Le top 10 des races de chiens de garde

races de chiens de garde

Il existe des races de chiens plus disposées à la garde que d’autres. Nous allons voir ici le top 10 des races de chiens de garde.

Mais tout d’abord, il semble important de spécifier que les chiens réputés pour la garde doivent être éduqués et élevés comme tous les autres chiens et auront besoin, au même titre que leurs congénères, d’un travail de socialisation inter spécifique (avec les humains notamment) et intra spécifique (avec les autres chiens).

Un chien de garde ne doit pas être un chien dangereux

En effet, un chien qui monte la garde ne doit pas nécessairement être un chien méchant et dangereux. Vous devez pouvoir gérer votre chien et il doit donc savoir « s‘arrêter » de garder lorsque vous êtes présent pour prendre le relais.

Par exemple, quelqu’un sonne à votre portail, votre chien aboie pour prévenir d’un éventuel danger, il fait alors son travail. Mais dès lors que vous sortez pour ouvrir à cette personne, vous devez pouvoir gérer votre chien et lui faire comprendre qu’il n’y a plus de danger et que son travail s’arrête là.

Un travail de socialisation essentiel

Garder ne signifie pas attaquer ! Un chien qui attaque (sans raisons apparentes) chien ou humain est un chien qui n’a pas bénéficié d’une socialisation digne de ce nom. Les chiens de garde étant principalement des chiens de gabarit assez imposant, le travail de socialisation sera indispensable pour ne pas créer d’accident pouvant malheureusement être fatal.

Pour socialiser un chien, il est nécessaire de le faire le plus tôt possible, en l’habituant positivement à la présence de diverses espèces.

Les rencontres doivent toujours être contrôlées, régulières et positives. En effet car l’accumulation de trop mauvaises expériences influencera l’attitude de votre chien sur ses rencontres à venir.

Le petit bonus : sachez qu’un chien se créé un « disque dur », une base de données entre ses 3 et 12 premières semaines de vie. Il est donc très important de multiplier de bonnes et diverses expériences lors de cette période. Attention toutefois, les rencontres doivent être qualitatives et non quantitatives ! Mieux vaut en effet en proposer un peu moins mais qu’elles soient toujours positives plutôt que de créer d’éventuels traumatismes chez le chien.

Un instinct présent à contrôler et cadrer

L’instinct de garde est un instinct naturellement développé chez le chien. Bien entendu il sera plus ou moins présent chez certains individus (et même chez des chiens n’étant pas particulièrement prédisposés à la garde).

Comme tout instinct, il ne sera pas possible de le supprimer complètement, en revanche, il est tout à fait possible (et ici indispensable) de le contrôler afin d’éviter toutes dérives.

Il est du devoir du maître d’être conscient de cette particularité et de savoir la gérer et pour ce faire, un cadre strict, des bases éducatives et des règles de vie seront à mettre en place à la maison.

Respecter la nature du chien

Même si les chiens qui vont être listés ci-dessous sont réputés pour garder, alerter et dissuader, ils n’en restent pas moins des chiens et doivent avant tout faire partie de la famille. Il est irrespectueux, voire dangereux, de considérer un chien uniquement par son éventuelle fonction.

Ainsi, même si son rôle au sein du groupe social est bien défini, il aura tout de même besoin de se balader, de jouer, de passer du temps avec ses maîtres, etc.

Apprendre à un chien à garder : c’est interdit !

Enfin, sachez qu’il est strictement interdit d’apprendre à un chien à garder. En clair, s’il n’a pas l’instinct de garde, on ne pourra pas lui imposer cette fonction par un apprentissage précis. Les éducateurs canins ne sont d’ailleurs absolument pas autorisés à proposer ce service aux particuliers, c’est interdit par la loi.

Les races de chiens de garde les plus populaires

Bien entendu, il est tout à fait possible qu’un chien d’une des races exposées ici ne soit absolument pas gardien… A contrario, il n’est pas rare de voir des chiens absolument pas réputés pour la garde initialement se montrer très gardiens. Cette liste n’est donc pas exhaustive :

Le Berger Allemand

Certainement l’un des chiens de garde les plus connu et les plus populaire, qui possède un instinct de garde et de protection très développé. Il faut donc savoir gérer son berger allemand notamment en mettant en place des bases éducatives dès son plus jeune âge.

Le Dogue Allemand

Réputé pour être l’un des plus grands chiens du monde, il impressionne évidement de par sa taille et pourrait faire fuir n’importe quel intrus, ne serait-ce que par sa présence. En réalité, le Dogue Allemand est un chien doté d’un caractère très affectueux, très doux, très attaché à son groupe social, et qui pourrait même plutôt se montrer méfiant face à l’inconnu.

Le Beauceron

Le Beauceron est un chien assez impressionnant car très musclé, très sportif. C’est un excellent chien de travail qui s’avère être très intelligent, ce qui lui permet de juger l’éventuelle dangerosité d’une situation.

Le Berger Belge

Il existe quatre Berger Belge : le Malinois, le Tervueren, le Groenendaels ainsi que le Laekenois. Ce sont des chiens de travail sans égal qu’il faudra savoir contrôler et gérer ! Le Berger Belge a besoin d’énormément de dépense et de stimulations diverses pour être équilibré. Il ne suffit pas d’adopter un Berger Belge pour le laisser dans le jardin à monter la garde. C’est un chien très intelligent qui saura juger de la dangerosité d’une situation. Très courageux, n’ayant peur de rien et étant très proche de sa famille, il n’hésitera jamais à garder et protéger son groupe.

Le Boxer

Malgré son tempérament très joueur et très « fou fou », le Boxer, qui n’a peur de rien, s’avère être un très bon chien de garde qui aura à cœur de protéger son groupe social auquel il est très attaché.

L’American Staffordshire Terrier

Plus communément appelé « Staff », l’Amstaff est un chien adorable, qui malheureusement subit encore aujourd’hui les conséquences des dérives excessives de l’être humain et est donc désormais étiqueté comme « chien dangereux ». Toutefois, il est vrai que son physique très musclé et sa belle carrure lui permettent d’impressionner et donc de dissuader d’éventuels intrus.

Le Rottweiler

Lui aussi catégorisé à tort « chien méchant », sa simple présence peut freiner d’éventuels personnes mal intentionnées. Par ailleurs, le Rottweiler est réputé pour être courageux et très attaché à son groupe social, il sera donc tout à fait prêt à défendre sa famille d’un éventuel danger, et ce, sans hésiter.

Le Dobermann

Bien moins impressionnant lorsqu’il n’a pas les oreilles coupées en pointes, le Dobermann reste tout de même le chien de garde « cliché » que l’on retrouve dans les films pour garder un château ou une maison abandonnée. Sa grande endurance et son instinct de protection donnent ainsi le combo parfait pour en faire un très bon chien de garde.

Le Berger Blanc Suisse

Appelé aussi le Loup Blanc, le Berger Blanc Suisse est en clair un Berger Allemand blanc. Très populaire au Canada, il possède les mêmes qualités que le Berger Allemand. Très proche de son groupe social, il saura faire comprendre aux intrus sa désapprobation.

Le Dogue de Bordeaux

Son physique peut soit impressionner, soit prêter à rire (notamment avec tous les plis qu’il a sur la tête). Le Dogue de Bordeaux est un amour de chien, très joueur avec un tempérament plutôt calme. Il pourra toutefois dissuader tout individu mal intentionné vis à vis de son groupe social et saura protéger sa famille si besoin.




4f2aa44670a5f0d42b97a720db1da677XXXXXXXXXXXXXXXXX