Que vous projetiez de nourrir votre chien avec une alimentation maison classique ou au « BARF », la viande sera l’un des ingrédients essentiels de sa ration. Mais quelles viandes peut-on donner à un chien ? Comment choisir sa viande ? Quels sont les avantages et les inconvénients de la viande crue ? Y a t-il des viandes moins allergisantes que d’autres ? On vous dit tout…

Quelle viande choisir pour mon chien ?

A l’exception du sanglier, un chien peut manger de la viande issue de toutes les espèces d’animaux sans problème : bœuf, veau, porc, poulet, canard, dinde, oie, agneau, mouton, lapin ou même encore bison, autruche ou kangourou ! Selon les espèces ou les morceaux de viandes choisies pour nourrir Médor, il y a tout de même certaines précautions nutritionnelles et sanitaires à respecter.

Choisir la viande selon son taux de matière grasse

La viande est un aliment qui apporte surtout de l’eau, des protéines et des matières grasses. Si les teneurs en protéines sont à peu près comparables entre toutes les viandes (entre 19 et 25g de protéines pour 100g de viande), ces dernières se distinguent surtout par leur teneur en matière grasse.

Or, ce sont ces matières grasses qui vont faire qu’une viande va apporter plus ou moins d’énergie sous forme de calories au chien. Plus la viande est grasse, plus elle sera calorique.

Il faut donc choisir la viande que vous aller donner à votre chien en fonction de ses besoins énergétiques : un chien sédentaire ou en surpoids devra recevoir une viande maigre alors qu’un chien sportif (chien de chasse, chien de traîneau, …) ou une chienne qui allaite devra plutôt recevoir une viande grasse pour pourvoir à des besoins énergétiques augmentés.

Les viandes maigres sont les viandes dont la teneur en matière grasse (ou lipides) se situe aux alentours de 5%. Il s’agit de toutes les viandes de volaille (sans la peau) à l’exception de l’oie, des viandes de bison, lapin, veau, cheval et de certains morceaux maigres de bœuf (cf tableau 1 ci-dessous). Le filet, le carré ou le rôti de porc fait également partie des viandes maigres.

Les viandes grasses sont des viandes avec une teneur moyenne de 15% de matières grasses. On y retrouve l’épaule d’agneau, certains morceaux de bœuf, la viande d’oie (sans la peau) ou bien encore les côtelettes ou l’échine de porc.

Les viandes très grasses ont quant à elles des teneurs en matières grasses qui oscillent en moyenne entre 25 et 30% de lipides. Il s’agit par exemple du collier d’agneau ou bien encore de la poitrine ou des travers de porc.

Viande de bœuf très maigre (1 à 3% de MG)Viande de bœuf maigre (5 à 10% de MG)Viande de bœuf grasse (10 à 20 % de MG)Viande de boeuf très grasse (>20% de MG)
Steak ou bifteck
Tende de tranche
Rumsteck
Rosbif/rôti
Jarret
Joue
Bavette d’aloyau
Collier
Paleron
Onglet
Faux-filet
Morceaux à pot-au-feu ou bourguignon
Côte
Entrecôte
Épaule
Hampe
Gîte à la noix
Plat de côte

Attention à la qualité des protéines

Soyez également vigilant sur la qualité des viandes que vous donnez à votre chien. Les viandes les plus intéressantes nutritionnellement sont les viandes les plus « nobles », c’est-à-dire les viandes qui ne sont pas trop tendineuses. En effet, les tendons sont constitués de protéines mais des protéines « structurelles » comme le collagène et qui n’ont pas d’intérêt nutritionnel pour celui qui les mange. Et pour cause, ces protéines ne sont pas digestes et par conséquent pas utilisables par l’organisme du chien.

Prudence

Attention aux « Viandes pour animaux », « BARF tout prêts » en barquettes ou « boudins » vendus congelés sous forme de viandes déjà broyées…si ces produits vendus sur internet ou dans certaines animaleries peuvent sembler séduisants, leur composition et leur qualité nutritionnelle laissent souvent à désirer. Ce type de produit peut contenir des viandes de mauvaise qualité riche en collagène et/ou en graisses voire des farines de viandes, des conservateurs ou du sel en quantité trop importante.

Choisir une viande de bonne qualité sanitaire

La viande est un produit extrêmement sensible d’un point de vue bactériologique. Si les conditions d’abattage, de découpe ou même de stockage au froid ne sont pas bien maîtrisées, des microbes pathogènes risquent d’être présentes dans la viande et de rendre le chien malade.

