Qu’est-ce que l’urée ? Et quelles sont les conséquences d’une augmentation ou d’une diminution de son taux dans le sang du chien ?

Qu’est-ce que l’urée et l’urémie?

L’urée constitue la partie azotée de l’urine. Elle provient de la dégradation des protéines apportées par l’alimentation du chien par son foie. Il s’agit en réalité d’un « déchet » issu de la digestion des protéines par le foie que les reins sont ensuite chargés d’éliminer dans les urines.

Avant de se retrouver dans les urines, l’urée est donc présente dans le sang du chien. On appelle le taux d’urée sanguin, l’urémie. Ce taux est un marqueur biologique : il peut être dosé dans le cadre d’un bilan sanguin demandé par un vétérinaire pour l’aider à poser son diagnostic. L’urémie chez le chien doit normalement être comprise entre 3.1 à 10.9 millimoles par litre de sang.

Les causes d’une urémie élevée chez le chien

Lorsque l’urémie est trop élevée, on dit que le chien « a de l’urée ». C’est alors bien souvent le signe que ses reins fonctionnent mal. Le chien souffre alors d’insuffisance rénale : l’urée produite par son foie n’est alors plus correctement éliminée dans les urines et s’accumule dans le sang.

L’urémie peut également être élevée lorsque :

  • le régime alimentaire du chien est trop riche en protéines. Cela peut être le cas lorsque le régime de l’animal est un régime « tout viande ». Le foie fabrique alors de l’urée dans des quantités et à une vitesse que les reins ne sont alors pas capables d’absorber,
  • le chien souffre de déshydratation. Pour conserver un maximum de liquide corporel, les reins diminuent alors leur production d’urine et l’élimination de l’urée dans le même temps.

Une augmentation de l’urémie est très préoccupante car l’urée est un déchet toxique pour l’organisme du chien. En cas d’urémie élevée, le risque est que le chien fasse une « crise urémique » ou également appelée « crise d’urée ».

Cette crise d’urée se manifeste par divers symptômes dont :

  • un grand abattement,
  • une perte d’appétit,
  • des vomissements et des diarrhées,
  • une polyuro-polydispie, c’est-à-dire une augmentation de la prise de boisson et du besoin d’aller uriner (même si le chien peut aussi présenter des difficultés à uriner dans certains cas d’insuffisance rénale…)
  • une mauvaise haleine caractéristique parfois accompagnée de la présence d’ulcères sur la langue du chien,
  • des signes de déshydratation,
  • etc…

Une crise urémique est une urgence vétérinaire qui doit vous convaincre de conduire le chien chez le vétérinaire dans les plus brefs délais. Quelle que soit la cause de l’augmentation de l’urémie, le chien devra être hospitalisé et impérativement placé sous perfusion, pour le réhydrater et faire diminuer son taux d’urée sanguin.

Les causes d’une urémie basse chez le chien

Il arrive également que le taux d’urée sanguin soit trop faible. C’est alors le signe d’une atteinte hépatique. Le foie du chien n’est alors plus capable de remplir son rôle dans le métabolisme des protéines et ne « produit » pas assez d’urée.



toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation