L’hypersensibilité-hyperactivité du chien est un trouble du développement à l’origine de comportements très gênants pour le maître et très handicapants pour le chien. Lesquels et comment y remédier ?

Comment se manifeste le syndrome Hs-Ha du chien ?

Le syndrome d’hypersensibilité-hyperactivité du chien se caractérise par des comportements qui peuvent être particulièrement pénibles pour le propriétaire de l’animal.

Le chien Hs-Ha :

  • monte très vite en excitation notamment lors des séances de jeux. Le chien montre alors très vite des signes d’excitation comme des pupilles dilatées, des aboiements, des sauts, des halètements, des courses effrénées…Et, si la montée en excitation arrive très vite, le retour au calme ne vient pas de manière spontanée et peut tarder à se produire.

Attention !

Il ne faut pas confondre chien Hs-Ha et chien insuffisamment dépensé par manque de temps de promenade. Un chien qui n’est pas promené suffisamment montre des signes d’excitation et a du mal à canaliser son énergie débordante car il n’a aucun moyen de la dépenser. Il suffit généralement de proposer à ce chien des temps de promenade et de jeux plus longs pour réussir à le calmer. Pour parvenir à canaliser un chien Hs-Ha, il est nécessaire d’entreprendre une thérapie comportementale associée à un traitement médicamenteux avec des professionnels du comportement canin.

  • n’arrive pas non plus à se contrôler physiquement et peut se montrer est très brusque, bousculer tout le monde sans ménagement et tout renverser sur son passage à la manière d’une vraie tornade.
  • a un besoin d’exploration orale de son environnement permanent. Il prend alors tout en gueule : ses jouets qu’il réduit très vite en pièces mais aussi des objets, des coussins de canapé et même des coins de murs ! Le chien Hs-Ha est ainsi souvent destructeur que ce soit en présence ou en l’absence de ces maîtres. En raison de cette activité orale exacerbée, le chien a également tendance à mordiller les mains, les bras, les bas de pantalon et peut faire mal sans le vouloir,
  • est boulimique :  il a toujours faim car il ne se sent jamais rassasié (stade 2). Le chien peut alors avaler tout et n’importe quoi, y compris des objets non comestibles et commettre des vols de nourriture,
  • est toujours en hypervigilance et ne se « pose » jamais. Le chien Hs-Ha dort d’ailleurs très peu (surtout lors d’Hs-Ha de stade 2) et ne semble jamais ressentir la moindre fatigue,
  • souffre d’un défaut d’attention et de concentration, ce qui rend toute démarche d’apprentissage beaucoup plus longue et difficile (mais pas impossible pour autant !). Pour ces raisons, les chiens Hs-Ha peuvent être malpropres et éprouver des difficultés à obéir aux indications de base,
  • est plus vulnérable émotionnellement que les autres chiens. Il peut alors développer de l’anxiété, des peurs ou souffrir de dépression,
  • peut présenter des troubles obsessionnels compulsifs comme des épisodes de tournis,
  • a du mal à gérer la frustration, ce qui peut entraîner de la désobéissance, de l’agressivité et des destructions massives et des aboiements continus lorsqu’ils sont laissés seuls.

Les chiens qui souffrent du syndrome HS-HA sont des chiens qui mettent les nerfs de leurs propriétaires à rude épreuve. Mais il faut savoir que le chien atteint de ce trouble en souffre également d’autant plus que ce syndrome conduit à la dégradation des relations avec ses maîtres et le risque, si aucun travail n’est engagé, est alors de voir l’animal devenir anxieux, agressif, être rejeté et abandonné par sa famille d’adoption.

Bon à savoir !

On distingue deux stades dans le syndrome Hs-Ha du chien :

  • le stade 1 est le stade le plus modéré. Le chien conserve une sensation de satiété et des périodes de sommeil normales.
  • le stade 2 est le stade le plus grave. Le chien devient alors boulimique et dort moins de 8h par tranche de 24h.

Quelles sont les causes d’une hyperactivité-hypersensibilité chez le chien ?

Le syndrome d’hypersensibilité-hyperactivité du chien est un trouble du développement qui résulte d’un défaut du maternage du chien avant ses deux mois. En d’autres termes, le chien Hs-Ha est un chien :

  • qui a été séparé de sa mère avant ses 2 mois,
  • ou dont la mère n’a pas pu s’occuper correctement de ses petits en raison d’une portée trop nombreuse,
  • ou dont la mère est immature, incapable de s’occuper de ses petits en raison d’un problème de santé ou souffre elle-même d’un trouble du développement.

Le rôle de la mère avant les deux mois d’un chiot est crucial car c’est elle qui intervient quand les petits jouent ensemble et s’excitent mutuellement afin de les calmer. Quand un chiot mord un membre de sa fratrie et lui fait mal, ce dernier émet un couinement qui alerte la mère. Elle intervient alors pour faire cesser le chiot mordeur en le soumettant. Elle apprend ainsi à ses petits ce qu’on appelle la « morsure inhibée ». Cet apprentissage est essentiel pour apprendre au chiot à contrôler sa mâchoire et plus généralement à contrôler tous ses comportements moteurs à l’âge adulte.

La mère offre aussi à ses chiots l’opportunité d’explorer leur environnement de façon sereine en jouant le rôle d’un pilier sécurisant et rassurant auprès duquel le jeune animal peut se réfugier après chaque nouvelle découverte. Si la mère ne peut pas assumer ce rôle, il en résulte un défaut des filtres sensoriels du jeune animal, à l’origine de sa future hypersensibilité.

Le trouble Hs-Ha peut aussi survenir chez les chiots qui sont seuls dans la portée car la mère n’aura pas eu beaucoup d’occasions de lui apprendre la morsure inhibée faute d’interactions avec d’autres chiots. De même, le chiot « unique » aura été moins stimulé physiquement et sensoriellement.

Syndrome Hs-Ha du chien : que peut-on faire ?

Un chien Hs-Ha se comporte comme un chiot …alors qu’il a un corps et la musculature d’un chien adulte ce qui -vous en conviendrez- peut poser quelques problèmes chez un chien de grand gabarit. De plus, vivre avec un chien Hs-Ha peut s’avérer très usant -voire dangereux- pour tous les membres de la famille et surtout si la famille compte des enfants.

Heureusement, il est possible pour les propriétaires d’un chien Hs-Ha de mieux gérer leur chien en mettant en place une thérapie comportementale adaptée avec l’aide d’un professionnel du comportement canin (vétérinaire comportementaliste et/ou éducateur canin comportementaliste sérieux et expérimenté). Mais, en raison des difficultés d’apprentissage et de concentration dont souffrent les chiens atteints de ce syndrome, la thérapie comportementale doit obligatoirement être accompagnée d’un traitement médicamenteux dont l’objectif est de mieux réguler le fonctionnement des neurones de l’animal et d’aider ainsi le travail comportemental entrepris en parallèle.




toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation