Tout savoir sur la contraception canine

A moins de se lancer dans l’élevage ou de désirer une famille « canine » nombreuse, la contraception des chiens, mâles et femelles, est un passage quasi-obligé pour tous les maitres. En plus d’un contrôle de la reproduction, elle peut avoir de nombreux effets bénéfiques sur leur santé. Explications.

C’est un phénomène bien connu de tous les propriétaires de chiens, les fameuses chaleurs qui arrivent généralement deux fois par an. Au lieu d’enfermer à double tour votre animal en attendant que ça passe, la contraception reste la solution la plus simple. Elle peut prendre deux formes : médicale ou chirurgicale et concerne aussi bien les mâles que les femelles.


 La contraception médicale canine

Cette technique vise à administrer une à deux fois par an des hormones à la chienne de façon à annuler l’effet de ses chaleurs. Plus douce, cette solution présente le gros avantage de ne pas être irréversible et autorise une grossesse une fois le traitement stoppé. Elle présente cependant quelques inconvénients puisqu’elle peut entraîner un surpoids chez l’animal et ne serait pas assez efficace contre les infections urinaires qui touchent particulièrement les chiennes.

Pour les mâles en revanche, la solution passe inévitablement par la chirurgie.

 La contraception chirurgicale canine

Comme nous le disions plus haut, les chiens mâles ne peuvent disposer que d’une contraception chirurgicale plus connue sous le nom de castration. Il s’agit d’une opération très bien maitrisée par les praticiens et qui nécessite seulement quelques minutes. Elle consiste soit à pratiquer l’ablation des testicules, soit à couper ou obstruer les canaux déférents (vasectomie).

Parmi les petits effets secondaires, il est possible de constater une prise de poids, une incontinence parfois avec l’âge, voire une petite agressivité supplémentaire.

Des symptômes visibles aussi chez la chienne qui subit pour sa part une stérilisation par ablation de l’utérus ou des ovaires, voire des deux. La ligature des trompes est possible mais plus rarement pratiquée par les vétérinaires.

Les vétérinaires d’ailleurs s’accordent à dire que malgré le caractère irréversible de la chirurgie chez les mâles et les femelles, la stérilisation permet de lutter plus efficacement contre les tumeurs que les chiens ont tendance à développer avec l’âge, surtout quand ils n’ont pas d’activité sexuelle. Stérilisés, les chiens vivraient donc plus longtemps et en meilleure santé. Les maitres, eux, n’ont plus à gérer les chaleurs et les éventuelles naissances non-désirées.

f5c8921dc662a7ae09aca45e46387cbd111111111