Transporter son chien en voiture

transporter son chien en voiture

Bientôt les vacances ? Vous souhaitez partir avec votre chien ? Ou peut-être avez-vous juste envie de sécuriser les trajets du quotidien et les rendre plus agréables pour tout le monde ?

A la suite de la lecture de cet article, vous connaitrez toutes les bonnes pratiques pour transporter votre chien en voiture dans les meilleures conditions possibles, de bien-être et surtout de sécurité.

Transporter son chien : la réglementation

Légalement, vous avez trois possibilités pour transporter votre chien en voiture. Mais au delà de la loi, choisir l’une de ces trois options me semble indispensable pour la sécurité de votre chien, la vôtre, mais aussi celle de toutes les personnes présentes dans votre voiture lors des trajets.

En effet, tout d’abord choisir l’une des trois options que je vais citer ci-dessous, c’est garantir la sécurité de votre chien car il reste un véritable projectile en cas de choc.

Ensuite, ces options sont également un gage de votre propre sécurité car il est très dangereux de conduire tout en devant surveiller un chien en totale liberté dans la voiture, dans un premier temps, mais également encore plus dangereux si votre chien commence à s’agiter ou à paniquer et qu’il souhaite venir se rassurer auprès de vous, alors que vous conduisez par exemple.

De plus, en cas d’accident, en plus d’être un véritable projectile, votre chien peut également avoir des troubles post-traumatiques qui pourront freiner l’intervention des secours. Même si votre chien est le plus gentil de monde, nul ne pourra connaître sa réaction suite à un tel choc et un tel traumatisme.

Enfin, une sécurité également pour tous les membres présents dans votre véhicule car on ne peut pas toujours anticiper la réaction d’un chien lorsqu’un « inconnu » (ou du moins une personne extérieure à son groupe social) rentre dans ce qu’il considère peut-être comme étant SA voiture.

Ainsi, il sera très important d’offrir à votre chien une place bien précise, et cette place devra être sécurisée. Comme je l’indiquais précédemment, vous aurez alors trois options pour garantir cette sécurité et donc, à terme, le bien-être de votre toutou :

  • soit votre chien est installé dans une caisse de transport. Il faudra veiller à créer une association positive pour votre chien afin qu’il vive au mieux ses voyages en caisse de transport.
  • Soit votre chien est attaché à la ceinture de sécurité, celle-ci étant reliée à un harnais (et non un collier attention).
  • Soit votre chien est installé dans le coffre, mais il est important qu’il y ait une grille ou un filet de séparation entre le coffre et le reste de la voiture.

Je parle ici en connaissance de cause car, l’une de mes chiennes que j’ai quelques temps installé dans le coffre (sans avoir pris le temps d’aller acheter un filet ou une grille de séparation) n’avait pour seul objectif durant les trajets que de passer par-dessus les sièges pour venir s’installer à côté de moi.

Cela était, au delà d’être très dangereux, très contraignant, surtout lorsque l’on revenait d’une balade autour d’un étang et qu’elle avait passé son temps dans l’eau (et la vase).

Cela peut paraître futile mais ça fait partie des choses qui énervent en plus d’être dangereuses donc autant avoir les bons réflexes dès le départ en proposant à son chien (et à soi-même) des conditions de transport adaptées, agréables et sécurisées.

Transporter son chien : les précautions

Je vous propose la liste de toutes les principales précautions à prendre lorsque vous transportez votre chien. Ce n’est bien entendu pas une liste exhaustive, c’est davantage un retour de toutes les expériences que j’ai pu avoir en termes de transport de chien en voiture.

  • Garantissez la sécurité de votre chien ainsi que la vôtre en optant pour l’une des trois possibilités légales qui s’offrent à vous en matière de transport de chien en voiture.
  • Si vous transportez votre chien sur de longs trajets, veillez à laisser une légère aération pour votre chien qui aura davantage de difficulté à gérer la chaleur que nous autres les humains.
  • De même, pour les longs trajets, prévoyez toujours de faire des pauses pour que votre chien puisse se détendre les pattes, faire ses besoins et s’hydrater.
  • Apprenez à votre chien à attendre votre indication avant de sortir de la voiture pour éviter tout accident, notamment sur les parkings, en ville ou encore sur les aires d’autoroutes.
  • De manière très générale, habituez votre chien à monter et descendre de voiture dès son plus jeune âge (attention tout de même aux sauts lors de sa période de croissance). Il me semble important de le préciser car je vois de nombreux propriétaires de chiens de taille moyenne, voire de grande taille, porter leur toutou pour monter et descendre de la voiture, même une fois adulte et pesant entre 20 et 45 kg.
  • Aussi, habituez votre chien dès tout petit à être transporté en voiture, et pas uniquement pour aller chez le vétérinaire mais également pour aller se promener, etc. En procédant ainsi vous apprenez indirectement à votre chien que la voiture est synonyme aussi de moments super chouettes. Cela permettra de prévenir et anticiper un éventuel stress lié à la voiture.
  • Ne laissez jamais votre chien seul en voiture, sans aération ni climatisation, notamment lors des fortes chaleurs.
  • Ne donnez pas à manger à votre chien avant un long trajet en voiture, il risquerait de rendre tout son repas, cela le stressera et il sera alors dans un très mauvais état émotionnel et assimilera alors la voiture à quelque chose de désagréable.

Transporter son chien : les accessoires indispensables

Passons désormais, pour finir, aux accessoires indispensables pour transporter votre chien en voiture :

  • Selon votre choix, une caisse de transport (où votre chien pourra s’asseoir, se coucher et se tourner correctement), un harnais avec une attache reliée au boitier de la ceinture de sécurité (vous pouvez tout à fait utiliser le harnais classique de votre chien) ou alors un filet (ou une grille) de séparation à installer entre le coffre et la banquette arrière de votre véhicule.
  • Prévoyez également toujours des serviettes (je vous conseille les serviettes micro-fibres) pour pouvoir nettoyer votre toutou avant qu’il ne monte en voiture tout trempé de son éventuelle balade humide, voire boueuse.
  • Pensez toujours à transporter gamelle et bouteille d’eau pour subvenir aux besoins d’hydratation de votre chien en toute circonstance.
  • Personnellement, je voyage toujours avec un petit sac de croquettes pour prévenir d’un éventuel contre-temps si jamais je ne rentre pas chez moi avec mes toutous et que je décide de rester chez des amis par exemple.
  • Si vous transportez votre toutou sur de longs trajets, pensez également à prendre des sacs à crotte pour nettoyer ses éventuels excréments lors de vos pauses régulières.
  • Ce n’est clairement pas indispensable mais cela peut toujours vous être utile, en tout cas ça l’est pour ma part, notamment si vous n’avez d’autres choix que de laisser quelques instants votre chien dans la voiture. C’est ce que l’on appelle un entrebâilleur de coffre. C’est un petit outil qui permet de laisser un filet d’air en maintenant votre coffre entre-ouvert et donc de créer un aérateur à moindre coût.




50e260f385de5b222687ae7a7ad16264lllllllll