardin dont il ne sort jamais. Néanmoins, il faut aussi penser, que sa grande taille n’est pas toujours adaptée à un espace restreint.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Tosa Inu  peut vivre avec des enfants. Attention, il est nécessaire de mettre en place des règles afin d’être prévoyant et éviter les accidents. En effet si les règles de sécurité ne sont pas mises en place, le chien pourrait par inadvertance faire mal à l’enfant. Ce n’est pas inné chez un chien d’apprécier  les enfants, il faut donc lui faire connaître positivement le plus tôt possible, tout en responsabilisant les enfants. Faire comprendre aux enfants qu’un chien n’est pas un jouet que l’on peut malmener, mais plutôt un compagnon que l’on doit respecter. L’enfant ne doit pas déranger le chien lorsqu’il dort, lorsqu’il mange, ne pas lui prendre ses jouets, lui grimper dessus, lui tirer les poils, les oreilles, la queue…. Il est d’un caractère plutôt doux et patient. Cela ne veut pas dire qu’il faudra le laisser seul avec eux. Il ne faut jamais laisser un enfant et un chien seuls sans surveillance.

Cout d'acquisition : il faudra compter entre entre 950€ et 1700€ pour cette race.

Budget mensuel : il faudra compter entre 65 et 85€ / mois en moyenne.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : l’entente avec les congénères et les autres animaux est possible. Le Tosa est un excellent compagnon, s’il est socialisé dès son plus jeune âge. Il pourra vivre et partager un espace de vie avec eux. A noter, qu’il reste un chien, et donc un animal opportuniste et carnivore. Il faut donc rester prudent avec les petits animaux (ex: lapin). C’est un chien qui sait s’imposer face à ses congénères, il convient donc de le socialiser correctement.

Robustesse : c’est un chien vigoureux.

Son histoire

Son nom "Tosa", vient de sa ville d'origine. C’est une ville située au sud du Japon. “Inu” veut dire chien en japonais. Il est d’ailleurs parfois tout simplement appelé dogue japonais.

C’est à la fin du 19ème siècle, que des japonais participants à des combats de chiens ont voulu créer une race de combat spécifique. Ils ont donc croisé des chiens locaux avec des races européennes : Bulldogs (1872) Mastiff (1874), Braque allemand (1876) Dogue allemand (1924) et éventuellement Saint-Bernard et Bull-Terrier. Le but était de créer une race de chien robuste, agressif pouvant encaisser lors des combats sans se soucier de ses blessures. Des chiens qui ne se couchaient pas mais menaient le combat jusqu'à ce que mort s'en suive. Depuis que cette pratique a été interdite fort heureusement, les éleveurs sérieux s’efforcent d’effacer ce trait de caractère du patrimoine génétique. Le combat de chien est interdit, toutefois, les combats de Tosa Inu sont des traditions qui perdurent.

Le Tosa a été reconnu par la FCI en 1964, et les standards de la race ont été publiés en 1997. En France, c’est un chien de catégorie 2, si il est au LOF. En revanche sans LOF, il sera de catégorie 1. Il est donc nécessaire de bien se renseigner auprès des organismes, des éleveurs pour que tout se passe au mieux au moment de l’adoption ! Il est toujours interdit dans de nombreux pays.

Son caractère

Le Tosa Inu est un chien plus ou moins sportif. En Europe, le Tosa Inu est considéré comme un chien de garde. En effet, grâce à sa carrure et à son caractère affirmé, Il sait se montrer dissuasif avec les inconnus, sans pour autant être agressif ou violent. Mais à la maison, c’est un chien de compagnie  affectueux, relativement posé et patient, délicat. C’est un bon joueur, qui pourra prendre plaisir à jouer avec les enfants.

Chien facilement sociable, il reste réticent avec les inconnus. Au Japon, on dit de lui que c’est un samouraï : qu’il est loyal, vaillant et franc. Il n’a pas peur d’aller au-devant, mais ne recherche pas la confrontation pour autant. Il est relativement inactif à l'intérieur d’une maison. Il aime être proche de ses propriétaires. Il lui faut des maîtres qui sauront le guider, car il sait s’affirmer.

Son éducation

Le Tosa n’est pas compliqué à éduquer. Intelligent il sait être à l’écoute. Comme tous les chiens son éducation doit commencer chiot. Il faudra être juste et cohérent avec lui. Le Tosa adore apprendre par le jeu. L’éducation du chien sera le reflet de ce que les maîtres auront transmis, ainsi que la manière dont ils l’auront fait. Il faut donc bien prendre la mesure de l’importance d’être propriétaire d’un chien de cette taille.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Tosa n’a pas de problème particulier. Le mieux étant tout de même de vérifier si les parents sont indemnes au niveau des hanches et des coudes, et qu’il n’y a pas de soucis aux niveaux des yeux. A cause de sa grande taille il peut juste être enclin aux distorsions d’estomac.




b52fe04a88dab2c16b9fd9645b443f97^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^