Yorkshire terrier

yorkshire terrier

Le Yorkshire Terrier, ce petit chien souvent apprécié comme chien de compagnie n’en reste pas moins un chien de terrier à l’instinct parfois difficile à maîtriser. Ainsi donc, une éducation adaptée dès son plus jeune âge et des sorties régulières tout au long de sa vie seront des éléments indispensables si vous souhaitez adopter un Yorkshire Terrier.

Sa fiche d’identité

Noms : York, Yorkshire, Terrier du Yorkshire, Toy Terrier du Yorkshire, Terrier nain du Yorkshire.

Groupe : Groupe n° 3 : Terriers – Section n°4 : Terriers d’agrément. Sans épreuve de travail.

Taille : entre 15 et 30 cm.

Poids : jusqu’à 3.2 kg au maximum peu importe le sexe.

Couleur : le Yorkshire Terrier possède une robe appelée “bleu acier foncé”. Cette couleur est présente sur son corps. Le poitrail et les extrémités sont de couleur fauve. A noter que ces 2 couleurs ne se mélangent jamais. Tous les poils fauves sont plus foncés à la racine qu’au milieu et s’éclaircissent à l’extrémité.

Corps : ce chien très compact a pour particularité de se tenir toujours très droit et dégage ainsi un air fier. La structure de ce chien est vigoureuse et parfaitement proportionnée.

Poil : de longueur moyenne et droit, le poil du Yorkshire Terrier ne doit pas à être ondulé. Il est fin, soyeux et pend droit.

Entretien du poil : un brossage régulier suffit à entretenir le poil du Yorkshire Terrier.

Tête : le Yorkshire Terrier a une petite tête, avec un museau de taille moyenne et une truffe noire.

Yeux : de couleur foncée.

Oreilles : les oreilles du Yorkshire Terrier sont droites et de petite taille. Elles ont une forme de “V”.

Queue : de longueur moyenne et souvent très fournie en poil.

Espérance de vie : environ 14 ans.

Besoin de dépenses : modéré à important.

Note : le Yorkshire Terrier est certes un chien de type terrier, il a été malgré tout largement sélectionné pour la compagnie et l’agrément. Malgré cela, son énergie peut être débordante et il sera nécessaire de balader votre Yorkshire Terrier tous les jours, même si vous possédez un jardin, afin de lui permettre d’évacuer son éventuel trop plein d’énergie.

Activités possibles : activités de loisirs canins, pistage, obé rythmée, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Yorkshire Terrier de par sa petite taille peut très bien s’acclimater à la vie en appartement. Il sera bien entendu nécessaire de le sortir régulièrement et il sera également possible de lui proposer des activités à l’intérieur, comme chercher des friandises dans un jouet, etc. Autant d’activités stimulantes qui l’occuperont et le dépenseront quotidiennement. 

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Yorkshire Terrier peut sans difficulté vivre avec des enfants à condition d’être respecté par eux. Attention donc aux enfants qui portent ou encore jouent trop brusquement avec leur chien. Et ne laissez jamais chien et enfants sans surveillance.

Cout d’acquisition : entre 600 et 2400 euros.

Budget mensuel : entre 10 et 25 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Yorkshire Terrier peut cohabiter avec d’autres espèces à condition d’avoir été socialisé progressivement et surtout positivement à leur présence, de préférence dès les 8 semaines du chiot.

Robustesse : le Yorkshire Terrier malgré sa petite taille reste un chien plutôt robuste et assez résistant.

Son histoire

Le Yorkshire Terrier vient d’Angleterre et son nom vient de sa région d’origine, le Yorkshire, située au Nord de l’Angleterre. A l’origine, l’ancêtre du Yorkshire Terrier, le Clydesdale-terrier était utilisé en Écosse par les ouvriers de l’industrie lainière pour la chasse aux nuisibles et aux rongeurs. Quand ces ouvriers s’installèrent dans la région du Yorkshire au début du 19ème siècle, à cause de la conjoncture économique, ils emmenèrent leurs chiens avec eux. C’est ainsi que Clydesdale-terrier fut croisé avec des races locales. A savoir que le poil long du Yorkshire Terrier fut favorisé (via des croisements avec des Bichon Maltais) afin de permettre aux ouvriers d’attraper plus facilement leurs chiens quand ces derniers étaient au plus profond des tanières et refusaient de revenir.

Son caractère

Le Yorkshire Terrier de travail peut se montrer particulièrement énergique et déterminé, voire têtu. En revanche les lignées qui ont été sélectionnées pour la compagnie seront plus faciles à vivre car leur instinct de terrier, même s’il sera toujours présent, sera moins marqué. Souvent aussi, le Yorkshire Terrier est atteint du “syndrome du petit chien” et manque d’éducation car sa petite taille lui permet d’obtenir des passe-droits et cela peut le rendre caractériel. Il sera donc important, si vous souhaitez adopter un Yorkshire Terrier, de le considérer avant tout comme un chien, de l’éduquer et de le dépenser suffisamment.

Son éducation

Le Yorkshire Terrier peut s’éduquer très facilement à condition d’être cohérent, de le dépenser suffisamment et d’opter pour une méthode éducative en lien avec sa sensibilité. Attention, certains Yorkshire Terrier ont une trachée très sensible, préférez donc le harnais aux colliers pour les exercices en laisse et n’utilisez jamais de collier étrangleur.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Yorkshire Terrier peut être atteint de plusieurs problèmes de santé majeurs :

  • Les cancers.
  • Les problèmes cardiaques.
  • Problèmes de peau (souvent liés à une alimentation inadaptée).
  • Affection endocrinienne (maladie de cushing : Liée à une trop grande production de cortisone, entraînant une perte de poids, une soif importante et des problèmes de peau).
  • Certains problèmes digestifs, ainsi que des problèmes oculaires peuvent aussi être observés chez le Yorkshire Terrier.
  • Hydrocéphalie : accumulation de liquide dans les cavités du cerveau. Les symptômes se traduisent par une tête bombée, des crises d’épilepsie, et des troubles du comportement. Cette maladie se traite médicalement.



  1. Mariette a dit:

    J’adore cette race de chien mais j’hésite toujours à en adopter un car à chaque fois que je promène mon chien et que je croise un yorkshire, ce dernier est agressif donc je sais pas s’ils s’entendraient bien. Après je pense juste qu’il est mal éduqer, non ?

  2. Annie a dit:

    Bonjour Mariette, je me permets de répondre en connaissance de cause car j’en suis à mon 6ème yorkshire et je peux vous dire que comme tout chien tout est une question d’éducation et bonne socialisation à la base. Tous mes chiens ont été en contact rapidement avec d’autres chiens et tous ont aussi été à l’éducation canine. Aucun n’a jamais eu de problèmes de comportement à partir du moment où les règles de vie sont connues, appliquées et surtout cohérentes au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

209f3dbc0b56b7a1c21feb6e4fb6cbbabbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb