Le top 10 des races de chiens de grande taille

Les chiens de grande race
© Pixabay

Vous adorez les chiens géants, vous aimeriez en adopter un mais vous ne savez pas vers quelle race vous tourner ? Je vous propose aujourd’hui mon top 10 des races de chiens les plus grandes ainsi que leurs caractéristiques principales.

Le Dogue Allemand

Comment ne pas ouvrir le bal avec le Dogue allemand ? Il est en effet connu et reconnu comme étant l’un des plus grands chiens au monde. Il peut en effet atteindre 90 cm au garrot ! Il vous sera clairement difficile de passer inaperçu avec ce chien à vos côtés lors des balades.

C’est un chien très grand mais aussi et surtout très sensible. Il est amical, affectueux et très attaché aux personnes qui prennent soin de lui. Plutôt réservé face aux inconnus, c’est toutefois un chien sociable, docile et jamais agressif s’il est bien socialisé.

Le chiot Dogue Allemand doit bénéficier d’une éducation à la fois ferme (pour éviter de vous "faire balader" lors des promenades en laisse lorsqu'il aura atteint sa taille adulte) et douce (les réprimandes injustifiées seront très mal vécues par ce grand sensible).

Le Saint-Bernard

Cette race a été plus que popularisée par le film Beethoven, qui mettait en avant les aventures d’un Saint-Bernard au sein d’une famille plus que déjantée.

Il peut lui aussi atteindre les 90 cm au garrot mais la moyenne se situe davantage autour des 80 cm. C’est un bon chien de compagnie mais surtout un chien de garde et de défense ancestral. C’est également un chien de sauvetage hors pair, souvent utilisé pour retrouver et sauver les personnes égarées en montagne.

Autrement, c’est un chien très gai, quelque peu envahissant et parfois même un peu cabochard.

Il doit être éduqué et socialisé dès son plus jeune âge pour s’adapter au mieux aux diverses situations qui s’imposeront à lui tout au long de sa vie.

Le Léonberg

Le Chien de Léonberg est initialement issu d’un croisement entre une femelle Terre-Neuve bicolore et un Saint-Bernard. Plus tard, un Montagne des Pyrénées est même venu enrichir ce croisement.

Nul doute alors que le Léonberg ferait partie des chiens les plus grands au vu des croisements qui ont permis son développement. Un mâle Léonberg peut atteindre la taille de 80 cm au garrot, mais le standard précise que sont recherchés les sujets mesurant entre 70 et 76 cm au garrot (selon le sexe).

C’est un chien plein d'assurance, d’humeur toujours égale, docile, doté d’une grande mémoire et d’une fiabilité inouïe. Il était à l’époque utilisé comme chien de ferme, pour garder le bétail mais aussi pour ses aptitudes de chien de trait.

Aujourd’hui, c’est principalement comme chien de compagnie que le Léonberg est employé. Il doit bénéficier d’une socialisation précoce pour pouvoir accompagner ses maîtres partout et intégrer au mieux la vie de famille et la vie moderne de manière générale, avec tous les stimuli que cela engendre.

Le Mâtin Napolitain

Ce chien aussi grand qu’impressionnant par sa carrure, peut mesurer jusqu’à 75 cm au garrot. C’est un chien de protection et de garde sans égal. Ses près de 70 kg sont en général suffisants pour dissuader quiconque d’approcher la propriété qu’il garde.

Le Mâtin Napolitain est un chien très calme, jamais agressif sans raison et qui est toujours vigilant. En cela, c’est un chien sur lequel on peut compter.

Le Landseer

C’est certainement la race la moins connue de cette liste. Et pourtant, elle a bel et bien sa place ici car ce grand molosse de type montagne peut mesurer jusqu’à 80 cm au garrot. C’est un chien de garde et d’accompagnement qui ressemble beaucoup au Terre Neuve, et pour cause, il en est un dérivé.

En effet, pendant de longues années, cette race était considérée comme une variété bicolore du Terre Neuve. Ce n’est qu’en 1960 que les deux races furent séparées et que la race Landseer a été officiellement reconnue par la Fédération Cynologique Internationale.

C’est un chien alerte, courageux, affectueux et très doux qui a besoin d’espace pour s’épanouir. Comme le Terre Neuve, il aime beaucoup l’eau et peut être un bon chien de sauvetage en mer s’il est bien entraîné.

Le chien de Montagne des Pyrénées

Autrement appelé Patou, le Chien de Montagne des Pyrénées est une race très ancienne utilisée pour la protection des troupeaux dans les régions montagneuses. Il peut mesurer jusqu’à 80 cm au garrot.

Chien-star de “Belle et Sébastien”, les qualités qui lui sont prêtées dans le film sont plus que vérifiées dans la vraie vie : c’est un chien fiable, très affectueux et surtout particulièrement intelligent et vigilant.

Très courageux, il peut assurer à lui seul la protection d’un troupeau face aux attaques de prédateurs. Fort, agile mais aussi et surtout tendre, doux et affectueux, c’est à la fois un chien de protection incroyable ainsi qu’un excellent chien de famille. Toutefois, son intelligence l’amène souvent à prendre des initiatives qui se doivent d’être contrôlées par son maître dans certaines situations. Une éducation précoce et respectueuse des principes du renforcement positif est indispensable.