Même si, en la matière, le risque zéro n’existe jamais, il est impératif de choisir une viande pour laquelle vous pouvez avoir des informations sur la qualité sanitaire et la provenance. Faites particulièrement attention aux « viandes pour animaux » ou « BARF tout prêt » vendus sur internet ou dans certaines animaleries sous forme de viandes déjà broyées. On peut les trouver en barquettes ou sous forme de « boudins » vendus congelés le plus souvent. Non seulement, la composition de ces préparations industrielle n’est pas claire mais leur qualité sanitaire n’est pas non plus toujours au rendez-vous !

Notez bien !

La qualité sanitaire d’une viande peut aussi être influencée par vos conditions de stockage ou de préparation à la maison. Veillez notamment à bien respecter les durées de péremptions de la viande, à respecter la chaîne du froid et à ne pas recongeler une viande déjà décongelée.

Soyez vigilant également avec les viandes de gibier (et notamment de sanglier), de cheval et de porc où il existe, en plus du risque bactérien, un risque parasitaire. En effet, ces viandes sont susceptibles d’être infestées par des œufs ou des larves de parasites qui peuvent contaminer le chien lors de leur ingestion. Pour assainir ces viandes avant de les donner à manger au chien, il sera donc nécessaire de les cuire ou de les congeler à cœur à -18°C pendant 1 mois.

Viande de sanglier et de porc, attention !

La viande de sanglier ou de porc sauvage est déconseillée aux chiens car elle est non seulement susceptible d’être porteuse de parasites très résistants à la congélation (notamment la trichine) mais aussi d’un virus responsable d’une maladie mortelle chez le chien : la maladie d’Aujeszky ou la pseudo-rage. Si cette maladie qui touche aussi les porcs est devenue très rare chez le chien en France, le territoire français n’est pas totalement indemne du virus car quelques foyers de la maladie ont été découverts dans des élevages de porcs des Pyrénées Atlantiques en 2010 et plus récemment en mars 2018.

Pour ces mêmes raisons, il est déconseillé de donner de la viande de porc (a fortiori crue) à un chien si cette dernière n’est pas issue des circuits de commercialisation classiques bien contrôlés par les Autorités sanitaires et qui garantissent la traçabilité et l’innocuité de la viande de porc.

Viande crue ou viande cuite ?

La viande crue est plus intéressante nutritionnellement parlant. En effet, la cuisson de la viande dégrade certains micronutriments comme les vitamines et, si elle trop poussée, dénature les protéines en les rendant un peu moins digestes pour le chien.

D’un point de vue nutritionnel, c’est donc mieux de proposer de la viande crue à son chien…à condition bien évidemment que la qualité sanitaire de la viande soit irréprochable (cf. le paragraphe précédent : “Choisir une viande de bonne qualité sanitaire”), que votre chien l’accepte sous cette forme et de le vermifuger régulièrement.

En cas de doute sur la qualité sanitaire d’une viande, il est préférable de l’assainir en la cuisant avant de la donner au chien…mais pas trop fort et pas trop longtemps pour ne pas dégrader ses qualités nutritionnelles. Pour ce faire, une cuisson douce pendant quelques minutes à la poêle ou un blanchiment dans une eau bouillante pendant 1 minute permettent de se débarrasser de la plupart des microbes et des parasites.

Quelles sont les viandes les moins allergisantes ?

Les allergies alimentaires sont le plus souvent provoquées par les protéines contenues dans les aliments. Or toutes les viandes contiennent des protéines et sont donc susceptibles de provoquer des allergies chez les chiens sensibles.

Pour se sensibiliser, un chien doit ingérer régulièrement les viandes qui contiennent les allergènes. Autrement dit, une viande allergisante pour un chien est une viande qui a été souvent utilisée pour nourrir l’animal car ce dernier ne peut être allergique qu’à une viande qu’il a souvent mangé. En France, les viandes les plus incriminées dans les allergies sont les viandes de bœuf et de poulet car ce sont simplement les viandes les plus largement consommées par les chiens alors qu’en Australie, les chiens sont plus souvent allergiques à la viande de kangourou.

Ainsi, la viande qui aura toutes les chances d’être la moins allergisante pour votre chien est une viande qu’il aura peu ou pas consommé par le passé. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains produits industriels dit hypoallergéniques utilisent des viandes plus « rares » voire « exotiques » comme l’autruche ou des sources de protéines parfois des plus inattendues comme de la farine de plume hydrolysée.

Quelle quantité de viande peut-on donner à un chien ?

La quantité de viande que l’on peut donner à un chien dépend de son gabarit et de son activité physique. Elle varie généralement entre 13 et 25 grammes de viande maigre (à moins de 5% de matières grasses donc…) par kg de poids corporel et par jour.

Elle sera bien évidemment à calculer précisément avec l’appui de votre vétérinaire lors de l’élaboration de la ration type de votre animal.




toutoupourlechien.com

Par Guylaine VANDEKERKHOVE

Co-fondatrice de toutoupourlechien.com et rédactrice santé & alimentation