Tremblements chez le chien : les causes

On appelle tremblement des contractions musculaires involontaires, rapides et de faible amplitude apparaissant chez un chien conscient.

 En dehors des tremblements liés au sommeil ou à des crises d’épilepsie, les causes des tremblements chez le chien sont multiples. En voici la liste :

Les tremblements physiologiques

Ces tremblements sont tout à fait normaux. Ils sont liés à une situation provoquant chez le chien une réaction émotionnelle ou à un état corporel du chien. Ainsi, les tremblements physiologiques du chien peuvent être dus :

  • A de la peur : les tremblements peuvent être la manifestation d’une angoisse ou d’un stress chez le chien. Ce peut être dû à l’orage, les feux d’artifice ou une très grande agitation autour de lui. Votre toutou peut aussi trembler si vous le disputez.
  • Au froid : le chien peut trembler lorsqu’il fait froid. C’est une manière pour lui de se réchauffer
  • A de la fièvre : Comme chez l’humain, la fièvre peut provoquer des frissons qui provoquent des tremblements. Elle s’accompagne bien souvent d’un état de grande fatigue.
  • Au sommeil : lorsqu’il dort, le chien bouge les pattes, les paupières. Ce sont généralement ses rêves qui l’agitent.
  • A de l’excitation : au cours d’un jeu, un chien peut s’exciter très facilement. Cette excitation est telle qu’il peut en trembler.
  • A de la douleur.
  • A de la fatigue.
  • A une crise de hoquet.

Les tremblements de posture

On parle également de tremblements orthostatiques quand ils touchent les membres d’un animal en position debout et au repos. Ce type de tremblement est particulièrement décrit chez le Dogue Allemand et le Mastiff. Ils peuvent être soulagés par la prescription d’anticonvulsivants.

Les chiens âgés peuvent présenter des tremblements en position debout localisés au niveau des hanches et des pattes arrières. Ces tremblements dits essentiels sont bénins et touchent davantage les races terriers. Ils sont dus à l’atrophie musculaire liée à l’âge. Il faut alors ménager les toutous âgés et les mettre au repos.

Les tremblements congénitaux

Il existe des tremblements provoqués par des maladies congénitales du système nerveux. Elles sont rares, se déclenchent généralement avant le premier anniversaire du chien et sont malheureusement parfois mortelles.

Les tremblements liés à des intoxications ou à des effets secondaires de médicaments

Chez le chien, les tremblements peuvent faire suite à l’administration de certains médicaments ou à des intoxications. Les médicaments anxiolytiques, les insecticides organophosphorés, le chocolat, la nicotine et l’éthylène glycol retrouvé dans l’antigel sont souvent en cause.

Les tremblements liés à des causes métaboliques

Des désordres métaboliques peuvent être la cause de tremblement chez le chien. Parmi ces derniers, on reconnaît les désordres électrolytiques (carences en calcium, magnésium, potassium ou excès de phosphore…), l’hypoglycémie, les désordres de la glande thyroïde, l’insuffisance rénale et l’hypertension comme étant la cause de tremblements.

Les tremblements dus à des infections

Les tremblements peuvent être un des symptômes, caractéristiques ou non, d’une infection du chien par un virus ou une bactérie.

Les virus responsables de la maladie de Carré, de la rage et les agents responsables du tétanos ou du botulisme peuvent provoquer des tremblements.

Les tremblements dus à des atteintes neurologiques

Les atteintes du système nerveux telles qu’une tumeur cérébrale, une dégénérescence du cervelet et de la moelle épinière peuvent constituer les causes de tremblements.

Les tremblements idiopathiques

Les tremblements idiopathiques sont des tremblements dont on n’arrive pas à déterminer précisément la cause. Ils peuvent être généralisés chez les chiens de petite taille. Ces tremblements surviennent lors d’une période de grande excitation et disparaissent généralement avec le temps après l’âge de 5 ans.

Chez certaines races (bouledogue anglais, boxer, bull terrier, pinscher…), ils sont localisés au niveau de la tête. On appelle ces tremblements le « head bobbing ». Bien qu’impressionnants, ces tremblements sont bénins.

Les petits chiens de couleur blanche et âgés de moins de 3 ans dont font partie le bichon maltais et le Westie sont particulièrement prédisposés à ce qu’on appelle le syndrome du chien trembleur provoquant des tremblements de l’ensemble du corps généralement accompagnés d’une tête penchée et de mouvements involontaires des yeux. Ces tremblements peuvent être résorbés par la prescription de corticoïdes et/ou de benzodiazépines.

Les myokymies

Ce sont des tremblements qu’on observe sur certains chiens âgés de quelques mois à 3 ans ou sur les races de type terrier particulièrement les bull terriers. Ces tremblements ressemblent à des ondulations qui peuvent être localisées à certains endroits du corps ou généralisés.

6a94f4a19a166d38c9160fcb44a35937}}}}}}}}}}}}}}