Comment calmer naturellement les démangeaisons de votre chien ? Voici quelques pistes issues de la phytothérapie, garanties sans effets secondaires ni contre-indications, à suivre…

Pourquoi mon chien se gratte-t-il ?

Un chien peut ressentir le besoin de se gratter pour des raisons diverses et variées qui vont de la présence de parasites dans son pelage à une trop grande anxiété en passant par des problèmes d’ordre allergique. Les causes de démangeaisons les plus courantes sont d’ailleurs exposées en détail dans notre article intitulé « Mon chien se gratte » que nous vous invitons à lire.

Quelle qu’en soit la cause, il n’est jamais normal qu’un chien se gratte de façon prolongée et/ou répétitive et c’est pourquoi il est important de le faire ausculter par un vétérinaire si cela lui arrive. Au cours d’une consultation dermatologique, le vétérinaire identifiera les causes des démangeaisons et mettra en place un traitement ciblé pour y remédier. C’est d’autant plus important qu’en se grattant, un chien peut créer des lésions sur sa peau qui vont de la simple petite écorchure à une surinfection bactérienne spectaculaire qu’on appelle le hot spot. A force de se gratter, il entretient aussi le phénomène à la manière d’un cercle vicieux. Autrement dit : plus il se gratte, plus il aura envie de se gratter…

Cependant, il arrive aussi qu’un chien se gratte sans cause apparente ni raison identifiable par un vétérinaire. Dans ces cas particuliers, on soupçonne que les démangeaisons soient liées à l’élimination des toxines engendrées par une alimentation inadaptée ou un récent traitement médicamenteux. Il alors est possible de mettre en place un traitement naturel symptomatique afin de calmer les démangeaisons de votre animal. En complément de ce traitement, il pourra aussi être opportun de vous interroger sur la qualité de l’alimentation donnée à votre chien.

Calmer naturellement les démangeaisons d’un chien

Il existe dans la pharmacopée de nombreuses plantes qui ont une action anti-prurigineuse et que l’on peut utiliser par voie externe pour calmer les démangeaisons d’un chien.

La décoction de bouillon blanc

Le bouillon blanc fait partie de ces plantes apaisantes. En application locale une à deux fois par jour, une décoction de bouillon blanc calme les démangeaisons et les irritations de la peau. Pour la préparer, faites bouillir 30g de fleurs et de feuilles de bouillon blanc dans un litre d’eau et laissez frémir 5 minutes avant d’éteindre le feu et de laisser infuser pendant 10 minutes. Filtrez, laissez refroidir et appliquez en compresses sur les zones qui démangent.

Le gel d’aloe vera

Le pouvoir hydratant et cicatrisant du gel d’aloe vera sera très utile pour calmer les démangeaisons et les irritations due à un coup de soleil ou à d’autres brûlures superficielles ou qui apparaissent à la suite d’une séance de toilettage. On peut l’utiliser sur des zones sans trop de poils une à deux fois par jour. Placez-le au réfrigérateur pour un effet apaisant renforcé.

Un mélange d’hydrolats

Demandez à votre pharmacien de vous préparer un mélange d’hydrolats à base :

  • de camomille romaine pour ses vertus anti-inflammatoires et antalgiques,
  • d’hélichryse italienne pour ses propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et cicatrisantes,
  • de menthe poivrée pour ses propriétés analgésiques et anesthésiantes cutanées,
  • de lavande vraie pour ses vertus anti-infectieuses, antalgiques et cicatrisantes.

Le saviez-vous ?

Les hydrolats est la fraction aqueuse restante après la distillation des plantes en vue d’en extraire les huiles essentielles. Ils renferment des composés de plantes solubles dans l’eau ainsi qu’une infime quantité de ces huiles essentielles. Moins concentrés que ces dernières, ils possèdent néanmoins leurs avantages sans leurs contre-indications.

Vous pourrez pulvériser ce mélange sur les zones prurigineuses 3 fois par jour afin de soulager les démangeaisons de votre chien.

Des plantes par voie orale

Il existe également tout un arsenal de plantes administrables au chien par voie orale afin de calmer ses démangeaisons. La bardane, la fumeterre, l’eschscholtzia ou bien encore le plantain en font partie. Mais, en raison de possibles interactions médicamenteuses ou contre-indications, il est conseillé de demander conseil auprès d’un vétérinaire spécialisé en phytothérapie avant de les utiliser chez votre chien. Lui seul saura vous prescrire la synergie de plantes et la posologie qui conviendront au cas particulier de votre animal.




toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation