Tout savoir sur la contraception canine

La contraception canine
© Patrick Hendry | Unsplash

La contraception canine peut prendre deux formes : médicale ou chirurgicale et concerne aussi bien les mâles que les femelles. Explications.

La contraception médicale canine

La contraception médicale canine, également appelée contraception chimique, repose sur l’administration de médicaments pour contrôler la reproduction du chien. La contraception chimique, contrairement à la contraception chirurgicale, possède la caractéristique d’être totalement réversible et n’empêche donc que temporairement les chiens, mâles comme femelles, de se reproduire.

La contraception chimique chez la chienne

Chez la chienne, il existe plusieurs médicaments vétérinaires à base de stéroïdes de synthèse et dont le rôle est d’empêcher la survenue de l’ovulation. Ce faisant, ils empêchent la survenue des chaleurs et préviennent ainsi toute gestation non souhaitée par le propriétaire de la chienne.

Administrables à la chienne sous forme de comprimés ou d’injections ponctuelles, ces médicaments possèdent néanmoins de nombreuses contre-indications et effets secondaires si bien qu’ils ne sont généralement pas utilisables à long terme.

A lire pour en savoir plus : La pilule contraceptive pour chien

Chez la chienne, il existe également des solutions contraceptives d’urgence, une « sorte de pilule du lendemain » disponible sous forme d’injection qui peut être utilisée dès le lendemain d’une saille non désirée.

La contraception chimique chez le chien

Il existe également des solutions de castration chimique pour le chien mâle dont les effets sont également totalement réversibles.

Ces solutions consistent soit :

  • en l’administration de médicaments à base de progestatifs qui contrarient l’action de la testostérone et donc de la production de spermatozoïdes. Comme chez les femelles, ces médicaments possèdent de nombreux effets secondaires,
  • en la pose d’un implant sous-cutané contenant un antagoniste de la GnRH, une hormone nécessaire à la synthèse de testostérone. Son action dure de 6 à 12 mois et permet, en plus d’empêcher la reproduction, de « tester » les effets d’une éventuelle future castration chirurgicale sur le comportement du chien mâle.

La contraception chirurgicale canine

La contraception chirurgicale chez le chien consiste à retirer les ovaires (et parfois l’utérus) de la chienne et les testicules chez le chien mâle. Ce type de contraception est donc tout à fait irréversible et se pratique au plus tôt vers l’âge de 6 ou 7 mois.

Elle présente quelques avantages pour la santé du chien comme ceux de prévenir l’apparition :

La stérilisation chirurgicale est susceptible de modifier le comportement de l’animal et modifie le métabolisme du chien en favorisant l’apparition de kilos en trop. Il faut alors adapter l’alimentation et l’activité physique de l’animal en conséquence. Elle peut aussi entraîner une incontinence urinaire, plus fréquemment observée chez la femelle que chez le mâle.

Contrairement à la stérilisation de la femelle, la castration chirurgicale du chien mâle « se voit » (le chien castré n’a plus de bourses). Dans certains cas et à la demande du propriétaire, il est alors possible pour le vétérinaire de pratiquer une vasectomie chez le chien afin d’empêcher sa reproduction tout en conservant ses caractères sexuels secondaires de chien mâle entier. Cette opération consiste à consiste à couper le canal déférent, c’est-à-dire le conduit qui va des testicules aux vésicules séminales et qui permet le déplacement des spermatozoïdes. Irréversible, elle permet au chien de conserver une activité hormonale normale et ne présente ni les avantages ni les inconvénients de la castration « classique ».



47118f5f84b6f4433c1524a50d435e96mmmmmmmmmm