Le Berger d’Anatolie

Le Chien de Berger d’Anatolie, d’origine turque, fait partie des molossoïdes de type montagne. Il mesure en moyenne entre 65 et 78 cm au garrot, en fonction de son sexe.

C’est un chien introduit en France depuis peu, qui était utilisé dans son pays d’origine pour garder les fermes (troupeaux, maisons et habitants) des prédateurs comme les loups.

C’est un chien hardi, robuste, au caractère fort, qui n’a peur de rien. Certains ont tenté d’en faire un chien conducteur de troupeaux, mais ce grand molosse préfère intégrer la troupe dans le but de les protéger d’une quelconque menace.

Contrairement aux apparences, ce grand chien est particulièrement sportif et peut même exceller dans de nombreuses disciplines, principalement l’agility et le pistage.

Il a besoin de se dépenser physiquement mais aussi et surtout mentalement et de manière olfactive le plus régulièrement possible. Ce chien pourrait énormément souffrir d’une vie sédentaire.

Le Mastiff

Pouvant mesurer jusqu’à 80 cm au garrot et peser près de 100 kg, le Mastiff est typiquement un chien de dissuasion qui allie noblesse et courage.

Très polyvalent, au cours de l’Histoire ce chien fut utilisé pour de nombreuses missions : chien de garde, chien de guerre, de combat, de chasse, etc. Toutefois, chien de garde est bel et bien son activité de prédilection et c’est pour celle-ci qu’il fut le plus employé.

C’est une race très rustique qui se contente de peu pour être heureuse. Sociable aussi bien avec les humains qu’avec les autres animaux ou ses congénères, il est toutefois redoutable s’il sent qu’un individu représente une menace.

Jamais agressif sans raison, c’est un chien doux, docile et plutôt calme lorsqu’il est bien éduqué et socialisé.

Le Lévrier Irlandais

Cette liste n’aurait pas pu être complète sans un Lévrier Irlandais qui y a largement mérité sa place puisqu’il peut mesurer près de 86 cm au garrot.

Plus fin que les précédentes races évoquées, il n’en est pas moins robuste.

Son standard le compare à un agneau lorsqu’il est à la maison et un lion lorsqu’il chasse. C’est, il me semble, une parfaite analogie qui résume très bien le tempérament de cet immense lévrier.

Autrefois, il était utilisé pour chasser le loup et les cervidés. Aujourd’hui, en France en tout cas, il n’est plus autorisé de chasser avec un lévrier. Toutefois, leurs instincts restant intacts, de nombreux clubs de PVL (Poursuite à Vue sur Leurre) et de coursing permettent aux maîtres de lévriers de dépenser convenablement leurs chiens de course.

Le Barzoï

Ce lévrier russe a également sa place ici car il peut atteindre la taille de 85 cm au garrot, ce qui le classe même dans le haut du panier.

Au quotidien, c’est un chien calme et équilibré mais qui peut rapidement "se déclencher" à la vue d’un gibier. Son regard ne le trompe jamais et il peut voir de très très loin. Il est parfois désarmant d’observer sa réactivité tant il peut passer d’un calme absolu à une excitation presque incontrôlable.

A la maison c’est un chien assez exclusif qui peut même passer pour hautain face aux invités.

Comme son semblable irlandais, évoqué précédemment, le Barzoï est avant tout un lévrier qui a besoin de beaucoup courir pour être pleinement comblé. Chien de course et de chasse, les activités de PVL et de coursing lui sont particulièrement destinées.

Le Terre-Neuve

C’est un chien de traîneau pour charges lourdes mais aussi un chien de sauvetage en mer incroyable.

Le Terre-Neuve mesure en moyenne 70 cm au garrot.

Il est particulièrement apprécié pour ses qualités mêlant dignité, fidélité et patience. C’est un chien fort, puissant mais aussi vif et intelligent. Très polyvalent, c’est un très bon chien d’exposition et de compagnie, mais surtout un chien de travail incroyable.

Très docile, il est particulièrement attaché à son maître et son groupe social de manière générale, duquel il n’aime pas du tout être séparé. C’est un chien très à l’aise dans l’eau, souvent utilisé pour le sauvetage, ce qui lui vaut le surnom de Saint-Bernard des Mers.

D’ailleurs, il n’est pas rare d’observer un Terre Neuve “secourir” un humain dans l’eau alors que ce dernier n’est pas particulièrement en détresse. Ne vous étonnez donc pas si, lorsque vous nagez tranquillement, un gros chien noir vient vous attraper le bras pour vous ramener sur la terre ferme.

Le Dogue du Tibet

Terminons ce classement avec ce chien de garde, de protection et de compagnie majestueux. Ce n’est pas le plus grand, mais le Dogue du Tibet peut tout de même atteindre les 70 cm au garrot.

C’est un chien assez indépendant, peu démonstratif mais surtout un grand protecteur, très fidèle à sa famille et son environnement, pour ne pas dire son territoire.

Il a besoin d’une socialisation de très grande qualité, dès son plus jeune âge, car en plus de se montrer très distant vis à vis des étrangers, il peut également devenir agressif s’il n’est pas suffisamment éduqué.



8c385207c4c9f2ba8e71c2ec6887db5bWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW