westie

Le Westie est un petit chien plein d’énergie, très intelligent et agréable à éduquer grâce notamment à une grande endurance qu’il ne peut pas envier aux plus grands chiens athlètes. Un Westie pourra donc être le candidat idéal pour partager à la fois une vie de famille et des activités canines pouvant être très poussées.

Sa fiche d’identité

Noms : West Highland white terrier, Westie (ou Terrier blanc des Highlands de l’Ouest).

Groupe : Groupe n°3 : Terriers. – Section n°2 : Terriers de petite taille. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : le Westie mâle mesura entre 26 et 28 cm et la femelle également.

Poids : le Westie (mâle ou femelle) pèsera en moyenne 8 kg et le mâle pourra aller jusqu’à 10kg.

Couleur : le Westie possède un pelage entièrement blanc.

Poil : le poil du Westie est en deux parties : un sous-poil court et doux et un poil de couverture de 5 cm environ étant assez dur.

Entretien du poil : la robe blanche du Westie nécessite un entretien particulier pour garder cette couleur bien entendu. Un brossage quotidien est recommandé pour éviter la formation de nœuds et pour enlever tout ce que le Westie pourrait accumuler sur son pelage (son ventre et ses poils mi longs étant assez proches du sol).

Corps : le Westie est un chien solidement construit.

Tête : la tête du Westie est en angle droit par rapport à son cou contrairement à d’autres races qui ont une tête qui viendra en extension du cou. Le Westie a une tête assez carrée et fine à la fois, bien fournie en poils.

Yeux : les yeux du Westie sont foncés et écartés. Son regard est assez vif, de par son intelligence et sa grande malice.

Oreilles : les oreilles du Westie sont petites, droites et ont une forme triangulaire.

Queue : la queue du Westie est droite et pourra mesurer jusqu’à 15 cm, fournie de poils durs et souvent relevée (cependant jamais courbée sur le dos).

Espérance de vie : environ 13 ans en moyenne.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Westie reste initialement un chien de travail, qui a autant besoin de dépense physique que mentale. Il faudra donc veiller à lui proposer de longues balades pour répondre à ses besoins physiques, mentaux mais aussi et surtout olfactifs et sociaux.

Par ailleurs, les simples balades ne suffiront pas à combler son trop plein d’énergie, des activités canines seront essentielles pour maintenir son équilibre.

Activités possibles : toutes les activités possibles, notamment l’apprentissage de tours, le dog dancing, le pistage, les balades, l’agility, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : malgré son grand besoin de dépense, notamment dans de grands espaces, le Westie pourra tout à fait s’adapter à la vie en appartement si ses besoins de dépenses sont suffisamment comblés. Il faudra donc prendre le temps de l’emmener en dehors de la ville pour lui permettre de se défouler, parfois pendant plusieurs heures.

Il ne faut absolument pas confondre le Westie avec n’importe quelle petite race de chien d’agrément, il reste un chien de travail, un terrier, il est donc très actif et a besoin de se dépenser correctement.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Westie, malgré son indépendance, sera très attaché à son groupe social. La présence d’enfant n’est absolument pas incompatible avec l’adoption d’un Westie. Son besoin de se dépenser pourra d’ailleurs être comblé par des séances de jeux avec les enfants (supervisées par un adulte, bien entendu).

Cout d’acquisition : entre 900 et 1400 euros pour un Westie d’élevage.

Budget mensuel : entre 25 et 35 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : s’il est socialisé correctement, le Westie pourra tout à fait cohabiter avec d’autres animaux, notamment s’il a été élevé avec eux. Néanmoins, n’oublions pas que le Westie garde un instinct de chasse assez marqué, qu’il faudra contrôler et anticiper.

Robustesse : le Westie est un animal très solide, très robuste malgré sa petite taille.

Son histoire

Le Westie nous vient tout droit, comme son nom l’indique, des hautes terres de l’ouest de l’Écosse. Il est le descendant direct des anciens terriers d’Écosse. Le Westie a été officiellement reconnu par la FCI en 1954.

Son caractère

Le Westie est un chien très actif, pouvant être un grand sportif s’il est entrainé. Malgré son tempérament assez indépendant (il reste un terrier), il saura se montrer fidèle et loyal envers son groupe social. C’est un chien intelligent qui adorera apprendre et être stimulé mentalement.

Son éducation

Le Westie sera un chien très agréable à éduquer, notamment parce qu’il adore apprendre, comme tous les chiens de travail, la dépense mentale sera un vrai plaisir pour lui.

Toutefois, il sera nécessaire de mettre en place des règles de vie à la maison à respecter et une éducation assez ferme (sans violence, en restant juste et cohérent) pour que le Westie n’en fasse pas qu’à sa tête (souvenez-vous du tempérament indépendant de cette race).

Ses éventuels problèmes de santé

Il faudra veiller à d’éventuels problèmes dermatologiques à partir d’un certain âge. Il faudra également être vigilant quant au risque de fibrose pulmonaire, parlez-en à votre vétérinaire.